Grimpantes parfumées

Le 24 mai 2017

Tant qu'à craquer pour une grimpante, autant qu'elle soit parfumée ! Les murs végétalisés et le jardin vertical ont le vent en poupe et les plantes grimpantes se font de plus en plus séduisantes. Elles s'enroulent, virevoltent et escaladent grillages, treillis et pergolas et en très peu de temps, offrent avec une vraie générosité le bonheur de leur ascension colorée.

Les meilleures grimpantes parfumées

Glycine

Glycine de Chine

L’intimité se crée, les vues disgracieuses sont joliment dissimulées, le décor gagne en relief, l’espace se structure, celui qui jardine dans un mouchoir de poche gagne de la place… Avec peu d’entretien, les grimpantes à fleurs offrent un spectacle inoubliable en seulement quelques saisons.
Pour se réjouir pendant des années de ces plantes qui ne demandent qu’à grimper et embaumer, il suffit de tenir compte du climat, de l’exposition, du sol et du support qu’elles apprécient.

Quelques valeurs sûres

Glycine : quelle fougue !

Cette liane vigoureuse (10 à 15 m) et bien rustique produit des tiges volubiles qui s’enroulent autour du support. La glycine de Chine (Wisteria sinensis) fleurit avant que le feuillage apparaisse et de nouveau en fin d’été. Elle est plus parfumée que sa cousine japonaise (Wisteria floribunda) qui compense malgré tout  par la longueur et l’abondance de ses grappes de fleurs.

  • Les clés de la réussite : beaucoup de soleil, un sol ordinaire bien drainé pas trop calcaire ni trop riche (sinon elle oublie de fleurir).
  • En pot : préférez la variété ‘Amethyst Falls’, beaucoup moins imposante mais dont le parfum est plus léger. 
  • Meilleurs supports : façade, tonnelle, pergola

Rosier grimpant : suprême élégance

Rosier Mme Isaac Pereire

Rosier Mme Isaac Pereire

C’est toujours un peu décevant de plonger son nez dans une belle rose … qui ne sent rien !
Voici une petite sélection de rosiers grimpants qui ont fait leurs preuves côté parfum.

  • Mme Isaac Pereire : H : 2-3 m. Très vigoureux,  très grosses fleurs rose foncé, très doubles. Remontant. Parfum enivrant.
  • Gertrude Jekyll : H : 1,5 à 2,5 m. Rosettes très doubles ton abricot. Remontant. Parfum exceptionnel.
  • Crimson Glory Clg : H : 4-6 m. Grosses fleurs rouge foncé, velouté. Remontant. Parfum capiteux.
  • Mme Alfred Carrière : H : 4-5 m. Très robuste, fleurs doubles blanc rosé. Très remontant. Parfum fruité.
  • Bobbie James : rosier liane (H : 6 à 10 m ! ) à la floraison unique, mais massive. Fleurs blanches simples, parfum de clou de girofle.
  • Les clés de la réussite : soleil non brûlant pour bien fleurir. Sol profond, fertile restant frais. Taille adaptée au type du rosier (remontant ou non).
  • En pot : choisissez impérativement un petit grimpant (arbuste anglais mené en grimpant par exemple) et offrez un bac d’au moins 40 cm en tous sens.
  • Meilleurs supports : mur, grillage, tonnelle, pergola, pylône ou touffe libre en tuteurant les branches jusqu’à 1,20 m pour constituer une charpente.

Vous avez dit remontant ?

Un rosier remontant est un rosier qui refleurit dans l'année; rien à voir avec le caractère grimpant ou pas !

Chèvrefeuille : le parfum d'un soir d'été

Chèvrefeuille

Chèvrefeuille

Facile à vivre, bien résistant au froid, le chèvrefeuille émet un délicieux parfum sucré plus prononcé en soirée. Attention, tous les chèvrefeuilles ne sont pas également parfumés.
Parmi les chèvrefeuilles à végétation caduque, optez pour Lonicera x peryclimenum (Chèvrefeuille des bois) et ses variétés très parfumées : ‘Belgica’ pourpre et jaune, ‘Serotina’ rose foncé et crème et surtout ‘Graham Thomas’ aux grandes fleurs crème et jaune.
Pour une végétation semi-persistante (préférable sur une terrasse ou aux abords de la maison), préférez Lonicera japonica et ses variétés ‘Halliana’ et Hall’s Prolific’ blanc et jaune ou Chinensis rose carmin et crème. Lonicera x heckrotti ‘Gold Flame’ offre quant à lui des fleurs rouge vif et jaune foncé aux senteurs épicées.

