Galles du tilleul

Le 4 mai 2017 par Clémentine Desfemmes

Les feuilles de votre tilleul présentent d'étranges excroissances, vertes ou rouges ? Il s'agit sans doute de la galle du tilleul... Est-ce grave ? Comment lutter contre ce parasite ?

Symptômes

Galle du tilleulLe diagnostic de la galle du tilleul est très facile à établir : la face supérieure des feuilles est criblée de petites protubérances longues de 1 à 1,5 cm, souvent regroupées. Ces galles (aussi appelées cécidies) sont le plus souvent fusiformes, de couleur verte juste après leur apparition puis rouge vif par la suite : dans ce cas on a affaire à la galle cornue du tilleul. Plus rarement, elles peuvent être en ongles, en croûtes, ou encore arrondies.

Causes

La galle n'est pas une maladie : cette "tumeur" du végétal est une déformation ou une excroissance formée en réaction à l'attaque d'un parasite. Chaque type de galle est causée par un parasite spécifique. Dans le cas de la galle cornue, ce sont des acariens microscopiques, Eriophyes tiliae (Synonyme : Phytoptus tiliae) et Eriophyes tiliae lateannulatus, qui sont responsables : les femelles piquent les feuilles de l'arbre et y pondent leurs oeufs, les larves se développent ensuite à l'intérieur de l'excroissance.

A l'automne, les acariens devenus adultes quittent les feuilles avant qu'elles tombent et se mettent en quête d'un abri où passer l'hiver. Souvent, ils s'installent sur les rameaux, ou sous l'écorce des branches, en encore à la base des bourgeons, et le cycle recommence au printemps suivant.

Dégâts

Galle cornue du tilleul

Galle cornue du tilleul

Les dommages causés sont purement esthétiques, car l'arbre ne souffre guère de ces protubérances disgracieuses. Avec un peu de chance, les acariens trouveront une autre victime l'année suivante et le problème se réglera de lui-même... Les prédateurs naturels de ces acariens peuvent également suffire à réguler les populations et à maintenir la pression parasitaire à un niveau visuellement tolérable pour le jardinier !

Que faire ?

Si le spectacle des feuilles hérissées de "tumeurs" vous gêne, vous pouvez, chez les jeunes arbres ou en cas d'attaque de faible ampleur, vous contenter de supprimer les feuilles ou les rameaux atteints. Si l'infestation est massive, jouez la carte de la prévention pour l'année suivante : appliquez un acaricide naturel à l'automne (huile de neem, purin d'ortie...) ou pulvérisez une solution de soufre. Ces produits détruiront les acariens installés ou agiront comme un répulsif.

Un problème très répandu dans le monde végétal

Les tilleuls ne sont pas les seuls concernés par la galle. De nombreux arbres, plantes potagères, arbustes et plantes ornementales peuvent être atteints de cécidies de formes variées (nodosités, boules, poils, plaques...), lesquelles peuvent être dues à des insectes, des acariens, des bactéries ou des champignons.

Crédit photos : anemoneprojectors / barbol

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Galles du tilleul

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les maladies.

571 questions

Voir tout Poser une question