Moniliose

Le 1er août 2005 par Xavier Gerbeaud

La moniliose fait partie des maladies très répandues dans nos vergers. On en constate les effets à l'été, lorsque les fruits encore sur l'arbre pourrissent, en portant des taches noires ornées de cercles concentriques et/ou de pustules blanches. La lutte est principalement préventive : voici la conduite à tenir.

Un redoutable champignon

pommes atteintes par la monilioseLa moniliose est due à l'action d'un champignon microscopique : monilia fructigena principalement sur les fruits à pépins; monilia laxa sur les fruits à noyaux.

Hivernage, propagation

Ce champignon hiverne dans les plaies des arbres (chancres), les fruits momifiés restant accrochés aux branches, les fleurs séchées ou les fruits pourris restés au sol.

Il est disséminé par le vent, la pluie et les insectes, et s'attaque ensuite aux organes blessés de l'arbre, que ce soit les fleurs abimées, ou les fruits blessés (par la grêle, les piqûres de guêpes, les coups de bec des oiseaux, les morsures d'insectes divers...).

On constate que les attaques sont particulièrement importantes lorsqu'il pleut pendant la floraison.

Comment lutter ?

La lutte est préventive; lorsque l'attaque a démarré, il est seulement temps de prendre des mesures qui limiteront la propagation ultérieure.

Eliminer les fruits malades

fruits momifiésLes taches brunes et les fameux cercles apparaissent sur les fruits atteints. Ces derniers peuvent alors tomber au sol, ou bien se dessècher complètement et rester accrochés à l'arbre.

Ces fruits doivent impérativement être éliminés ! Vous devez les ramasser ou les faire tomber de l'arbre, et en aucun cas les laisser sur place. Brûlez-les, ou jettez les.

Eclaicir

On ne le répètera jamais assez : il est important d'éclaircir les arbres fruitiers s'ils portent une récolte trop abondante. Cela revient (la mort dans l'âme...) à supprimer une partie des fruits encore jeunes, pour éviter qu'ils ne soient trop au contact les uns des autres et également que l'arbre ne s'épuise.

Des arbres sains

L'état sanitaire des arbres fruitiers doit être contrôlé. Il faut notamment appliquer sérieusement les traitements d'hiver. Une pulvérisation de bouillie bordelaise à la chute des feuilles ne peut pas nuire. Veillez également à supprimer régulièrement bois mort et mousses, qui forment des refuges parfaits pour ce parasite.

Crédit photos : X.G.

Commentez cet article 6

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Moniliose

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les maladies.

504 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Counette
09/10/2014, à Neuilly-plaisance 93360

Répondre

Bonjour nous sommes revenus de vacances le 15 septembre et avons constaté que les pommes etaient restées toutes petites, de l'ordre de 3 ou 4 cm (ce sont des red-chef") et ont pourries sur l'arbre, collées les unes aux autres", de couleur marron clair. mon mari a mis une fois de la bouillie bordelaise vers le mois d'avril. que faire pour l'an prochain? merci, cordialement

Canella
29/03/2014, à Mitry-mory

Répondre

Contre la monélia fructigena

Guitou
17/01/2014, à Roujan

Répondre

Certainement la cloque

Bleuciel
24/10/2012, à Pertuis

Répondre

Vous préconisez un traitement a la bouillie bordelaise, mais lorqu'on en connait les effets négatifs, il est bon de songer à d'autres traitements naturels...

Mbbd30
29/06/2008, à Rochefort du gard

Répondre

Bonjour cela fait sans doute le 2éme cerisier qui a cette maladie. cette année c'est un arbre jaune qui est touché. que faire ? va t-il mourir ? merci de votre expérience

Voir tous les commentaires (6)

Ceci peut aussi vous intéresser