Livèche

Le 10 avril 2015 par Isabelle C.

Les feuilles pour les potages et ragouts, les graines pour les pâtisseries, la livèche, faisant partie des légumes dits « perpétuels », a bien des qualités que le jardinier-cuisinier aurait tort d'ignorer.

La livèche : l'herbe à Maggi

La livèche (Levisticum officinale), appelée également céleri perpétuel ou ache des montagnes (différente de l'ache des marais : Apium graveolens), est une plante herbacée vivace et vigoureuse, haute de 1,50 à 2 mètres. Les tiges dressées sont creuses et portent de larges feuilles vertes légèrement jaunâtres, découpées en plusieurs lobes dentelés. L'odeur et le goût ne sont pas sans rappeler ceux du céleri ou du fameux « Maggi », d'où l’appellation populaire d'herbe à Maggi.

Livèche - Levisticum officinale
Livèche - Levisticum officinaleAgrandir l'image

Avec l'arrivée de l'été, s'épanouissent les petites fleurs jaune pâle, réunies en une quinzaine d'ombellules, regroupées elles-mêmes en ombelles. À la fin de la saison, elles laissent la place à de petites graines brunes comestibles.

Durant l'hiver, le feuillage disparaît, mais bien que ses origines (Proche-Orient) évoquent le soleil et la chaleur, la souche résiste bien au froid (environ – 15 °C). Et au printemps suivant, vous verrez réapparaître de nouvelles tiges feuillées.

Semis et culture de la livèche

La livèche est gourmande ; il lui faut un sol riche, humifère, frais et exposé au soleil (dans le sud de la France, préférez une exposition semi ombragée). Mais elle est aussi généreuse, car si l'endroit lui convient, il lui arrive, assez facilement, de prendre ses aises et devenir un peu envahissante !

Les semis de livèche peuvent être effectués en pépinière, au mois d'août, pour un repiquage au printemps suivant, mais il est également possible de semer en avril/mai, en place.

La culture de la livèche en pot est envisageable, mais celui-ci devra être suffisamment large et profond pour accueillir l'imposante racine de la plante.

La livèche met au moins trois ans pour atteindre sa taille « adulte » ; vous pouvez alors diviser la souche au printemps.

À l'automne, lorsque les récoltes sont finies et que les parties aériennes ont séché, rabattez la touffe et apportez-lui du compost.

Livèche - Graines
Livèche - GrainesAgrandir l'image

La récolte de la livèche : feuilles et graines

Les feuilles se cueillent avant la floraison ; la récolte doit être régulière pour permettre à la plante d'émettre de nouvelles pousses tendres.

Quant aux graines, elles sont prêtes lorsque leur couleur vire au brun. Ramassez-les et faites-les sécher.

Livèche
LivècheAgrandir l'image

Ennemis

La livèche semble bien résister aux maladies. Faites toutefois attention aux pucerons, qui  peuvent venir s’agglutiner autour des inflorescences ; pulvérisez du savon noir dilué à 5 % dans de l'eau.

Plantes associées

Il est dit que la livèche stimule la croissance et améliore la saveur des légumes qui poussent à ses côtés ! Quoiqu'il en soit, on ne lui connait pas d’associations néfastes. Avant de l'installer au potager, rappelez-vous, malgré tout, qu'elle restera en place durant plusieurs années !

Livèche - Jeunes pousses au printemps
Livèche - Jeunes pousses au printempsAgrandir l'image

>> Lire aussi : Les vivaces du potager

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Livèche

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les légumes (avancés).

77 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Elisabetta
08/04/2015, à Viry

Répondre

Je peux donner des éclats de livèche (et de raifort et de nombreuses aromatiques intéressantes...) en échange de poireau vivace, chou daubenton et/ou brocoli nine star. Je suis en Haute-Savoie (74580)