Planter une haie persistante

Le 12 décembre 2016 par Patricia Grolier

La plantation d'une haie d'arbustes persistants présente quelques particularités. Période de plantation, travail du sol, distances à respecter, arrosage, paillage... Voici nos conseils pour bien planter et favoriser la reprise de votre haie persistante.

Planter une haie persistante : le bon moment

Le début de l'automne est le moment idéal idéal pour planter votre haie. N'attendez pas la Ste Catherine, le 25 novembre (comme le dit cependant le dicton), car les persistants se plantent quand la terre est encore chaude.

Jeunes plants d'arbustes destinés à une haie
Jeunes plants d'arbustes destinés à une haieAgrandir l'image

Respecter les distances de plantation

Il existe une loi qui vous oblige à planter vos arbres et arbustes à un minimum de 50 cm de la limite séparative avec votre voisin, pour des haies ne dépassant pas 2 mètres. Il faut se réserver un passage derrière la haie pour pouvoir tailler lorsque cela devient nécessaire : on est censé tailler ses haies depuis chez soi, ce que beaucoup de personnes oublient.

Avec les arbustes et arbres en mélange, on peut s'éloigner un peu plus, à plus de 2 mètres, et avoir des haies libres, aux lignes souples et naturelles de la hauteur qu'on désire. Même dans un petit terrain, vous aurez tout intérêt à privilégier cette solution et garder un centre de jardin dégagé pour la chaise longue ou la table tout en étant protégé des regards ou ne pas avoir un point de vue désagréable.

Plantation d'une haie en limite de propriété
Plantation d'une haie en limite de propriétéAgrandir l'image

Plantation d'une haie persistante : préparer le sol

Une terre bêchée, ou mieux, travaillée avec une fourche à 5 ou 6 dents et deux manches latéraux, enrichie de compost ou d'engrais naturel comme la corne broyée, sera parfaite. Suivant la qualité du sol, ajouter du terreau de plantation.

Trou de plantation
Trou de plantationAgrandir l'image

Éviter le sable dans les terres argileuses, cela donne un béton peu propice au développement des racines. Éventuellement, mélanger des gravillons de moyen calibre pour favoriser le drainage et l'aération.

Installez les arbustes (lire : Arbustes pour haie persistante) en quinconce, pour un effet naturel, et n'hésitez pas à leur laisser de la place. Les branches s'entremêleront et vous donneront un épais manteau.

Favoriser la reprise après la plantation des arbustes

Arrosage de la haie

Surveiller l'arrosage les premières années.

Investissez dans un arrosage automatique avec notamment des tuyaux micro-poreux, très économes en eau, au pied des végétaux. Vous serez certain que la reprise se fera sans souci durant les 2 premières années de plantation. Même par temps pluvieux, hors gel, il faut absolument hydrater le sol.

Haie de photinias plantée récemment
Haie de photinias plantée récemmentAgrandir l'image

Paillage du sol

Choisissez un bon paillis : esthétiques, les paillages protègent le sol et "cocoonent" vos arbres et arbustes. Évitez les écorces de pin qui réduisent voire suppriment l'azote du sol, élément nécessaire au développement des végétaux.

Vous pouvez également choisir des plantes couvre-sol (lire : Que planter au pied d'une haie ?).

Pensez aussi au BRF : lorsque votre haie aura besoin d'une taille, broyez les coupes et disposez-les au pied des arbustes.

>> Lire aussi :

Caisse de BRF
Caisse de BRFAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Planter une haie persistante

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les haies.

91 questions

Voir tout Poser une question