Grimpantes : créer un jardin vertical

Le 2 mai 2014 par Xavier Gerbeaud

Vous rêvez d'un cadre foisonnant de fleurs et de feuillages luxuriants, d'un écrin végétal attrayant pour profiter pleinement de votre jardin au rythme des saisons ? Cultivez des grimpantes et adoptez le jardinage "à la verticale" !

Ce printemps, je relooke mon jardin...

clématite sur treillage

Clématite sur treillage

N'attendez pas pour peaufiner, enjoliver les limites de vos plantations en palissant sur les murs des tapisseries végétales, en habillant de lianes les grilles et clôtures, en érigeant de nouveaux claustras afin de délimiter des espaces intimes, de véritables "chambres d'extérieur".
En un mot, apprenez à planter des grimpantes que vous découvrirez en fleurs en jardinerie ou chez votre pépiniériste et adoptez le jardinage "à la verticale".
De fait, et sans pour autant accaparer une si précieuse place au sol, vous obtiendrez ainsi en peu de temps un enverdissement et des floraisons pimpantes, vous transfigurez votre environnement.

Garnir un mur

Qu'il s'agisse des murs de la maison, de celui mitoyen avec le voisin ou bien en périphérie du jardin, rien ne vaut la végétation foisonnante de quelques plantes grimpantes pour mettre en valeur la pierre et l'architecture. Judicieusement placées afin de souligner une porte, encadrer un passage, draper un appentis ou escalader une façade, de nombreuses lianes se prêteront à votre imagination créatrice.
Contrairement à une vieille croyance, les grimpantes, et le lierre en particulier, n'abîment nullement les murs en bon état et les protègent même des méfaits du temps.
Recherchez ainsi la superbe vigne vierge panachée de crème, Parthenocissus 'Star Shower', ou les diverses formes de lierre panaché.
Pour des fleurs originales, pensez à l'hortensia grimpant, Hydrangea petiolaris, aux gracieuses fleurs blanches, en mai-juin et qui se plaît même à l'ombre, ou encore aux chèvrefeuilles odoriférants comme Lonicera 'Halliana', épanoui de juin à septembre.
Entre avril et juin, vous trouverez aussi de nombreuses clématites proposées en fleurs. Craquez pour leurs jolies corolles et souvenez-vous : installez-les le pied à l'ombre et la tête au soleil (lire : La plantation de la clématite) !

Idée originale !

Aux côtés des plantes grimpantes plus ou moins classiques, adoptez également dans votre programme "je ravive mon décor " les arbustes qui se prêtent bien au palissage.
Ils sont nombreux, caractérisés par des tiges souples et dociles, qui se plaquent, se palissent facilement aux parois verticales. Ainsi, l'Exochorda 'The Bride' propose une véritable cascade de fleurs blanches en mai. Les lilas de Californie, ou céanothes, à feuillage persistant et fleurs d'un bleu intense à l'image de 'Concha' ou 'Puget Blue', apprécient le plein soleil et paradent en mai–juin. Pour un effet de feuillage durable, songez aux fusains à feuillage persistant et panaché comme 'Silver Queen', aux camellias ou encore aux cognassiers du Japon.

Bon à savoir

vigne vierge sur mur

Mur caché par vigne vierge

Les plantes grimpantes se hissent sur leur support de différentes manières ce qui conditionne grandement leur utilisation. Ainsi, certaines sont capables de s'accrocher sur les surfaces lisses, les murs tout particulièrement, à l'aide de racines adventives se développant sur leurs tiges : lierre, hortensia grimpant ou encore Schizophragma. Les vignes vierges s'y agrippent à l'aide de ventouses.
D'autres au caractère de liane enlacent le moindre support étroit : treillages, grilles, pergolas... Ainsi, les glycines qui nécessitent des structures solides, les nombreux chèvrefeuilles, l'Akebia au gracieux feuillage lobé et fleurs hâtives ou encore le curieux Wattakaka à la floraison estivale si parfumée. Les vignes et les pimpantes bignones ou Campsis forment de belles treilles si vous les laissez former un tronc robuste puis taillez leur frondaison tous les ans.
Quant aux passiflores si originales, munies de vrilles, et aux clématites aux pétioles préhensiles, vous les guiderez progressivement sur les treillages, des rambardes, des grillages accueillants.

Garnir une grille, une balustrade

Certaines plantes volubiles à grand développement se prêtent à la garniture rapide de grandes clôtures. Il suffit généralement d'entrelacer régulièrement leurs tiges aventurières pour obtenir un bel effet.
En cela, les rosiers lianes sont précieux avec leur floraison spectaculaire, souvent unique, en juin-juillet.
De même, les vigoureuses clématites montana offrent un spectacle inoubliable dès avril–mai.
Vitis coignetae propose, sinon, des feuilles géantes, s'enflammant en automne. De telles plantes sont capables de garnir jusqu'à 15 m de clôture en un rien de temps.

La bonne idée. Une cloison végétale pour créer des chambres vertes

Séparez deux parties de jardin en plantant quelques piquets servant de support à un simple grillage parfaitement tendu. Plantez ensuite, tout du long, des pieds de lierres verts ou panachés pour un effet de tapisserie ou bien de lierre d'Irlande vert, très vigoureux. Vous obtiendrez rapidement un écran efficace et prenant très peu de place. Il suffit de temps à autre de tresser les tiges souples. En climat doux, faites porter votre choix sur le Muehlenbeckia au fin feuillage en brouillard vert bronze.

Spécial terrasse et patio

Si l'espace est exigu, le recours aux grimpantes cultivées en grandes poteries ou bacs est d'autant plus gratifiant. En situation abritée, le Trachelospermum jasminoides, au beau feuillage sombre et persistant, offre ses fleurs blanches et parfumées tout l'été durant alors que le Solanum crispum 'Glasnevin' propose un nuage de fleurs estivales d'un bleu céleste. Quant au Bignonia capreolata, ses trompettes bicolores rouge orangé, aux senteurs de café, embaument d'avril à juillet.

Conseils de pro

Choisissez des plantes vigoureuses, au feuillage sain. Ne tardez pas pour les planter. Laissez tremper les mottes dans un seau d'eau afin de bien humidifier la motte. Installez celle-ci dans un trou deux à trois fois plus grand. Enrichissez la terre de fumier déshydraté ou de compost et d'un peu d'engrais à libération lente type Osmocote. N'oubliez pas une cuvette d'arrosage et apportez de l'eau régulièrement, sans excès toutefois, jusqu'à complète reprise.

>> Lire aussi : Choisir une plante grimpante

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Grimpantes : créer un jardin vertical

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes grimpantes.

363 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Mamiejojo
13/03/2008, à Nantes

Répondre

Je viens d'acheter des bacs claustra, j'aimerais avoir des conseils pour savoir quoi planter dedans merci mamiejojo

Cocobeloeil
05/01/2008, à Frèpillon

Répondre

J'ai une haie de tuyas qui se meurt pour cacher je souhaiterai mettre devant un mur de plantes grimpantes .quand pensez vous, quels conseils me donnez vous et quelles sortes de plantes dois je mettre merci à l'avance me

Ceci peut aussi vous intéresser