Géraniums : sortie d'hivernage

Le 1er mai 2006 par Xavier Gerbeaud

Début mai, il est largement temps pour la plupart d'entre vous de sortir les géraniums que vous aviez hivernés. De leur vrai nom pelargoniums, ils constituent encore aujourd'hui une fleur incontournable de l'été, même si leur domination absolue des balcons et terrasses tend aujourd'hui à s'estomper un peu...

Après un long hivernage...

Les pélargoniums ont été mis à l'abri aux premiers frimas de l’hiver. Rentrés à l'abri dans un local non chauffé, vous leur avez généralement prodigué un bon nettoyage, suivi d'une taille des tiges à 15-25 cm, sauf pour les sujets auxquels vous vouliez garder un volume important.

Première sortie

Géranium : sortie d'hivernage

Lorsque les gelées nocturnes ne sont plus à craindre, que le temps a bien radouci, vous pouvez sortir vos protégés.

Gageons que l'ensemble ressemblera peu ou prou à la photo ci-contre : feuilles séchées, quelques branches molles ou creuses, terre toute sèche, et malgré cette absence d'arrosage et la lumière chiche du local d'hivernage, quelques pousses vertes qui jaillissent de-ci, de-là. Il va falloir opérer...

Si vous avez le temps de vous occuper immédiatement des pots, faites-le. Mais dans tous les cas, placez-les à un endroit abrité, évitez absolument une exposition trop ensoleillée et apportez-leur un peu d'eau. La conjugaison de l'abandon en extérieur et du soleil pourrait compromettre radicalement les chances de reprise.

Gelé ?

Géranium (pelargonium) geléCertains des géraniums ont peut-être gelé. Pas toujours facile à dire au premier coup d'oeil. Si vous avez un doute, laissez-en le bénéfice. Arrosez un peu, et surveillez dans les jours qui suivent si quelques pousses vertes apparaissent. Si aucun signe de vigueur ne se produit dans les 2 à 3 semaines, vous pouvez hélas inscrire ce sujet au rang des pertes de l'hiver.

Faut-il rempoter ?

C'est nettement préférable. Ces géraniums en pots sont vigoureux; ils développent un chevelu racinaire important et épuisent fortement le substrat.

  • Dépotez (parfois difficile) et ôtez partiellement la terre des racines. Coupez la moitié de ces dernières pour favoriser leur renouvellement.
  • Nettoyez le pot ou la jardinière avec une eau additionnée d'un peu de Javel, pour éviter la propagation des maladies.
  • Rempotez dans le même contenant, avec un mélange de terreau et de compost.

Une belle forme

Il faut ensuite redonner une belle forme à la plante.

Coupez donc tout ce qui est sec. Otez impérativement toutes les feuilles sèches et raccourcissez les tiges à une dizaine de centimètres, plus long si le sujet est d'un volume important.

Aux petits soins

Une fois ces travaux achevés, faites un premier apport d'eau mesuré, et reprenez des arrosages de plus en plus rapprochés et abondants, au fur et à mesure de l'avancement dans la saison.

Placez bien sûr quelques jours après leur sortie vos pots en plein soleil : c'est là leur emplacement de prédilection, à l'exception des variétés à feuillage panaché, qui préfèrent la mi-ombre.

La végétation reprendra rapidement; n'oubliez pas que les géraniums sont gourmands, et que des apports d'engrais sont bienvenus au cours de l'été pour soutenir une floraison continue.

Espérance de vie

Correctement hiverné, un pélargonium peut parfaitement vivre 20 ans ! N'attendez pas cet âge canonique pour bouturer votre géranium : vous garantirez la survie des variétés que vous appréciez, vous l'aurez à plusieurs exemplaires dans votre décor et vous pourrez également l'échanger avec d'autres amateurs.

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Géraniums : sortie d'hivernage

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les géraniums (pelargonium).

75 questions

Voir tout Poser une question

Ceci peut aussi vous intéresser