Un jardin hypoallergénique : les plantes allergisantes à éviter

Le 18 octobre 2016 par Iris Makoto

De plus en plus de personnes souffrent d'allergies saisonnières chaque année. Si vous ou un membre de votre famille en faites partie, il existe des solutions pour aménager votre jardin en conséquence. C'est le jardin hypoallergénique, sans plantes allergisantes ou irritantes.

Généralité sur le rhume des foins ou rhinite allergique

Le rhume des foins handicape chaque année de nombreuses personnes. Il se traduit par des picotements et un écoulement nasal, un conjonctivite, des démangeaisons au niveau de la gorge ou encore une toux persistante. La cause en est simple : le pollen de certaines plantes anémophiles (dont le pollen est propagé par le vent), est présent en très grandes quantités dans l'air afin de permettre à la plante de se reproduire. Ce pollen irrite les voies respiratoires et provoque une réaction de défense de l'organisme déclenchant le mécanisme de l'allergie.

>> Lire : Les allergies au pollen

Allergie respiratoire au pollen de bouleau
Allergie respiratoire au pollen de bouleauAgrandir l'image

Des plantes à éviter en cas d'allergies respiratoires

Les plantes pollinisant par anémogamie sont nombreuses et bien connues pour provoquer des allergies. Les grandes quantités de pollen disséminées par le vent s'infiltrent dans les voies respiratoires. Parmi ces plantes, de nombreux arbres dont le cyprès, le platane, le noisetier, le saule (saule pleureur et tous les autres saules), le bouleau, le mimosa, le frêne, le charme, le chêne, l'olivier ou encore l'aulne, ont un potentiel allergisant moyen à élevé.

A noter que certains arbres anémogames, par exemple les pins, libèrent beaucoup de pollen, mais ne sont cependant pas allergisants.

Pollen de pin (non allergisant)
Pollen de pin (non allergisant)Agrandir l'image

Certaines plantes sauvageonnes souvent présentes dans le jardin ont aussi un fort pouvoir allergisant, c'est le cas de la pariétaire, de la prêle, de l'ambroisie, de l'armoise et du plantain. Vous devrez donc apprendre à les reconnaître et à les éliminer de votre jardin.
Quant aux graminées, mieux vaut aussi faire l'impasse si vous souffrez d'allergies.

Ambroisie
Ambroisie Agrandir l'image

Des plantes à la sève allergisante

A éviter aussi, si vous ou un membre de votre famille présentez un terrain allergique, le sumac, le poinsettia (en intérieur) et toutes les plantes de la famille des Euphorbiacées (euphorbes) dont il fait partie, mais aussi l'angélique, le figuier ou encore la rue dont la sève provoque des réactions cutanées plus ou moins prononcées.

Attention aux berces (notamment la berce du Caucase), qui sous ses airs sympathiques peut occasionner des brûlures violentes avec la présence de cloques douloureuses si la peau mise en contact avec la sève est exposée au soleil. On parle alors de "phototoxicité".

Euphorbes : décoratives, mais sève irritante !
Euphorbes : décoratives, mais sève irritante !Agrandir l'image

Comment aménager un jardin hypoallergénique ?

Pour créer un jardin hypoallergénique, évitez à tout prix de planter les végétaux cités ci-dessus. Privilégiez les plantes pollinisées par les insectes (lire : La pollinisation) plutôt que par propagation par le vent car elles seront bien moins allergisantes. D'autres astuces permettent d'avoir un beau jardin malgré les allergies :

Rhododendron en fleurs
Rhododendron en fleursAgrandir l'image

  • Peuplez votre jardin de plantes de terre de bruyère comme les camélias, les rhododendrons ou les azalées si le pH de votre sol le permet. Évitez par contre les bruyères dont le pollen se propage en masse à la moindre bourrasque.
  • Si vous tenez vraiment à posséder une pelouse malgré vos allergies, pensez à la tondre le plus souvent possible pour empêcher les graminées qui la composent de fleurir.
  • Dans les zones ombragées, n'hésitez pas à mettre en scène des hostas, des fougères, des mousses et des arums ; ces plantes sont très peu allergisantes et possèdent un pouvoir ornemental certain.
Hosta 'Patriot'
Hosta 'Patriot'Agrandir l'image

  • Toujours très ornemental, un jardin minéral limitera les dégâts au niveau des allergies. Le jardin zen, évoquant un paysage fait de montagnes et de cours d'eau figurés par des éléments minéraux comme de gros rochers verticaux et des lits de graviers ou d'ardoise pilée pour donner du relief constituera un choix judicieux. Peuplé de végétaux taillés en nuages et choisis pour leur faible pouvoir allergisant, il sera en plus très ornemental.
Jardin de gravier zen
Jardin de gravier zenAgrandir l'image

  • Si vous êtes amateurs de cactus et autres plantes grasses et que le climat de votre région vous le permet, n'hésitez pas à vous lancer dans l'aménagement d'une rocaille constituée de grosses roches épousant la pente. Évitez bien sûr d'y introduire des Euphorbes, dont la sève est allergisante. Toutes les autres plantes pourront y être plantées : Ferocactus, Echinocereus, Cereus, Sedums, Crassulas en tous genres, kalanchoes, Haworthias ou Echeverias (à hiverner à l'abri du froid) y seront les bienvenus.
Nénuphar
NénupharAgrandir l'image

Potée de thym citron
Potée de thym citronAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un jardin hypoallergénique : les plantes allergisantes à éviter

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur savoir composer un beau jardin.

117 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Hotlips
14/05/2015, à Lyon

Répondre

Je suis incapable d'identifier formellement les plantes de mon jardin qui me provoquent d'atroces cloques qui durent des semaines, mais j'ai le sentiment que la BOURRACHE est responsable. Depuis que je prends du Capillar, je n'ai plus les allergies respiratoires dues au pollen dont je souffrais depuis 20 ans..

Jobic22
08/05/2015, à Plouha

Répondre

Euphorbe peut rendre aveugle la gunera peut provoquer des brulres difficiles a soignees les orties (j en ai fait la preuve malgre moi )peuvent donnes des brulures au second degre a la debrousaileuse bras nus au jardin portes au maximun des gants abientot

Hastings
08/05/2015, à Cany

Répondre

Le pin est-il allergisant ou non ? L'article est pour le moins ambigu ! (paragraphe: les plantes à éviter)

Hub34
07/05/2015, à 34140 meze

Répondre

Avec quel produit peut on traiter la rouille sur l ail