Mildiou

Le 6 mai 2017 par Xavier Gerbeaud

Le mildiou fait partie des maladies fréquentes : il s'attaque notamment à la vigne entre le printemps et l'été, mais aussi à d'autres cultures potagères, en provoquant des dégâts très visibles. Comment le prévenir et le traiter ?

Qu'est-ce ?

Mildiou sur feuille de vigneLe mildiou (plasmopara viticola) est un champignon dont les spores hivernent sur les restes des feuilles atteintes. Transportées par le vent, elles se déposent de pied et pied et se développent avec l'humidité, par temps de pluie ou à la faveur de fortes rosées.

Comment le reconnaître ?

Le mildiou a une apparence très caractéristique : on dénote des sortes de "taches d'huile" sur la face supérieurs des feuilles, suivies d'un feutrage blanc symétrique sur la face inférieure. Problème : les grains atteints diminuent puis se dessèchent complètement, d'où atteinte importante de la récolte.

Autres cultures ?

Le mildiou s'attaque à d'autres cultures que la vigne. Peronospora sparsa s'attaque au rosier (l'idéal est de traiter avant la formation des bourgeons avec une décoction de prêle). Phytophtora infestans hiverne sur la pomme de terre et la tomate. La lutte préventive est plus efficace, mais en cas d'attaque de l'oxychlorure de cuivre associé à une décoction d'ortie ou du Bio-S peut permettre de lutter.

Lutte préventive

  • à l'achat, choisir des variétés annoncées comme peu sensibles
  • une bonne fertilisation rend les plants plus résistants
  • tailler les rameaux et les attacher correctement, pour favoriser une bonne aération et un séchage rapide
  • ramasser et brûler soigneusement les feuilles à l'automne

Traitement curatif

L'attaque peut être forte, et l'extension de la maladie est souvent très rapide. Il est alors nécessaire de traiter, tous les 8 jours, par pulvérisation d'un produit contenant du cuivre : bouillie bordelaise par exemple. Evitez l'application en période de floraison, en raison des brûlures qui pourraient en découler.

Vous pouvez aussi essayer un traitement à base d'huiles essentielles.

>> Lire aussi : Bouillie bordelaise : toxicité du cuivre pour les écosystèmes

A noter

Le mélange d'une décoction de prêle avec un produit à base de soufre est de nature à prévenir l'attaque. Cette préparation peut être trouvée dans le commerce sous l'appelation "Bio-S".

>> Lre : Tomates sans mildiou : ce qui marche vraiment

Crédit photos : BASF

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 8

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Mildiou

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les maladies.

561 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Mo21
14/08/2014, à

Répondre

Je me permet un petit rectificatif à votre énoncé.... Plasmapora viticola est une algue et non un champignon (reclassification il y a qques années) mais ce n'est qu'un détail. Le soufre a une action indirecte sur le mildiou. Il est plutôt conseillé comme anti oidium.... En préventif, on ne doit SURTOUT PAS utiliser d'engrais..... Une plante vigoureuse est encore plus sensible puisque fabricant plus de feuilles fraîches. De plus, il existe de nombreuses décoctions de plantes, notamment la prêle, comme préventifs et il existe d'autres curatifs que le cuivre qui est un métal lourd qui asphyxie les sols acides surtout et que nos chers auxiliaires du sol (ver de terre entre autres) détestent.....

Rollpapy
11/07/2014, à St bernard 68

Répondre

Très bon article. On peut acheter à la pharmacie de la fleur de soufre ou soufre sublimé lavé d’excellente qualité par 100grs ou plus si besoin (étant moi même ancien préparateur en pharmacie)

Romain
11/06/2009, à Voves

Répondre

Le mildiou peut se dévelllopper rapidement en 2 jours, ce qui renvoit à l'inéfficacité du produit d'il y a 3 semaines

Romain
10/06/2009, à Voves

Répondre

Le mildiou peut être traité evec du shirlan, acrobat, ranman, mancozèbe, je crois ou non?

Jules
18/11/2008, à Neuilly sur marne

Répondre

Rien de plus désagréable d'avoir des tomates tachées de bleu(bouillie bordelaise) cette année, j'ai enlevé les tomates malades et au pied j'ai répandu une pincée de bouillie bordelaise;un peu d'arrosage et la pluie = succès.(pieds sauvés et tomates normales.)

Voir tous les commentaires (8)