Fusains caducs

Le 15 juin 2017

L'automne est la saison rêvée pour de belles balades en forêt, où la nature se pare de couleurs flamboyantes. Au jardin aussi, il est possible de choisir les arbres et arbustes qui illumineront ces belles journées. Parmi les plus belles couleurs de l'automne, les fusains caducs vont vous étonner !

Fusains persistants et fusains caducs

Si les fusains persistants sont déjà bien présents dans nos jardins, leurs cousins caducs, le fusain ailé et le fusain d'Europe, méritent largement d'être plus connus du grand public. Le premier est surtout remarquable pour ses couleurs d'automne extraordinaires ; le second nous séduit par ses baies bicolores très décoratives.

Fusain ailé - Feuillage d'automne
Fusain ailé - Feuillage d'automneAgrandir l'image

Euonymus alatus : fusain ailé pour automne flamboyant

Originaire de Chine et du Japon, le fusain ailé (Euonymus alatus), doit son nom à ses petites "ailes" liégeuses qui ornent curieusement ses rameaux. Ses couleurs d'automne sont parmi les plus extraordinaires de la saison (lire : Pourquoi les feuilles se colorent en automne). Dès les premières nuits fraîches d'octobre, le feuillage se colore et passe du vert foncé légèrement bronze aux oranges, pourpres, écarlates, rouges et roses les plus éblouissants.

Les petits fruits roses en forme de capsule sont également très décoratifs, mais attention, ils sont toxiques.

Le port un peu dévergondé du fusain ailé lui donne un aspect naturel, bienvenu dans les nouveaux jardins. Très accommodant, il pousse à peu près partout en France, ne nécessite quasiment aucun soin et résiste remarquablement au froid.

Eunoymus alatus (ailes liégeuses et fleurs)
Eunoymus alatus (ailes liégeuses et fleurs)Agrandir l'image

Eté de la Saint Martin, été indien

Après les premières gelées de l'automne survient parfois une période de beau temps où les couleurs resplendissent avec éclat. En Amérique du Nord, les Indiens profitaient de ces derniers beaux jours avant l'hiver pour terminer leurs récoltes et garnir leur wigwam de provisions. C'est l'été des Indiens, en France, on parle également de l'Eté de la Saint Martin.

Euonymus europaeus : un fusain aux baies originales

Son cousin le fusain d'Europe (Euonymus europaeus), a reçu l'appellation pittoresque de bonnet d'évêque en raison de sa fructification très originale. A l'automne, cet arbuste bien de chez nous se couvre littéralement de baies curieuses, très décoratives, mais toxiques. Rose corail, les capsules en forme de bonnet sont groupées en petites grappes pendantes. A maturité, elles laissent apparaître les graines orangées. Les oiseaux délaissent ces fruits, qui resteront décoratifs tout au long de l'hiver.

Le fusain d'Europe préfère les sols un peu calcaires.

Fusain d'Europe
Fusain d'EuropeAgrandir l'image

Fusain caduc : en isolé ou en haie libre

Grâce à sa forme naturellement trapue, vous pouvez planter votre fusain ailé en solitaire ou en petit groupe. Il accrochera le regard en donnant de la profondeur au jardin ou viendra éclairer un angle un peu sombre. En massif, vous pouvez opter pour l'une ou l'autre des formes caduques du fusain. Jouez le contraste et placez-les devant des arbustes à feuillage sombre et persistant, buis, houx (il existe de nombreuses espèces et variétés de houx), if ou un beau conifère, chamaecyparis ou juniperus. Ils aimeront aussi la compagnie des berbéris, pommiers décoratifs, caryoptéris, fenouils bronze et ronces décoratives. Ne plantez pas trop serré car les fusains ont tendance à s’étaler et ont besoin d'un peu d'air. Les fusains caducs sont parfaits dans une haie libre, qu'ils animent par leurs brillantes couleurs d'automne et leurs fruits décoratifs.

Bouquets de fusain

Pour la maison, confectionnez des bouquets d’automne de toute beauté grâce à la fructification exceptionnelle de Euonymus europaeus ‘Red Cascade’. Coupez les branches lorsque les baies commencent tout juste à s’ouvrir. Elles peuvent tenir en vase durant plusieurs semaines si la pièce n’est pas trop chauffée (lire : Durée de vie des fleurs en vase).

