Hiverner les plantes aquatiques

Le 5 juillet 2017 par Iris Makoto

En hiver, le bassin subit les assauts du froid qui peuvent se révéler catastrophiques pour vos plantes aquatiques les plus fragiles. Un hivernage dans un local abrité devra donc être prévu afin de les conserver d'une année sur l'autre.

Les précautions de base pour les plantes aquatiques en hiver

L'eau du bassin se transforme en glace dès que les températures atteignent 0°C, les plantes aquatiques gélives sont alors en danger.

Celles qui supportent le froid pourront rester en place au bassin mais prévoyez la mise en place de flotteurs comme des ballons, des bouteilles vides, des cloches ou des flotteurs spécifiques qui permettront à la surface de votre bassin de ne pas se transformer en patinoire uniforme, et aux échanges gazeux d'avoir toujours lieu.

Plantes de bassin en hiver
Plantes de bassin en hiverAgrandir l'image

Certaines plantes considérées comme gélives subsisteront si elles sont installées suffisamment en profondeur dans le bassin, c'est le cas des pontederias, des lotus, ou du papyrus et de certaines espèces de nénuphars.

Laissez le feuillage des plantes restées en place au bassin afin de constituer un manteau isolant même si les tiges sont desséchées. Prises dans le givre, elle offriront un spectacle féerique !
Les plantes très fragiles devront quant à elles être retirées du bassin et placées au chaud pour passer l'hiver : voici comment.

Plantes aquatiques nécessitant un hivernage à l'abri

Jacinthes d'eau

Certaines plantes tropicales ne tolèrent pas du tout le froid qui occasionnerait leur mort ; parmi elles, les jacinthes d'eau (Eichhornia crassipes) qui devront être sorties du bassin dès les premiers frimas. Ces belles plantes flottantes originaires du Brésil, ornées de splendides fleurs roses ou mauves en été supportent très mal des températures inférieures à 10°C. Méfiance !

Jacinthe d'eau (Eichhornia crassipes)
Jacinthe d'eau (Eichhornia crassipes)Agrandir l'image

Laitue d'eau

La laitue d'eau (Pistia stratiotes) qui ressemble à une petite salade flottante vert velouté, est originaire des zones tropicales d'Amérique du Sud. Elle résiste donc très mal au froid et devra être hivernée tôt avant la mauvaise saison.

Laitue d'eau
Laitue d'eauAgrandir l'image

Nénuphars

Les nénuphars (Nymphea) ne pourront être laissés en place que si leurs rhizomes sont assez profondément plantés (60 à 80 cm), ou dans les régions de l’extrême sud du pays. Notons que Nuphar lutea originaire des zones tempérées de l'hémisphère Nord est très rustique (jusqu'à -20°C).  Les nouvelles variétés ont été sélectionnées pour résister bien mieux au froid que les espèces types.

Attention, les hybrides de Nymphea à fleurs bleues sont très sensibles au gel, tout comme le célèbre nénuphar géant, Victoria cruziana qui présente d'immenses feuilles (3 m de diamètre) en forme de plateaux arrondis et qui produit de somptueuses fleurs. Ces nénuphars ne tolèrent absolument pas les températures négatives, un hivernage au chaud est donc nécessaire pour les conserver.

Il y a deux poids et deux mesures concernant ces plantes, autant bien connaître l'espèce et la variété plantée dans votre bassin pour savoir s'il faut hiverner ou pas.

Lotus

Le lotus (Nelumbo nucifera) est une des plantes les plus spectaculaire du bassin. Sa floraison légendaire, ses feuilles flottantes et ses opercules de graines très graphiques en font une des plantes les plus recherchées, mais elle ne pourra être installée que dans les grands bassins ou les mares, dont la profondeur minimale est de 80 cm. Cette profondeur est garante de son maintien en vie en cas de gel.

Comment hiverner les plantes de bassin fragiles ?

Quand ?

L'hivernage des plantes sensibles doit être pratiqué dès que les températures baissent en automne. Les plantes originaires des zones tropicales du globe supportent très mal lorsque les températures descendent sous 10°C, agissez vite !

Où ?

Prévoyez un local lumineux et hors gel comme une serre, une véranda, un jardin d'hiver ou même un garage lumineux. Le local devra être suffisamment spacieux afin d'accueillir des récipients assez grands pour y installer vos plantes aquatiques.

De grandes poubelles, un aquarium, des seaux feront parfaitement l'affaire. Si vous manquez de place, inutile de conserver trop de plantes de la même espèce. Les jacinthes ou les laitues d'eau se multiplient avec aisance, vous pouvez en sacrifier quelques plants !

Hivernage de plantes aquatiques
Hivernage de plantes aquatiquesAgrandir l'image

Comment ?

  • Sortez vos plantes du bassin en prenant garde de ne pas blesser rhizomes et racines si elles sont plantées dans le sol. Si elles sont en pots, le travail sera facilité.
  • Ôtez toutes les feuilles mortes ou molles et coupez les éventuels boutons floraux restants.
  • Placez vos plantes dans les récipients remplis d'eau à température ambiante.
  • Elles pourront rester ainsi tout l'hiver et seront replacées au bassin dès que les gelées ne seront plus à craindre soit fin avril à début juin selon les régions.

Entretien des plantes aquatiques hivernées

Attention, les plantes tropicales demandent une certaine chaleur, si votre local n'est pas chauffé, le risque de gel reste très important même à l'intérieur. Pensez à installer un petit chauffage d'appoint pour les préserver. À pétrole, à gaz ou électrique, vous trouverez sans souci un chauffage adapté au volume de votre local.

Vérifiez le niveau d’eau de temps en temps dans les récipients contenant les plantes et rajoutez-en un peu si nécessaire. Parfois l'hiver est long et l'évaporation fait son œuvre au fil des mois !

Continuez à tailler les feuilles mortes pour éviter leur pourrissement et garder une eau saine. Vous pouvez placer un morceau de charbon de bois au fond du récipient pour garder l'eau claire plus longtemps.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Hiverner les plantes aquatiques

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le jardin d'eau.

54 questions

Voir tout Poser une question