Haworthia

Le 27 mars 2016 par Iris Makoto

Les haworthias sont de véritables petits bijoux aux formes et aux couleurs variées. Faciles de culture, ces plantes grasses que l'on trouve dans toutes les jardineries feront merveille une fois mises en valeur dans de jolies potées.

Des compositions attractives avec l'haworthia

Les Haworthias sont de petites plantes grasses dont le genre comprend plus de 150 espèces et de nombreux cultivars. Vivaces et succulentes, elles sont originaires d'Afrique de Sud.

Les haworthias ne sont pas hautes puisqu'elles dépassent rarement les 10 cm de hauteur, certaines espèces produisent cependant de nombreux rejets qui permettent à la plante de s'étaler sur une belle largeur. 

Haworthia fasciata
Haworthia fasciataAgrandir l'image

La plupart des haworthias sont composées de rosettes de feuilles acaules parfois translucides marquées de nervures plus sombres ou plus claires (Haworthia cymbiformis), parfois vert foncé avec de petits tubercules blancs formant des bandes transversales (Haworthia attenuata, Haworthia fasciata). Seule Haworthia truncata est très différente d'aspect : elle présente des feuilles gris bleuté à l'extrémité aplatie non disposées en rosettes mais sur deux rangées. La plante demeure enterrée, ne laissant apparaître que l'extrémité de ses feuilles.

Chez les Haworthias, les fleurs en grappes légères de fleurs blanches tubulées sont portées par des tiges qui apparaissent de mars à octobre selon les espèces et variétés.

Ces petites plantes réjouiront les collectionneurs qui pourront les cultiver en potées à l'intérieur pour créer des scènes originales.

Conditions de culture des haworthias

Dedans ou dehors ?

Les Haworthias apprécient la lumière mais supportent mal le soleil direct et brûlant (excepté H. truncata). Peu rustiques, ces plantes seront plutôt cultivées dans une serre, une véranda ou un appartement très lumineux.

La plantation en pleine terre ne pourra être envisagée que dans le Sud du pays et encore, en sol extrêmement bien drainé, voire même caillouteux et pentu. Un arrosage copieux par semaine en été sera alors suffisant. Dès le début septembre, cessez tous les arrosages et cela jusqu'à fin avril. Si les conditions lui conviennent elle s'étendra en vaste touffes.

Partout ailleurs, une culture en pot est préférable. Les haworthias se plaisent dans des pots plus larges que profonds, qui leur permettent de bien former des rejets et de s'étendre en touffes.

Haworthia mirabilis
Haworthia mirabilisAgrandir l'image

Pot et substrat de culture

Le pot devra impérativement être percé en son fond, car ces plantes ne tolèrent pas une humidité excessive au niveau des racines. Pour la même raison, ménagez un bon drainage à base de graviers ou de billes d'argile au fond du pot qui assurera une évacuation rapide de l'eau d'arrosage.

Le substrat devra être composé d'une part de terreau, une part de terre de jardin et d'une part de sable de rivière.

Le rempotage ne sera nécessaire que tous les deux ans voire plus.

Haworthia limifolia
Haworthia limifoliaAgrandir l'image

Exposition

Placez vos haworthias près d'une fenêtre afin qu'elles reçoivent un maximum de lumière mais méfiez-vous du soleil de midi au travers de la vitre qui pourrait brûler les feuilles, surtout celles des espèces translucides.

Dès que les gelées ne seront plus à craindre, vous pourrez sortir vos plantes au jardin et ce, jusqu'en septembre.

Haworthia fasciata
Haworthia fasciataAgrandir l'image

Arrosage et engrais

Un ou deux arrosages par semaine seront suffisants en été. Ensuite n'arrosez que si votre serre ou votre appartement sont très chauffés et laissez bien sécher le mélange entre deux arrosages.

En période de croissance un ajout d'engrais "spécial plantes grasses" peut être ajouté à l'eau d'arrosage tous les 15 jours.

>> Lire : Savoir nourrir les plantes en pot

Haworthia arachnoidea (début de floraison)
Haworthia arachnoidea (début de floraison)Agrandir l'image

Multiplication de l'haworthia

Les haworthias se multiplient très aisément par division des touffes et séparation des rejets en avril/mai. L'opération peut intervenir judicieusement lors du rempotage. Prélevez les plantules comportant des racines et plantez-les en pots individuels contenant un mélange pour adultes.

La multiplication par semis est aussi possible entre 20 et 24°C. au printemps, de préférence en mini-serre chauffée.

>> Lire : Bouturer cactus et plantes grasses

Haworthia tessellata
Haworthia tessellataAgrandir l'image

L'haworthia en pratique

  • Exposition : soleil tamisé
  • Sol : drainé, légèrement alcalin
  • Type de végétation : vivace
  • Rusticité : très mauvaise, ne pas exposer à moins de 7°C
  • Maladies et parasites : cochenilles farineuses.
Haworthia fasciata
Haworthia fasciataAgrandir l'image

Espèces et variétés

  • Haworthia arachnoidea : 5 cm de hauteur pour 10 d'étalement. Rosette de feuilles vertes translucides bordées de fines dents blanches.
  • Haworthia attenuata : jusqu'à 15 cm en tous sens. Feuilles vert foncé marquées de tubercules blancs transversaux.
  • Haworthia cymbiformis : 8 cm de hauteur pour 25 cm d'étalement. Forme de belles touffes. Feuillage vert clair parfois teinté de rose avec zones translucides.
  • Haworthia tessellata : 10 cm de hauteur pour 30 d'étalement. Forme de vastes touffes. Feuillage gris/vert parcouru d'un damier de lignes blanches. Très ornementale.
  • Haworthia truncata : 2 cm de hauteur pour 10 cm d'étalement. Feuilles épaisses, coriaces, gris/bleuté parcourues de lignes plus claires. Extrémité des feuilles plates.
Haworthia truncata 'Lime Green'
Haworthia truncata 'Lime Green'Agrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Haworthia

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les cactus et plantes grasses.

68 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Sabrina
27/01/2017, à Laval morency

Répondre

Bonjour, j'ai mon bébé de 10 mois qui a tutronné un peu la base d'une feuille d'haworthia, est ce toxique? Merci