Hélénie

Le 22 janvier 2016 par A. Bihaki

L'hélénie (helenium) est une très jolie vivace fleurie, rustique et décorative de la famille des marguerites. De culture très facile, elle offre une floraison généreuse et durable, voire flamboyante, à l'automne au jardin...

L'hélénie : vivace estivale et automnale

Une jolie vivace naturelle...

Fière cousine de la marguerite, l'hélénie (famille des Asteracées) est l'une des vivaces les plus faciles à cultiver. Grande, colorée, au cœur proéminent et au feuillage alterne, vert et caduc, elle pousse rapidement pour proposer une largeur à maturité d'une quarantaine de centimètres, en touffe, de tiges ramifiées sur leur partie haute. Il existe environ 45 espèces et 70 hybrides et cultivars d'hélénies vivaces, annuelles ou bisannuelles, les vivaces étant le plus souvent privilégiées.

Hélénie
HélénieAgrandir l'image

L'hélénie donne des couleurs au jardin

Rouge, rose, orangé, jaune citron, doré, couleurs flammées et contrastées... avec sa longue floraison estivale et automnale, sa taille et ses couleurs flamboyantes, l'hélénie est une grande vivace généreuse au jardin. De la couleur et de la vie aussi, car sa richesse en nectar ne laisse pas insensibles abeilles, papillons et autres pollinisateurs. Elle sera magnifique associées à des graminées (par exemple des miscanthus), marguerites, liatris et bourraches...

Massif d'automne : hélénies, rudbeckias, asters
Massif d'automne : hélénies, rudbeckias, astersAgrandir l'image

Cultiver l'hélénie

Quels sol et exposition pour mes hélénies ?

Les hélénies, originaires des grandes prairies humides d'Amérique du Nord, apprécient à la fois le soleil et les sols frais, même calcaires. Tout type de sol à vrai dire, sauf ceux très secs en été. Une position ensoleillée à l'abri du vent dans un sol amendé, drainé et paillé lui sera pleinement favorable et sa floraison en sera la plus jolie preuve. À noter que l'hélénie est parfois utilisée pour drainer naturellement des terrains trop humides.

>> Lire aussi : Jardin trop humide : que faire ?

Hélénies dans un massif de fin d'été
Hélénies dans un massif de fin d'étéAgrandir l'image

Plantation et arrosage

Les hélénies peuvent s'utiliser en massif, en pot ou en plate-bande. Les planter au printemps dans les régions froides, au printemps ou à l'automne dans les régions chaudes, 3 pieds maximum au m2 (selon les variétés). Il est indispensable de les arroser régulièrement après la plantation, ainsi qu'en période sèche, surtout pour les sujets en pot. Éviter cependant de mouiller le feuillage pour limiter l'apparition de maladies.

Maladies et parasites

L'hélénie est très résistante, mais reste parfois sujette à quelques maladies : oïdium, rouille, charbon, taches foliaires et septoriose. Attention aussi aux limaces et aux escargots, surtout au printemps sur les jeunes pousses !

Hélénie 'Moerheim Beauty'
Hélénie 'Moerheim Beauty'Agrandir l'image

Soins et entretien de l'hélénie

L'hélénie ne demande pas de soins particuliers et a une très bonne capacité d'adaptation. Il suffit de supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser l'apparition de nouvelles fleurs et de couper les tiges au ras du sol après les premières gelées. Pour les variétés tardives on préfère une coupe printanière qui laisse place aux nouvelles pousses.

Apporter du compost une fois par an, de préférence au printemps, pour maintenir la fertilité du sol. Diviser les touffes tous les 3 ans au printemps ou à l'automne, pour redonner de la vigueur à la plante. Et tuteurer les grandes espèces.

Hélénies
Hélénies Agrandir l'image

Semis et multiplication

Semer l'hélénie de janvier à mars en terrine à l'intérieur (15°C) en enterrant très peu les graines (2mm). On repique 1 mois plus tard en godets individuels pour une installation au jardin en mai et une floraison l'année même. Il est possible aussi de semer en pleine terre en automne ou au printemps, mais la floraison sera décalée à l'année suivante.

Le plus facile et le plus efficace reste cependant la division, soit en récupérant les rejets, soit en divisant la motte. Si on procède par division, en profiter pour rajeunir le plan en ne gardant que les mottes extérieures et en se débarrassant de la motte centrale.

Espèces et variétés d'hélénie

Les hélénies hâtives

  • Helenium hoopesii ou hélénie de Hoopes : fleurs couleur jaune soleil et cœur orangé. Plants de 50 à 60 cm. Floraison hâtive de mai à juin. Variété naturelle.
  • Helenium 'Mardi Gras' : grosses fleurs couleur pêche et cœur brun. Plants de 60 cm. Floraison en juin, juillet et août.
  • Helenium 'Moerheim Beauty' : fleurs couleur orange cuivré et tiges robustes. Floraison en juin, juillet et août.
  • Helenium 'Rubinzwerg' : grandes fleurs couleur rouge à orange et feuillage vert tendre. Floraison en juillet et août.
Helenium hoopesii
Helenium hoopesiiAgrandir l'image

Les hélénies tardives

  • Helenium autumnale : fleurs jaunes au cœur jaune évoluant vers le brun. Plants de 100 à 150 cm. Floraison de août à octobre ;
  • Helenium 'Bruno' : rouge cuivré. Plants de 100 à 120 cm. Floraison de juillet à septembre ;
  • Helenium 'El Dorado' : fleurs couleur jaune d'or légèrement flammées en fin de floraison, cœur brun et feuillage vert foncé. Plants de 100 cm. Floraison de juillet à octobre ;
  • Helenium 'Ruby Tuesday' : abondante floraison rouge rubis au cœur doré. Tiges robustes. Plants de 60 cm. Floraison d'août à octobre ;
  • Helenium 'Goldrausch' : fleurs jaunes flammées de rouge-brun. Plants de 120 à 150 cm. Floraison tardive de août à septembre.
Hélénie 'Ruby Tuesday'
Hélénie 'Ruby Tuesday'Agrandir l'image

Carte d'identité : HÉLÉNIE

  • Noms :  hélénie (Helenium) ;
  • Famille : Asteracées ;
  • Origine : Amérique du Nord ;
  • Type : plante à fleurs vivaces ;
  • Floraison : de mai aux premières gelées, selon les espèces ;
  • Taille : de 50 à 150 cm ;
  • Couleurs : rouge, orange, jaune et rose ;
  • Utilisations : plantation isolée, en massif, pot ou plate-bande, haie temporaire, jardin sauvage et bouquet ;
  • Exposition : ensoleillée ;
  • Rusticité : résistante jusqu'à -15°C;
  • Sol : ordinaire ;
  • Croissance : rapide ;
  • Arrosage : en cas de temps sec ;
  • Toxicité : toxique à l'ingestion et possibles réactions cutanées au feuillage.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Hélénie

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les vivaces.

230 questions

Voir tout Poser une question