Huile blanche

Le 13 juin 2014 par Clémentine Desfemmes

Les huiles blanches sont des huiles minérales paraffiniques dérivées du pétrole. Elles ont des propriétés insecticides et acaricides : elles sont utilisées en traitement d'hiver sur les arbres et arbustes, et sont tolérées en agriculture biologique.

Que sont les huiles blanches ?

Traitement d'hiver - huile paraffiniqueLes huiles minérales, donc font partie les huiles dites "blanches", sont obtenues selon un procédé de raffinage du pétrole très poussé (fractionnement, distillation...). Elles constituent le principal ingrédient (95%) de certains produits de traitement généralement commercialisés sous le nom d'"huile insecticide", de "traitement d'hiver" ou d'"anti-cochenilles".
Il ne faut pas confondre l'huile blanche avec le lait de chaux ou blanc arboricole : ce sont deux produits bien différents (lire notre fiche : Le lait de chaux).

Mode d'action

Les huiles blanches recouvrent les formes hivernantes des parasites (oeufs, larves, adultes) d'un film huileux qui obstrue leurs canaux respiratoires, empêchant ainsi les échanges gazeux et provoquant la mort par asphyxie. Elles fragilisent aussi la paroi des oeufs, qui sont alors plus sensibles aux agressions climatiques (froid notamment).
Le mode d'action de ce produit de traitement est donc physique, et l'huile blanche ne fait pas l'objet d'un classement toxicologique. Elle n'engendre pas de résistance chez les parasites visés et n'est que faiblement toxique pour l'environnement (si l'on respecte bien le mode d'emploi !), et elle peut être utilisée au jardin bio. Certes, son mode d'action n'est pas sélectif : elle est susceptible de détruire également des insectes auxiliaires, mais ceux-ci sont peu présents sur les arbres et arbustes au moment du traitement, qui est à réaliser en hiver.

Utilisations au verger et au jardin d'ornement

Huile anti-cochenillesLes huiles insecticides peuvent être appliquées sur tous les arbres fruitiers, pour détruire les parasites (insectes, notamment les chenilles et les pucerons lanigères, mais aussi acariens comme les araignées rouges) qui hivernent sur le tronc, les branches et les bourgeons. Elles permettent donc réduire les risques d'attaque au printemps, d'autant qu'elles possèdent une action répulsive. Elles ont également, quoique dans une moindre mesure, des propriétés antifongique, en inhibant la germination des spores des champignons pathogènes (prévention des maladies cryptogamiques).
On peut en outre les employer au jardin d'ornement, sur les arbres et les arbustes ; elles sont particulièrement indiquées pour lutter contre les cochenilles chez les agrumes.

Mode d'emploi

En général, les huiles insecticides sont vendues sous forme de concentré émulsionnable à diluer dans de l'eau (respectez bien les dosages préconisés par le fabricant), à vaporiser sur les végétaux à traiter, après la chute des feuilles et/ou en fin d'hiver. Traitez vos arbres et arbustes par temps calme (pas de vent), sec et doux (10°C environ, et dans tous les cas hors période de gel). Veillez à bien mouiller l'ensemble de l'arbre, en insistant sur l'écorce, pour atteindre les parasites nichés dans les anfractuosités.

>> A lire aussi :

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Huile blanche

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les produits et traitements.

252 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Henry78
20/02/2013, à Mantes la ville

Répondre

Bonjour, j'ai cherché, je n'ai pas trouvé ou acheter de l'huile blanche. cdlt henry78

Ceci peut aussi vous intéresser