Hoya

Le 7 mars 2017 par A. Bihaki

Le hoya est une plante tropicale, utilisée dans nos régions en intérieur. Souvent méconnue, elle est pourtant surprenante, mystérieuse et capable d'offrir une floraison spectaculaire en fleurs de porcelaine...

Le hoya, jolie fleur de porcelaine

Long parfois de plusieurs mètres, en liane retombante , grimpant ou rampant, buissonnant ou au port érigé, le Hoya est une plante tropicale semi-succulente particulièrement spectaculaire. Robuste et facile à vivre, elle vous surprendra par la beauté de ses fleurs charnues et cireuses : des « ombelles », composées le plus souvent de dizaines de petites étoiles dressées, qui paraissent façonnées en porcelaine, d'où ses surnoms de « fleurs de porcelaine » ou de « fleurs de cire ». Dans de bonnes conditions, certains hoyas peuvent fleurir presque toute l'année et embaumer toute la maison de leur parfum tropical !

Hoya carnosa
Hoya carnosaAgrandir l'image

Culture du Hoya

Hoya : pot, substrat et emplacement

La culture du hoya dans nos régions est assez similaire à celle des orchidées, sauf pour le substrat : le Hoya a besoin d'une terre légère et bien drainée -idéalement composée de parts égales de terreau fibreux, de tourbe et de sable (ou de perlite)-, posée sur un lit de gravier.

Le pot n'a pas besoin d'être trop grand, car le Hoya fait partie de ces plantes qui aiment être un peu « serrées » ! Vous pouvez en toute confiance opter pour un pot en terre cuite, plus stable, perméable et respirant.

Côté exposition, préférez le sud et l'ouest et évitez les courants d'air. Et quand votre Hoya se développera sainement, c'est qu'il aura trouvé sa place, ne cherchez plus alors à le déplacer au risque de le fragiliser.

Hoya en pot - Feuillage
Hoya en pot - FeuillageAgrandir l'image

Hoya : conseils et entretien

La floraison du hoya est considérée comme un peu « capricieuse » mais le plus souvent, quelques conseils de base suffisent à comprendre ses besoins :

  • Si nécessaire, pensez à mettre en place treillages et tuteurs dès le début ;
  • Côté taille, ne coupez jamais les organes qui portent les fleurs, car ils seront probablement à nouveau hôte de floraison l'année suivante. Enlevez juste doucement les fleurs fanées, sans abîmer les pédoncules. Tailler seulement si la plante se dégarnit trop, en coupant au sécateur au-dessus d'une double feuille ;
  • C'est une plante qui apprécie l'humidité et un arrosage généreux avec de l'eau non calcaire. Généreux, mais seulement quand la surface de la terre est sèche. En période hivernale, c'est même préférable quand le substrat est complètement sec. Par contre, à la belle saison, il est possible de placer le pot sur une soucoupe recouverte de gravier mouillé ou de vaporiser de l'eau tiède directement sur le feuillage, en évitant toutefois soigneusement de mouiller les fleurs ;
  • Nettoyez de temps en temps, avec un chiffon humide, les feuilles de votre hoya, pour éliminer la poussière ;
  • Vous pouvez utiliser un engrais liquide riche en potassium, toutes les 2 semaines, en période de croissance (lire : Savoir nourrir les plantes en pot) ;
  • Le rempotage se fait tous les deux ans en moyenne, en prenant bien soin de ne pas abîmer la motte, car les racines sont très fragiles. Il est même parfois préférable de privilégier un surfaçage annuel de 4 ou 5 cm ;
  • N'hésitez pas à placer votre hoya dans un endroit plus frais en hiver, condition à la floraison de certaines variétés ;
  • Plantation et semis se font entre février et mai, la floraison a lieu jusqu'en novembre, la taille s'effectue entre octobre et novembre et le bouturage au printemps.
Hoya carnosa grimpant devant une fenêtre
Hoya carnosa grimpant devant une fenêtreAgrandir l'image

Parasites, maladies et problèmes chez le hoya

Voici quelques petits conseils pratiques pour un hoya en bonne santé :

