Hêtre

Le 13 février 2017 par Stéphane

Le hêtre est un arbre incontournable, tant en forêt que dans les parcs et jardins. Il existe certaines variétés de dimensions plus modestes que celles de l'espèce type : le hêtre s'invite donc aussi dans les petits jardins !

Un arbre imposant et vénérable

Fagus sylvaticaArbre au port majestueux, le hêtre commun (Fagus sylvatica), encore appelé fayard ou faux, est un monument des belles forêts françaises qui peut atteindre aisément 30 à 40 mètres de haut et qui vit 300 ans en moyenne. Il est reconnaissable à son tronc bien droit et à son écorce grise très lisse. Sa cime est arrondie, ses bourgeons ont une forme pointue typique. Ses feuilles caduques, vert brillant sur le dessus, sont fortement nervurées et leurs bords sont ondulés et pubescents. Elles sont le plus souvent marcescentes, c’est-à-dire qu’elles persistent, sèches, jusqu’au printemps. Après la floraison apparaissent les fruits (ou faînes) à la structure curieusement hérissée. Sa taille imposante le destine évidemment aux très grands jardins où il constitue un ornement de choix.

Principales variétés

Fagus sylvatica - FeuillesPour les grands jardins

  • Fagus sylvatica ‘Pendula’ : pleureur, 25 à 30 mètres
  • Fagus sylvatica ‘Dawyck’ : 15 à 20 mètres
  • Fagus sylvatica ‘Atropurpurea’ : 20 mètres, feuillage pourpre
  • Fagus sylvatica ‘Albomarginata’ : feuilles marginées de blanc crème, 20 à 30 mètres

Pour les petits jardins

Certaines variétés moins hautes trouveront facilement leur place dans tous les jardins de taille modeste :

Exigences de culture

Fagus sylvaticaLe hêtre n’est pas très difficile sur la nature du sol. Superbe dans les sols riches et profonds, il accepte aussi les sols pauvres, même calcaires ou siliceux. Il se montre aussi très résistant au froid. Il a en revanche besoin d’une humidité atmosphérique importante pour croître. Il craint les climats chauds et secs, ce qui explique qu’on le trouve essentiellement dans la moitié Nord de la France où le climat est frais et humide. Sa reprise étant délicate, il est préférable de choisir un sujet en conteneur ou en motte.

Maladies et parasites

Quoique robuste, le hêtre peut être sujet aux attaques de parasites, tels que le charançon ou les chenilles de divers papillons. Il est parfois atteint par des maladies cryptogamiques comme le chancre du hêtre qui touche l’écorce.

Crédit photos : Xevi V / hedgerowmobile / vanhalen

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Hêtre

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres.

469 questions

Voir tout Poser une question