Utilisation des iris au jardin

Le 5 juillet 2017

Florilège de formes, gamme chromatique très étendue, originalité et diversité : voilà ce que nous propose cette plante fantastique qu’est l’Iris. Déjà présente dans les jardins de nos grand-mères, cette belle vivace reste toujours d’actualité. Que ce soit en massif, en rocaille, dans le bassin ou pour déterminer une allée, vous trouverez toujours une variété d’iris adaptée !

Près de la maison

Iris reticulata

Iris reticulata

Dès l’automne plantez des bulbes d’iris de petite taille dans des demi-pots arrondis ou directement en jardinières ; associés aux narcisses ou aux tulipes ils apporteront une note bleue assez rare dans le domaine végétal à vos compositions. Les Iris reticulata (Joyce, hyrcana, Frank Elder) sont parfaits pour cet emploi, de petite taille, ils se plantent en premier plan afin d’habiller le pied des autres bulbeuses et de créer un joli contraste de couleur, le bleu/violet des iris se mariant parfaitement au jaune éclatant des jonquilles et aux couleurs vives des tulipes. Pensez à grouper des variétés qui fleurissent en même temps pour une meilleure harmonie de la composition.

Utilisez des petits iris pour orner le pied de vos arbustes en pot : les iris nains miniatures ('Bugsy' aux pétales jaunes et sépales bruns rouges, 'Fission chips' orange vif …) égayeront le pied des plantes qui fleurissent plus tardivement comme les hibiscus, ou les plantes à feuillage comme les bambous et autres buis.

Iris bordant une allée

Groupe d'iris devant une façade

Créez une façade fleurie le long d’un mur en associant des plantes de hauteurs et de coloris divers, les iris barbus ou iris des jardins y trouveront une place de choix. Attention à ne pas trop enterrer le rhizome pour qu’il reste affleurant et profite des rayons du soleil, la terre devra être bien drainée et légèrement calcaire. Si tel n’était pas le cas, n’hésitez pas à faire un apport de chaux dès la plantation (environ 150 g/m²) qui rectifiera le pH et permettra une meilleure floraison. Vous pourrez les associer à des grimpantes comme la clématite ou le jasmin étoilé. La digitale et sa hampe rose érigée et à la romantique pivoine complèteront le décor pour masquer la grisaille d’un mur.

Au jardin

Rocaille

Iris de Sibérie

Iris de Sibérie

Si vous avez la chance de posséder une rocaille bien ensoleillée, introduisez des iris de Sibérie. Leur feuillage est assez différent des autres Iris, car il est graminiforme. C’est une plante très rustique qui fleurit au mois de juin ; sur chaque tige ramifiée, on peut trouver de deux à six fleurs aux pétales bleu-violet et aux sépales veinés beaucoup plus foncés qui dépassent largement du feuillage. Utilisez ces Iris pour donner de la hauteur à votre rocaille, en arrière-plan, proche des graminées qui se marieront à merveille avec son feuillage.

Allée, passage ou escalier

Pour marquer une allée, un passage ou fleurir un escalier de pierres naturelles, n’hésitez pas à planter de grands iris rhizomateux barbus ('Blue-eyed' brunette à fleurs marron et dorée, 'Rippling rose' à la fleur blanche bordée de pourpre et légèrement froissée ou l’étonnant 'Rippling river', bleu marine pur aux fleurs bordées de fortes ondulations). Les variétés sont innombrables, il ne vous reste qu’à choisir les coloris les plus adaptés au style de votre jardin. Ces grands iris grâce à leur feuillage élancé et persistant souligneront joliment ces points de passage en propageant une suave odeur lors de leur floraison printanière. Vous pouvez utiliser une seule variété afin de garder de la continuité et une certaine rigueur ou tout au contraire mixer les hybrides afin de prolonger la floraison. Essayez toutefois de rester dans la même gamme de couleurs pour une allée afin de ne pas créer de choc visuel en mariant des coloris incompatibles.

Talus ou butte

Si votre jardin se termine sur un talus ou une butte, pensez à ces mêmes iris pour fixer le sol et ainsi éviter une trop forte érosion. Ils étaient autrefois utilisés pour stabiliser les voies de chemin de fer tant leur pouvoir de retenue des terres friables est important. De même pour les terrains pentus de votre jardin, les rhizomes aux fortes racines de ces plantes retiennent la terre et se propagent, couvrant très rapidement une belle surface et formant des massifs naturels. Aucun entretien ne leur est nécessaire à part un éclaircissage tous les 4 à 5 ans lorsque la floraison diminue. Il sera alors temps de diviser les rhizomes en supprimant celui du centre trop affaibli et en replantant les plus forts séparément.

Autour du bassin

Iris japonica

Iris japonica

Au fond de votre jardin trône peut-être un bassin (lire : Un bassin au naturel), c’est l’occasion d’y planter des iris (Pseudacorus, Laevigata, Louisiana) ; le rhizome peut être planté jusqu’à 15 cm sous l’eau sans problème. L’iris des marais peut ainsi dépasser un mètre de hauteur apportant un certain graphisme et de la verticalité à votre bassin. Sa floraison jaune éclatant apportera une note de fantaisie bienvenue. Autre avantage : les grenouilles seront ravies de se cacher au pied de son feuillage.

En zone méditerranéenne installez des iris japonica dits « iris à crêtes » près des berges, mais toujours hors de l’eau. Ailleurs, préférez un coin du jardin frais, mais pas détrempé. Ces petits iris sont des merveilles de finesse, leurs fleurs plates sont teintées de blanc, violet, ou bleu les sépales sont souvent tachetés et la crête peut arborer des coloris très vifs. De petite taille ils atteignent au plus 40 cm de hauteur.

.

Massif

Iris bordant une prairie

Iris barbus et de Siberie bordant une prairie

Les iris restent les rois des massifs, nombre d’espèces peuvent y figurer, leurs coloris variés permettent de créer et de s’adapter à toute une palette de tons. L’iris de Florence (Iris pallida) est très intéressant pour son parfum et son feuillage argenté, les bractées de fleurs bleu tendre à barbe jaune portent jusqu’à 6 fleurs de 10 cm de diamètre. Une variété panachée au feuillage vert vif rayé de jaune doré illuminera vos fonds de massif. Pour vos fleurs à couper pensez aux vigoureux Iris Xiphium, parents des iris hollandais leur teinte varie du blanc au violet.

Originalité, graphisme, facilité d’entretien, coloris variés, les iris ont tout pour plaire, alors lancez-vous dans leur culture sans plus tarder, car il est temps de les planter !

>> Voir un diaporama sur les différentes espèces d'iris

Crédit photos : Sten Porse (1) ; UGArdener (2) ; Derek Ramsey (3) ; Apple2000 (4) ; Bob Gutowski (5)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Utilisation des iris au jardin

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les iris.

61 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Geluce
27/08/2010, à Lyon

Répondre

Certes les iris sont beaux, mais que faire quand ils sont défleuris et qu'une tige sur deux fane ?