Diviser les plantes vivaces

Le 16 octobre 2015 par Xavier Gerbeaud

La division des touffes de vivaces est une opération indispensable, qu'il convient de pratiquer régulièrement. Outre le maintien de l'allure de la plante et l'assurance de son bon développement, cette pratique permet de garnir à moindre frais un autre endroit du jardin. A faire.

Pour quoi faire ?

Division d'une plante vivaceAu bout de quelques années, les touffes de fleurs prennent parfois trop d'ampleur, gênent le développement de leurs voisines et finissent également souvent par moins fleurir. Il est alors temps de les diviser.

La bonne période

C'est au début du printemps que l'opération est conseillée. La division va stimuler la pousse de nouvelles racines, qui elles mêment provoqueront un nouvelle croissance.

Attention ! La division n'est pas systématique, et ne doit surtout pas être pratiquée tous les ans. Ne prévoyez de le faire que sur les touffes importantes, et tous les 3 ou 4 ans en moyenne.

Comme procéder

Touffes moyennes

Déterrez la plante à l'aide d'une fourche bêche, afin de conserver un maximum de racines. Voyez large : si vous pouvez garder une bonne quantité de terre autour des racines, la reprise des plantes sera facilitée.

Il vous faut ensuite diviser cette motte : enfoncez la bêche au centre de la motte d'un coup sec. Aidez-vous du pied si des racines résistent. Finisez la séparation à la main; profitez-en pour retirer autant que possible toutes les racines de mauvaises herbes. Cela fera moins de concurrence à la reprise !

Gare aux limaces !

Vos vivaces fraîchement divisées ne vont pas tarder à émettre de nouvelles pousses. Or, au printemps, limaces et escargots sont voraces. Prenez donc les mesures qui s'imposent !

Grosses touffes

Là encore, il faut déterrer une grosse motte. Alternez bêche et fourche bêche pour parvenir à vos fins. Avec la fourche bêche, soulevez et enlevez la touffe à éclater.

Pour diviser cette touffe, cas idéal : vous disposez de 2 fourches bêches. Il vous suffit alors de les planter dos à dos au milieu de la motte, et de les écarter progressivement : la division s'opèrera d'elle même et de la façon la plus respectueuse pour la plante.

Replanter

Surtout, ne tardez pas avant de replanter : les racines périphériques laissées à l'air se dessèchent rapidement, ce qui compromet la reprise. Ne remettez qu'un seul morceau à l'endroit où vous avez prélevé. Le ou les autres éclats de motte iront garnir un autre endroit du jardin, ou seront donnés ou échangés avec vos voisins !

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Diviser les plantes vivaces

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les vivaces.

232 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Kiki22
31/03/2012, à Grnaville

Répondre

Pour les bruyere d'hiver la période est peut-etre mieux en automne ?

Candalex 47
01/07/2008, à Nerac

Répondre

Année 2008 ... première année consacrée prioritairement aux rosiers ( tiges et autres): pluies , pluies jus'à la fin juin = tâches noires, pucerons ..traitements inefficaces et rosiers en souffrance ..dommage