Hiverner et protéger le laurier rose

Le 13 décembre 2016 par Stéphane

Après avoir fleuri généreusement pendant des mois, les lauriers roses doivent être protégés du froid pendant l’hiver car ils sont frileux. Découvrez comment leur faire passer sans encombre la mauvaise saison pour les retrouver en pleine forme l’été prochain.

Quand rentrer ou protéger les lauriers roses ?

Tant que le temps est doux et sec, il est préférable de laisser sans protection les lauriers roses cultivés en bac ou en pleine terre, ils profitent ainsi de la lumière et de la chaleur relative. Dès que des gelées sont annoncées (dès -2°C), il est préférable de songer à protéger ces arbustes dont la plupart sont gélifs (exception faite de certaines variétés plus résistantes comme ‘Villa Romaine’ ou ‘Ile de Capri’). Il est également recommandé d’hiverner les lauriers roses cultivés en pots en période froide et humide même s’il ne gèle pas, car ces conditions ne leur conviennent pas et sont susceptibles de les affaiblir.

Laurier rose sous un voile d'hivernage
Laurier rose sous un voile d'hivernageAgrandir l'image

Selon les années et en fonction de la zone climatique où vous vous trouvez, intervenez entre la mi-octobre et la mi-novembre.

Bien protéger les lauriers roses de pleine terre

Dans les régions où les hivers ne sont pas trop rudes, comme sur le littoral atlantique par exemple, seuls les jeunes lauriers ou ceux qui ne sont pas trop imposants ont besoin d’être protégés. Les arbustes âgés repartent souvent de la base lorsqu’une grande partie de leur ramure a été endommagée par le gel.

Commencez par disposer une couche de feuilles mortes de 10 à 15cm d’épaisseur. Choisissez des feuilles qui se décomposent lentement (érable ou chêne) afin de protéger efficacement le système racinaire. Recouvrez toute la ramure d’un voile ou d’une housse d’hivernage en prenant soin d’englober le paillis de feuilles mortes. Maintenez la base du voile ou de la housse à l’aide de pierres bien serrées les unes contre les autres pour éviter toute prise au vent.

En mars, enlevez le paillis et le voile et taillez les branches sèches.

Feuilles au pied d'un laurier rose
Feuilles au pied d'un laurier roseAgrandir l'image

Préparer et rentrer les lauriers roses en pots

Supprimez tout d’abord toutes les fleurs, fanées ou non, ainsi que toutes les feuilles jaunes. Taillez éventuellement les branches les plus longues du laurier rose pour réduire son encombrement puis griffez la surface pour aérer la terre. Rentrez vos lauriers dans un local frais (10 à 15°C) le plus lumineux possible, une véranda ou une serre étant l’idéal. A défaut, optez pour la pièce la moins chauffée de la maison. Vous pouvez aussi entreposer vos lauriers dans le garage si celui-ci n‘est pas trop sombre.

Arrosez très peu (environ deux fois par mois) durant cette période de repos (lire : Arrosage en hiver : les bons gestes).

Sortez-les au printemps, une fois tout risque de gelée écarté.

Sortie d'hivernage du laurier rose, au printemps
Sortie d'hivernage du laurier rose, au printempsAgrandir l'image

Et les grands bacs qui restent dehors ?

Si vous ne disposez pas de place ou si les bacs sont trop lourds pour être rentrés, il est possible de laisser les arbustes dehors en prenant certaines précautions. Protégez la surface du pot avec des feuilles mortes ou des paillettes de lin et entourez l’intégralité du contenant de papier bulle ou de polystyrène souple. Emmaillotez enfin l’arbuste dans plusieurs épaisseurs de voile d’hivernage en prenant garde de fixer solidement les extrémités. N’oubliez pas d’arroser pendant cette période d’hivernage à l’extérieur, les vents desséchants de nord ou d’est peuvent en effet provoquer une déshydratation.

Hivernage de lauriers rose en pot
Hivernage de lauriers rose en potAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Hiverner et protéger le laurier rose

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le jardin en hiver.

40 questions

Voir tout Poser une question