Guimauve officinale

Le 25 mars 2017 par Céline Delhaye

Avec un nom aussi doux, comment résister à cette plante vivace aux vertus médicinales et ornementales ? La guimauve officinale, qui jadis participait à la confection du fameux bonbon mou, participe aujourd’hui à la décoration de votre jardin.

La guimauve officinale

La guimauve officinale est aussi connue sous le nom de mauve officinale ou Althea officinalis (nom botanique). Cette jolie plante vivace reconnue pour son pouvoir adoucissant en médecine, appartient à la famille des Malvacées. Elle est originaire d’Europe mais on la retrouve en Asie, en Afrique, en Russie.

Guimauve officinale, Althea officinalis
Guimauve officinale, Althea officinalisAgrandir l'image

Culture de la guimauve officinale

La mauve est une plante facile qui se cultive facilement. Elle a en revanche besoin d’eau.

Exposition

La guimauve apprécie le soleil.

Sol

La guimauve se plaît les sols frais et fertiles, voire lourds (lire : Des fleurs pour terres lourdes et argileuses). On la rencontre sur les bords de bassin, de fossé, les marais, les zones humides.

Guimauve officinale, Althea officinalis
Guimauve officinale, Althea officinalisAgrandir l'image

Arrosage

Après la plantation de la guimauve, pensez à l’arroser régulièrement et notamment pendant les périodes de sécheresse. Pailler pour maintenir la fraîcheur au sol.

Feuillage

Ses feuilles sont lobées, veloutées, épaisses, gris-argenté et dentelées. Le feuillage est caduc.

Résistance au froid

La guimauve est une plante très rustique, qui résiste bien au gel, si le sol est drainé.

Floraison

Les fleurs s’épanouissent de juillet à septembre et sont formées de 5 pétales couleur lilas ou blanche.

Guimauve officinale, Althea officinalis
Guimauve officinale, Althea officinalisAgrandir l'image

Croissance

La guimauve forme rapidement une touffe dressée qui mesure jusqu’à 1,5 m.

Taille

On supprime à ras les tiges défleuries.

Guimauve officinale, Althea officinalis
Guimauve officinale, Althea officinalisAgrandir l'image

Maladie

La guimauve est facile à vivre et n’est pas tellement sensible aux parasites ou maladie. Comme d’autre plantes de la famille des malvacées, telle la rose trémière, la mauve ou guimauve, craint la rouille. Une décoction de prêle, riche en silice, renforce la plante et l’aide à lutter contre les maladies cryptogamiques.

Multiplication

La multiplication de la guimauve se fait soit par semis au chaud au printemps, soit par bouturage en août-septembre sur un rameau de l’année, ou division.

Guimauve officinale, Althea officinalis - Graines
Guimauve officinale, Althea officinalis - GrainesAgrandir l'image

>> Découvrir aussi : la mauve annuelle

La guimauve, une plante comestible

Toutes les parties se mangent. Les feuilles peuvent être ciselées et ajoutées à la salade. Les racines contiennent du mucilage capable d’épaissir les sauces et les soupes.

Historiquement, la guimauve servait à fabriquer des sirops pour calmer la toux et adoucir la gorge. En infusion, la guimauve calme les maux d’estomac.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Guimauve officinale

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les vivaces.

234 questions

Voir tout Poser une question