Rempoter les plantes d'appartement

Le 16 juin 2016 par Xavier Gerbeaud

Pour croître et fleurir, les plantes d'intérieur puisent dans un terreau présent en faible quantité dans les pots qui les contiennent. Or, les réserves naturelles du terreau ne sont pas inépuisables...

Pourquoi ?

Les sels minéraux et autres substances nécessaires aux plantes sont d'une part puisées par ces dernières, d'autre part disparaissent par le lessivage des arrosages successifs.

racines à l'étroit - rempotageAinsi, malgré vos soins attentifs et les apports d'engrais, des rempotages réguliers sont nécessaires pour assurer un développement correct et une bonne santé.

Quand ?

Le rempotage est absolument nécessaire lorsque les racines sont trop à l'étroit et ne peuvent plus se développer.

Pour le savoir, saisissez la plante par la base de la tige, retournez-la et retirez le pot, en le tapotant si besoin contre le rebord d'une table. Si de nombreuses racines sans terre apparaissent, il est temps de rempoter.

Dans l'année, préférez le printemps (les plantes sortent de leur repos hivernal et les racines reprennent leur activité) ou la fin de l'été (après une forte croissance, les plantes peuvent avoir besoin de ressources pour affronter l'hiver).

Comment ?

Choisissez un pot en terre cuite d'un diamètre légèrement supérieur à l'ancien (2 à 4 cm maximum).

Placez sur le trou au fond du pot un tesson de poterie ou un gros caillou, pour éviter que les racines n'obstruent ce passage nécessaire à l'écoulement de l'eau.

Mettez quelques centimètres de terreau au fond du pot, placez la motte au milieu et comblez le pourtour avec du terreau, jusqu'à 2 cm environ du bord afin d'éviter les catastrophes lors des arrosages!

Arrosez abondamment pour tasser la terre et éviter que des poches d'air restent au contact des racines. Si le terreau se tasse un peu trop, faites un petit apport supplémentaire.

Le surfaçage

Certaines plantes sont trop lourdes ou trop volumineuses pour être rempotées. C'est fréquemment le cas aves les ficus, les phoenix... D'autres n'ont pas besoin d'un rempotage régulier. On se contente alors de les "surfacer". Cette opération consiste à ôter quelques centimètres de terre sur le dessus du pot, et à la remplacer par du terreau neuf. Les arrosages entraineront les éléments nutritifs vers les racines.

Si la plante est vraiment volumineuse, ses besoins sont conséquents et risquent de ne pas être couverts par quelques centimètres de terre. Incorporez alors au terreau un engrais à libération lente, présenté en petite billes, type Osmocote™.

>> lire aussi : Mouches du terreau

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Rempoter les plantes d'appartement

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'entretien des plantes vertes.

358 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Marc moyson
12/01/2015, à

Répondre

Bonjour, En retirant un palmier d'intérieur de son pot trop étroit, je trouve un "tapis" de racines entremêlées à la base de la motte. Faut-il les conserver, les couper en tout ou en partie? Merci pour votre réponse. Cordialement, Marc Moyson

Le brestois29
09/09/2011, à Brest

Répondre

Je desir rempoté mon clivia a ce jour mais il est en fleur puis je le faire????

Badargrenn
30/06/2011, à Nouakchott

Répondre

Bonjour, quel sont les conséquences des poches d'air en contact avec les racines lors du rempotage? merci

Globetrotteur
03/10/2008, à St-lambert, que

Répondre

Comment tailler les hibiscus pour l'hiver.A quelle hauteur il faut tailler et quel sorte d`arrosage et a quelle fréquence. MERCI