Gazon, comment faire 100 % naturel ?

Le 22 juin 2016

Le gazon naturel est de plus en plus nécessaire à nos villes. Petits espaces verts ou grands jardins, le gazon participe à une bonne qualité de l’air grâce à la création constante de molécules d’oxygène provenant de la photosynthèse.

Gazon semé ou en plaques

Gazon - pelouseOn utilise couramment deux types de gazon naturel : le gazon dit d’agrément qui est celui que l’on sème en petites graines sur son sol, et le gazon en plaque, vendu sous forme de rouleaux précultivés, que l’on retrouve le plus souvent sur les terrains de football ou de golf. C’est la densité des graines semées qui fait la différence : plus la proportion de graines est importante plus le gazon est dense et fourni. Les herbes sont alors plus fortes et plus épaisses.

>> Lire : Poser du gazon en rouleaux

.

Un gazon plus fort avec NutriActiv®

Pour obtenir un gazon plus dense et accroître sa résistance aux agressions de son environnement, l’utilisation de semences contenant NutriActiv®, mélange d’extraits naturels d’algues brunes, est vivement conseillée. L’action des algues brunes aide au renforcement des racines de votre gazon favorisant ainsi la robustesse du gazon et sa bonne densité. Eh oui, grâce à ses composants qui la font mieux résister aux agressions extérieures (climat, environnement, température...), les algues brunes favorisent le développement de tous les végétaux et en particulier du gazon.

Quelques conseils pour profiter d’un beau gazon…

Label rougeUn gazon se choisit selon plusieurs critères : l’exposition, l’entretien, le prix et vos envies.

Il faut savoir qu’il existe 3 catégories de gazon :

  • le premier prix,
  • le classique,
  • le Label Rouge.

Le Label Rouge, soumis à des contrôles sévères permanents, apporte une garantie de qualité très supérieure aux mélanges dits classiques.

La manière de semer le gazon est également une étape clé pour l’obtention d’un "green" ! Semez les graines en les répartissant le mieux que vous pouvez sur toute la surface de votre jardin.

Petite astuce

Vous pouvez tracer des carrés sur la terre à ensemencer pour être sûr de répartir les graines de façon égale.

Pour finaliser, passez un léger coup de râteau à la surface de la terre afin de protéger les graines en les repoussant à l’intérieur.

Enfin, bien semer un gazon c’est le faire à la bonne période ! Tout comme les plantes, il y a des périodes plus ou moins propices : l’automne est la saison idéale, le printemps est également possible. En effet, le gazon semé à l’automne a le temps de s’enraciner profondément avant les périodes de sècheresse estivale. Mieux enraciné, il absorbe plus facilement l’eau. Semer en automne vous permet aussi de bénéficier de la pluie comme arrosage naturel, pensez-y !

L’entretien du gazon, une action 100 % naturelle

Scarificateur à main

Scarificateur à main

Aujourd’hui, vous pouvez entretenir votre gazon de façon naturelle en utilisant des engrais Utilisables en Agriculture Biologique. En choisissant des produits de jardin contenant NutriActiv® vous renforcerez votre gazon tout en respectant l’environnement.

Voici également quelques gestes simples pour obtenir un gazon optimal :

  1. utiliser l’eau de pluie pour arroser vos végétaux
  2. tondre votre pelouse pas trop au ras, pour empêcher le développement des "mauvaises herbes" et de la mousse
  3. scarifier régulièrement votre pelouse pour éviter l’installation de la mousse

 

>> Découvrez les produits contenant NutriActriv® sur www.nutriactiv.fr

>> Lire aussi :

 
.

Crédit photos : X.G. - Auremar

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Gazon, comment faire 100 % naturel ?

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le gazon, la pelouse.

212 questions

Voir tout Poser une question