  • Pas de floraison ? Un peu de patience : le hoya a besoin de se mettre en place doucement. Sa floraison dépend de son bien-être général, de la lumière, de la température et de l'engrais utilisé ;
  • Si vous remarquez que les feuilles sèchent et ont tendance à se recroqueviller, c'est probablement que l'air est trop chaud : éloignez-le un peu de la source de chaleur ;
  • Par contre, si le feuillage jaunit ou pourrit, c'est que l'arrosage est trop intensif et/ou régulier : espacez simplement vos arrosages ;
  • Si les feuilles brunissent ou rougissent c'est qu'il est trop au soleil : il faut éloigner le hoya des fenêtres pour éviter une lumière trop directe ;
  • Votre hoya est envahi par des araignées rouges ? Humidifiez la pièce et vaporisez les feuilles ;
  • S'il est attaqué par les cochenilles farineuses, retirez-les avec du coton imbibé d'alcool à brûler, de bière ou d'eau savonneuse, puis rincez le lendemain. Vous pouvez aussi pulvériser une solution à base de purin d'ortie. Dans les cas les plus graves, coupez les tiges infestées et brûlez-les !
Hoya carnosa
Hoya carnosaAgrandir l'image

Multiplication du hoya

Le hoya est un très bon sujet de bouturage. Le marcottage marche très bien aussi, mais est plus lent. Pour bouturer un hoya, il suffit de prélever des pousses ou des extrémités de tiges de 8/10 cm environ, avec au moins deux paires de feuilles. Le prélèvement doit être sain de toute maladie ou tache suspecte et porter un bourgeon terminal. Il faut alors :

  • Supprimer complètement les feuilles inférieures ;
  • Tremper l'extrémité de la tige dans de la poudre d'hormone de bouturage ;
  • Placer 3 boutures par pot dans un mélange de tourbe et de sable ;
  • Arroser régulièrement ;
  • Laisser dans un endroit chaud (21°C) et/ou couvrir d'un sachet plastique transparent ;
  • L’enracinement se fait entre 6 et 8 semaines ;
  • Il faut alors découvrir les jeunes plants, les arroser un peu et commencer à fertiliser ;
  • Le rempotage définitif se fait aux alentours de 3 mois.
Hoya bella en suspension
Hoya bella en suspensionAgrandir l'image

Quelques espèces et variétés de Hoya

Le hoya est une plante de plus en plus visible et disponible chez les pépiniéristes, dans les jardineries et chez les fleuristes. Quelques espèces intéressantes :

  • Hoya bella ou Hoya lanceolata : arbrisseau au port retombant, assez courant et de petite taille, aux nombreuses fleurs blanches, durables et très parfumées ;
  • Hoya cireux ou Hoya carnosa : grimpante facile à cultiver à la croissance rapide qui fleurit en été et en automne ;
  • Hoya impérial ou Hoya imperialis : liane grimpante vigoureuse aux très grandes fleurs roses, rouges ou blanches qui fleurit de juillet à septembre ;
  • Hoya parfumé ou Hoya odorata (ou encore cembra) : liane aux fleurs blanches, presque nacrées et au parfum puissant assez proche du muguet ;
  • Hoya aux nombreuses fleurs ou Hoya multiflora : généreux avec une floraison presque continue de fleurs blanches puis jaunes sur un port érigé lui permettant une tenue parfaite sans treillage ;
  • Hoya kentiana : magnifique hoya aux feuilles bordée de vert foncé et aux fleurs violettes couvertes d'un nectar comestible au bon goût caramélisé.
Hoya aldrichii
Hoya aldrichiiAgrandir l'image

Hoya, carte d'identité

  • Noms : Hoya, fleur de porcelaine ou fleur de cire ;
  • Famille : Apocynaceae – Asclépiadacées ;
  • Origine : Extrême Orient et Australie tropicale ;
  • Type : Plante à fleur grimpante ou rampante ;
  • Floraison : Tout l'été et même toute l'année pour certaines variétés ;
  • Taille : Peut aller jusqu'à 5 m de long ;
  • Couleurs : Fleurs jaunes, oranges, rouges, roses et violettes -  Feuillage persistant vert clair, vert foncé ou panaché ;
  • Utilisations : Principalement en pot en intérieur ;
  • Exposition : Ensoleillée sans soleil direct ;
  • Rusticité : Minimum 10°C ;
  • Sol : Substrat léger et bien drainé ;
  • Croissance : Plus ou moins rapide selon les variétés ;
  • Arrosage : Modéré et régulier avec séchage entre chaque ;
  • Odeur : Odeur variable selon les variétés ;
  • Toxicité : Le hoya n'est pas toxique.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Hoya

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes d'appartement.

379 questions

Voir tout Poser une question