Genêt

Le 22 juin 2016 par Iris Makoto

Dès le printemps, le genêt illumine de sa floraison éclatante les pentes de nos campagnes ; planté dans nos jardins, il distillera ses doux effluves évoquant avec bonheur le retour des beaux jours. En sujet isolé, en haie libre ou dans un massif, cet arbuste à la croissance plutôt rapide vous ravira de sa généreuse floraison.

Un feu d'artifice doré

Cytisus scopariusLe genêt (Cytisus scoparius) est un arbuste au port dressé qui présente de fines tiges arquées se couvrant dès le printemps d'une multitude de fleurs en forme de papillon. Le jaune éclatant est la couleur de prédilection de cette explosion printanière qui, selon les variétés, peut être agrémentée de rouge, de rose ou d'orange. Autrefois, nos aïeux se servaient de ses tiges pour confectionner des balais, de nos jours il est plutôt utilisé pour ses caractéristiques ornementales.
Les genêts seront d'un parfait effet conduits en haie libre au fond d'un jardin (lire : Haie fleurie : des arbustes pour chaque saison), mais ils pourront aussi orner massifs et rocailles ensoleillés, accompagnés de bruyères qui réclament les mêmes conditions de culture et permettent d'échelonner les floraisons.

Un arbuste facile de culture

Cytisus scoparius - fleurLe genêt ne pose aucun souci d'entretien ; une fois planté dans une terre peu fertile et bien drainée, il se contentera d'une taille annuelle après sa splendide floraison. Les arrosages seront inutiles sauf en cas de sécheresse les deux premières années, ensuite vous pourrez l'oublier !

Installez votre arbuste en automne, dans un emplacement très ensoleillé, et de préférence, dans un sol neutre ou acide, même très pauvre. Seules contre-indications : le calcaire qui risque de faire apparaître une chlorose, et la transplantation qui peut lui être fatale ! Une fois le genêt installé, il ne faut pas le déranger.

Méthodes de multiplication

Le semis sous châssis froid, en mars ou octobre, reste une méthode sûre de multiplication. La bouture de tige herbacée en est une autre : en juin, prélevez une tige de 20 cm environ et plantez-la dans un mélange de tourbe et de sable, gardez à l'ombre, et conservez une bonne humidité du substrat.
En septembre, la bouture semi-ligneuse peut être pratiquée à l'étouffée. Choisissez une tige semi-aoûtée que vous planterez dans le même mélange que pour la bouture herbacée, arrosez puis couvrez la plante avec un sac en plastique transparent (type sac à congélation) que vous maintiendrez attaché au pot grâce à un élastique.

En pratique

  • Cytisus scoparius jaune et pourpreExposition : soleil ;
  • Sol : drainé, pauvre, neutre ou acide ;
  • Végétation : vivace ;
  • Rusticité : bonne ;
  • Maladies, parasites : galle ;
  • Toxicité : toutes les parties de la plante peut provoquer de légers troubles digestifs.

Espèces et variétés

  • Cytisus scoparius 'Andreanus' : variété jaune et pourpre ;
  • Cytisus scoparius 'C.F. Pearson' : rouge avec les ailettes jaune ou rose ;
  • Cytisus scoparius ssp maritimus : port bas, pas plus de 20 cm de hauteur ;
  • Cytisus scoparius ssp maritimus 'Palette' : grandes fleurs rouge-orangé avec des ailettes rouges ou jaunes.

>> Lire aussi : Genêt d'Espagne (Spartium)

 

Crédit photos : Herman Beun / Phil Sellens / Tim Green aka atoach

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Genêt

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes à fleurs.

546 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Lulubibi
07/03/2015, à Royan

Répondre

Planté avril 2012, j'ai unGenêt (genista racemosa) : quand et comment faut-il le tailler car il a pris des dimensions importantes ? Merci pour votre réponse.

Daidou2012
14/04/2012, à Montmagny

Répondre

Merci pour toutes ces informations site que j'ai recommander à mes voisins qui se sont empressé à s'abonner