Entretien des massifs avant l'hiver

Le 13 décembre 2016 par Xavier Gerbeaud

C'est aux premières gelées, lorsque s'achèvent les floraisons des retardataires d'automne que sont les dahlias et les asters, qu'il faut s'occuper des massifs. Un entretien efficace à cette période de l'année est le meilleur gage d'une abondance de fleurs l'an prochain.

Quand ?

C'est vous qui décidez ! Attendez la fin des floraisons (c'est meilleur pour le moral). Attendez aussi le passage de quelques pluies (la terre sera plus souple). Travaillez un jour où le temps est sec et beau (c'est tout de même plus agréable !).

C'est parfois l'envie de planter des bulbes printaniers qui dictera l'entretien des massifs, car il est alors préférable de le réaliser au préalable.

Couper, arracher, nettoyer...

Avec un sécateur, rabattez les tiges des vivaces (surtout en touffe) à une dizaine de centimètres du sol.

Arrachez les annuelles (qui ne fleurissent qu'un seul été). Utilisez des gants : certaines tiges peuvent s'avèrer coupantes.

Gants pour petits travaux de jardinage
Gants pour petits travaux de jardinageAgrandir l'image

Désherbez

Les "mauvaises herbes" constituent un compétiteur redoutable pour les plantes de massifs. Enlevez tout ce que vous pouvez : c'est autant de moins à arracher l'année prochaine.

>> Lire :

Désherbage manuel
Désherbage manuelAgrandir l'image

Que faire des débris ?

Autant que faire se peut, apportez les déchets végétaux sur le tas de compost. Bien sûr, si les plantes concernées étaient malades, brûlez-les ou jetez-les avec les ordures.

Ne jetez pas au compost les mauvaises herbes !

Les annuelles dans les massifs

Les annuelles se mélangent aux vivaces, aux rosiers et autres arbustes. Elles prennent notamment la place des bulbes une fois ces derniers défleuris. Diversité de couleurs, de formes, de tailles : elles réussissent aussi bien en massif qu'en bordure ou en pot. Leur culture est facile (semis ou godets) et leur croissance rapide : des indispensables à remplacer chaque année.

Travaillez la terre et enrichissez le sol

Entre les plantes et les arbustes, binez la terre : cela facilitera la pénétration de l'eau de pluie. Puis, épandez une couche de fumier (ou de compost), que vous mélangerez aux mottes en griffant en surface.

>> Lire aussi :

Binage
BinageAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Entretien des massifs avant l'hiver

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'entretien du jardin.

217 questions

Voir tout Poser une question