Rosiers : la taille d'automne

Le 1er novembre 2005 par Xavier Gerbeaud

Le rosier est un arbuste très vigoureux. Sans taille, il fleurit mais sa vigueur le pousse à produire chaque fois davantage de bois, et on obtient assez vite un buisson désordonné. Pratiquer une taille en douceur, respectueuse de la silhouette de l'arbre, s'apprend au fil des ans. La taille d'automne fait également partie de ces "astuces" que l'on découvre avec le temps...

Taille de printemps et taille d'automne

Bois mort sur rosierLa taille classique des rosiers, dite "taille de printemps", se pratique au départ de la végétation, en février ou en mars selon les régions. Elle consiste à supprimer les branches mortes, chétives, ainsi que les rejets apparus sous le point de greffe, puis à conserver selon la vigueur de l'arbuste de 3 à 7 beaux rameaux sur lesquels on conserve 3 à 6 yeux.

La taille d'automne, nettement moins pratiquée, est généralement considérée comme facultative. C'est une taille d'entretien, qui vient en complément de la taille de printemps. Elle concerne tous les rosiers par ses aspects "nettoyage", et plutôt les rosiers buissons pour la partie "taille" proprement dite. Voyons en détails en quoi elle consiste.

Un bon nettoyage

Feuilles de rosier maladesA partir de la fin du mois d'Octobre, on peut pratiquer un "débroussaillage"des buissons ! On commence par nettoyer les rosiers en supprimant les branches cassées, pourries, mortes ou atteintes de maladies. Les laisser en place l'hiver durant revient à augmenter les chances de voir l'état de l'arbuste se déteriorer, voire contaminer ses voisins. Ce nettoyage salutaire est à rapprocher de celui qui consiste à supprimer les fruits momifiés sur les arbres fruitiers.

Profitez de ce passage devant chacun des pieds pour ramasser les feuilles tombées, parfois porteuses de l'une ou l'autre des maladies courantes des rosiers, et brûlez-les (il est bien entendu tout à fait exclu de les poser sur le tas de compost !).

Un raccourcissement

Taille d'un rosier à la cisailleL'autre partie de cette opération d'automne consiste à réduire la longueur des rameaux. Ce faisant...

  • On supprime les fruits qui épuisent le pied,
  • On réduit la prise au vent (qui peut ébranler les racines d'un sujet jeune)
  • On facilite le travail du sol (qui sera effectué pendant l'hiver),
  • On simplifie la taille de printemps.

Pas la peine de compliquer les choses avec des règles savantes : une bonne base consiste à réduire les rameaux de la moitié de leur longueur. Ne taillez pas trop "court" : si vous diminuez trop fortement la longueur des tiges, vous les exposez davantage au gel.

Supprimez en outre complètement les branches en surnombre, et les vieux rameaux qui ne fleurissent plus. En coupant près du point de greffe, vous favorisez l'émission de nouveaux bourgeons en bas de la souche, et donc le renouvellement de l'arbuste.

Ramassez le bois mort avec précaution (ça pique !), et brûlez-le : pas de récupération possible via le broyeur de végétaux; vous risqueriez de propager les maladies latentes.

Crédit photos : X.G.

Commentez cet article 23

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Rosiers : la taille d'automne

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les rosiers.

458 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Mains vertes
01/08/2008, à Poitiers

Répondre

En ce qui concernent les moucherons de l\'albizia ce sont des \"acizzia jamatonica\" ou bien des fredons corses qui sont très difficile à déloger j\'ai moi aussi le même problème et de plus cette année je suis le seul du quartier a ne pas avoir eu de jolis \"ponpons\"

Roseline
02/12/2007, à Rennes

Répondre

J'ai un rosier sur tige;dois-je le tailler aussi maintenant?et comment?merci des conseils.

Rani
13/11/2007, à Alger

Répondre

Quels sont les signes d'une plante ,arbes rosiers ....?

If
09/11/2007, à Chartres-de-bretagne(35)

Répondre

Mon beau-père m'a appris à tailler les rosiers;il préconisait effectivement une taille en automne et une deuxième en mars :"taille tôt, taille tard,mais taille en mars" . ses rosiers faisaient et font toujours (je suis ses conseils)l'admiration de tous)

Mapimi
19/10/2007, à Suèvres

Répondre

J'ai un magnifique rosier grimpant en façade sud (hena harkness). malheureusement il est très dégarni du bas jusqu'à environ 2m de hauteur. puis-je le tailler court maintenant pour qu'il émette de nouvelles tiges de la base sans compromettre la floraison de printemps. merci de vos conseils michel

Voir tous les commentaires (23)

Ceci peut aussi vous intéresser