Des fusains au balcon ?

Seuls Euonymus alatus ‘Compactus’ et Euonymus nanus var. turkestanicus conviennent à la culture en pot en raison de leur port trapu. Il faut leur offrir un bac de 40 cm de large et de profondeur pour qu’ils prospèrent idéalement. Un mélange à parts égales de terre de jardin et de terreau pour rosiers convient bien.

Conseils de culture des fusains caducs

Les fusains caducs se plaisent dans une terre normale, bien drainée, à exposition semi-ombragée ou ensoleillée. Ils ne nécessitent pas d’entretien particulier.

Ils aiment

Les lieux et les sols frais et humides. Un emplacement assez aéré (la promiscuité des autres espèces l’empêchant de s’exprimer totalement).

Euonymus alatus (fusain ailé) - Automne
Euonymus alatus (fusain ailé) - AutomneAgrandir l'image

Ils craignent

Une période prolongée de chaleur intense et sèche.

Sol

Peu exigeants sur la qualité du sol, les fusains poussent même en terrain calcaire. Ils apprécient toutefois un apport d’humus à la plantation et un bon drainage. Les espèces à feuillage caduc tolèrent mieux les sols secs. Le fusain ailé préfère un sol humifère et frais, qui favorise le développement des ailes sur ses rameaux.

Exposition

Une exposition mi-ombragée convient à tous les fusains. Le fusain ailé produit de plus belles couleurs dans un environnement bien ensoleillé, sans être brûlant. Une ombre dense rend la plante moins attractive avec un port plus lâche et une ramure plus clairsemée.

Climat

Les fusains à feuillage caduc apprécient les climats bien contrastés avec des hivers nettement marqués et des étés chauds (mais non caniculaires). Ce sont des arbustes qui conviennent bien dans toutes les régions (excepté peut-être le Midi méditerranéen) et peuvent même être cultivés dans les jardins d’altitude.

Euonymus europaeus en automne
Euonymus europaeus en automneAgrandir l'image

Plantation

L’idéal consiste à acheter des sujets de 40 à 80 cm de hauteur et de les planter dans le jardin lorsqu’ils ont perdu leurs feuilles (de novembre à mars). La plantation en conteneur est toutefois possible toute l’année. Espacez chaque plant de fusain ailé de 1 m dans une haie et de 1,50 m dans un massif.

Haie variée
Haie variéeAgrandir l'image

Taille

Les fusains à feuilles caduques doivent être taillés sévèrement chaque année à la fin de l’hiver afin de provoquer le démarrage de nombreuses nouvelles pousses qui seront plus intensément colorées à l’automne. Cette intervention évite aussi à la plante de se dégarnir de la base de façon inesthétique.

Soins particuliers

Durant les deux ou trois années suivant la plantation, veillez à ce que le sol reste parfaitement propre pour que le jeune arbuste se développe sans concurrence avec des herbes sauvages. Binez le sol au printemps pour le décroûter et favoriser la pénétration des eaux d’arrosage.

Paillez en été pour maintenir une bonne humidité. Apportez un peu d’engrais complet (engrais « rosiers » ou engrais « arbustes ») une fois par an au printemps.

Fusain d'Europe
Fusain d'EuropeAgrandir l'image

Ennemis et maladies

Les fusains sont très solides. On peut toutefois assister à des invasions de pucerons sur les espèces caduques. Il faut se méfier aussi de l’hyponomeute du fusain, un petit papillon blanc à points noirs dont la chenille ocre à tête noire dévore les feuilles en mai-juin. Comme elle hiverne sur la plante, il est facile de l’éliminer par des traitements d’hiver. Chenilles, otiorhynques, mildiou et taches foliaires peuvent également sévir.

Multiplication

Les fusains caducs se multiplient par semis en caissettes sous châssis froid au printemps ; en juin, on peut aussi réaliser des boutures herbacées de jeunes pousses latérales (avec hormones de bouturage).

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Fusains caducs

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes.

259 questions

Voir tout Poser une question