  • Les clés de la réussite : soleil non brûlant ou mi-ombre, sol ordinaire plutôt frais pour éviter les maladies. Attention aux baies très toxiques.
  • En pot : un grand bac pour lui tout seul. Choix d’une variété peu encombrante (Graham Thomas, Gold Flame).
  • Meilleurs supports : grillage, barrière, tuteur ‘parapluie’ qui permet de le former en arbre comme une glycine en enroulant plusieurs tiges autour du support, il forme alors une boule retombante magnifique.

Le jasmin officinal : enivrant !

Jasmin officinal

Jasmin officinal

Il a inspiré le plus célèbre des n° 5 ! On le croit réservé aux climats doux, mais le jasmin résiste en réalité assez bien au froid. La souche supporte des températures très basses même si les branches gèlent. Ses fleurettes blanches parfument délicieusement le début de l’été avec quelques remontées en automne. Parfois de façon entêtante.

  • Les clés de la réussite : chaleur, soleil et sol fertile, bien drainé mais frais pour éviter l’oïdium.
  • En pot : au moins 30 cm en tous sens. Soignez le drainage. Voile de forçage autour du pot en région froide ou hivernage dans local hors-gel.
  • Meilleur support : façade ensoleillée.
.

Moins connues

Clématites parfumées : à découvrir sans attendre !

Clématite montana Mayleen

Clématite montana 'Mayleen'

Si la grande famille des clématites fait toujours beaucoup d’effet avec ses belles floraisons remarquables de générosité et de diversité, on connaît moins le caractère parfumé de certaines variétés.
Au début du printemps, la clématite armandii, une liane au feuillage persistant, offre de gros bouquets de fleurs immaculées au parfum délicieux évoquant l’amande. En avril-mai, la clématite de montagne (C.montana) se couvre d’une abondante floraison odorante, rose chez ‘Mayleen’ ou blanc pur chez ‘Wilsonii’.

  • Les clés de la réussite : la tête au soleil et le pied à l’ombre, un sol fertile, bien drainé mais qui reste frais. Un emplacement abrité pour C.armandii qui craint le froid.
  • En pot : un grand bac, un drainage soigné et un substrat qui ne sèche jamais.
  • Meilleurs supports : façade, grillage, tonnelle, pergola.
.

L’akébia : insolite et si facile

Akebia

Akebia quinata

Akebia quinata est une liane japonaise volubile de 5-6 mètres qui gagne à être connue. Son feuillage semi-persistant formé de cinq lobes arrondis offre légèreté et luxuriance au décor. En fin de printemps apparaissent des petites fleurs à trois pétales pourpre foncé, qui sentent la vanille et les agrumes.

  • Les clés de la réussite : soleil ou mi-ombre, un sol riche, bien drainé, restant frais l’été.
  • En pot : un grand bac, une taille de temps en temps pour limiter l’encombrement. 
  • Meilleurs supports : pergola, grillage.
.

Le jasmin étoilé : volubile

Trachelospermum jasminoides

Trachelospermum jasminoides

Rival du jasmin côté parfum, et moins frileux, le Trachelospermum jasminoïdes offre un feuillage lustré qui se couvre d’une multitude d’étoiles blanches du cœur du printemps au milieu de l’été. Cette liane chinoise atteint 3-4 mètres de haut et autant de large.

  • Les clés de la réussite : plein soleil, emplacement abrité des vents froids, un sol riche et léger, une taille après floraison pour éviter l’effet fouillis.
  • En pot : seul dans un grand bac, protégez le pot en hiver avec un voile ou rentrez hors-gel. 
  • Meilleurs supports : pergola, façade ensoleillée.

>> Lire aussi :

Crédit photos : LPDM (1) - Er We (2) - D.R. (3,6) - Kenpei (4) - David Friel (5) - Ian Turk (7)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Grimpantes parfumées

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le jardin des senteurs.

20 questions

Voir tout Poser une question