Hernie du chou

Le 21 septembre 2017 par Isabelle C.

Les feuilles de vos choux flétrissent. Attention, ils sont peut-être atteints de la hernie du chou, une maladie cryptogamique qui s'attaque aux membres de la famille des brassicacées (crucifères) et dont il est difficile de se débarrasser.

La hernie du chou : un champignon

La hernie du chou est une maladie fongique, causée par un champignon présent dans le sol : le Plasmodiophora brassicae.

Lorsqu'une plante porteuse du champignon meurt, elle libère dans le sol les spores pathogènes alors au repos. Les spores peuvent survivre plus de 18 ans en attendant de trouver, un printemps, des racines de plantes hôtes pour germer.

Hernie du chou (Plasmodiophora brassicae)
Hernie du chou (Plasmodiophora brassicae)Agrandir l'image

Végétaux concernés par la hernie du chou

Le champignon de la hernie s’attaque aux plantes de la famille des Brassicacées (Crucifères) cultivées comme les choux (choux pommés, choux verts, choux de Bruxelles, choux-fleurs, chou chinois), les navets, les radis, rutabagas, colza... ou sauvages : moutardes, capselles, ravenelles...
Il peut également être présent sur d'autres plantes, des mauvaises herbes : dactyle, oseilles, rumex...

Hernie du chou : premières atteintes racinaires
Hernie du chou : premières atteintes racinairesAgrandir l'image

Symptômes et dégâts provoqués par la hernie du chou

Les premiers signes d'infestation apparaissent sur les parties aériennes de la plante : tout d'abord les feuilles se flétrissent. On l'observe particulièrement les journées chaudes, la fraîcheur de la nuit rétablissant les jeunes plants touchés. Des décolorations jaunes peuvent ensuite apparaître.
Malheureusement, lorsque ces symptômes sont visibles sur le feuillage, cela signifie que le champignon est déjà bien présent sur les racines : d'abord ce sont quelques renflements pleins qui se forment. Puis les racines deviennent laineuses et hypertrophiées. Les renflements finissent par noircir et pourrir, dégageant une odeur nauséabonde.

La hernie du chou perturbe la croissance de la plante infectée et peut provoquer sa mort.

Hernie du chou sur colza
Hernie du chou sur colzaAgrandir l'image

Conditions de développement de la hernie du chou

Le champignon pathogène se développe essentiellement en terre acide. Des températures comprises entre 19 et 25°C combinées à une forte humidité du sol sont également des facteurs propices au développement de la maladie. Les attaques peuvent être observées tout au long de la période de végétation. Les vecteurs de propagation sont nombreux : la terre, l'eau, les chaussures, les outils...

Prévention et lutte contre la hernie du chou

Prévention de la hernie du chou

  • Améliorez le drainage du sol si nécessaire : les excès d'eau favorisent la dispersion de la maladie.
  • Apportez des amendements calcaires si le sol a un pH inférieur à 6.
  • Allongez vos rotations (7 ans).
  • Soignez le désherbage des mauvaises herbes de la famille des Brassicacées.
  • Nettoyez vos outils pour éviter de contaminer le sol sain.
  • Cultivez des plantes pièges (Ray-grass, Dactyle, Houlque, Coquelicot, Capucine... ) qui déclenchent la germination des spores, mais sans infester la plante.
Hernie du chou
Hernie du chouAgrandir l'image

Lutte et traitement contre la hernie du chou

En cas d'infestation, la seule solution consiste à éliminer et brûler les plants atteints, ou à les laisser se décomposer à distance du potager.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Hernie du chou

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les maladies.

571 questions

Voir tout Poser une question