Laurier tin

Le 24 mai 2017 par Xavier Gerbeaud

Petit arbuste persistant et plein de fougue, le laurier tin nous offre pendant tout l'hiver de charmants bouquets de petites fleurs blanches, insolites en cette saison.

Une longue floraison hivernale

laurier tinOriginaire des garrigues du midi et de l’Afrique du Nord, ce petit arbuste à feuillage persistant et au port arrondi fleurit sans discontinuer de novembre à avril. Les boutons blancs, gris ou roses s'épanouissent en de ravissants bouquets de petites fleurs blanches et délicates, parfaitement insolites en hiver.
La floraison dure en général de novembre à avril. Les fleurs sont parfois suivies de jolies baies bleues, qui tendent vers le noir.

.

Vous avez dit facile à réussir ?

Plante très accommodante, le laurier tin (Viburnum tinus) ne demande pratiquement aucun entretien. Il accepte tous les sols, même calcaire. Il préfère les endroits ensoleillés mais supporte bien la mi-ombre. Le laurier tin est à la fois résistant aux parasites et à la pollution atmosphérique. Il se plaît dans les jardins du bord de mer, car il ne craint ni les embruns ni les sols salés.

Massifs et haies

Au jardin, votre laurier tin sera parfait au premier plan des massifs d’arbustes, mais aussi dans les haies mélangées ou pour créer une jolie haie de séparation dans les jardins assez vastes. Distances de plantation : 1 à 2 m dans les massifs, 60 cm en haie.

>> Lire aussi : Haie fleurie : des arbustes pour chaque saison

Un décor permanent pour le balcon

De forme compacte et de croissance assez lente le laurier tin convient idéalement comme décor permanent sur un balcon. Il appréciera un bac assez profond (30-40 cm) dans un mélange par tiers, de terreau ‘géraniums’, de terre franche et de sable de rivière.

Mariages heureux

Pour les décors d’hiver ou de tout début du printemps, plantez des crocus, en touffes au pied du laurier tin et placez-le dans un environnement d’arbustes à fleurs précoces. Le forsythia prend un éclat incomparable, quand le jaune d’or de sa floraison est rehaussé par le feuillage sombre du laurier tin. La compagnie d’un petit amandier de Chine (Prunus triloba) est également de bon ton. Si vous l'associez avec un camélia, optez pour une variété à fleurs roses ou rouges.

Au printemps, il est indispensable d'acheter des sujets en conteneur plastique. Il est trop tard en avril pour les achats "racines nues" (parfois soldés...) : la végétation est repartie, et les invendus sont trop fragilisés en fin de saison.

Les clés du succès

Le conseil du jardinier

Lorsque vous taillez votre laurier tin, pensez à laisser quelques fleurs fanées, par-ci, par-là, afin d'obtenir de beaux fruits bleu-noir.

Plante très accommodante, le laurier tin ne demande pratiquement aucun entretien.

Eviter les climats froids

Laurier tin à l'abri d'un murS’il n’est pas soumis aux assauts violents des vents froids et qu’il est abrité des rayons solaires matinaux, le laurier tin est tout à fait rustique sous le climat de l’île de France (résistance normale à -10 °C). Toutefois, il fleurit mieux sous le climat du Val de Loire et prospère de façon étonnante dans le Midi, montrant alors une croissance plus rapide. Dans un endroit très exposé, le laurier tin peut souffrir à partir de - 5 °C. Paillez le pied en hiver avec une couche de compost ou d’écorces de pin afin de renforcer sa résistance au gel.

Arrosages réguliers

Veillez toutefois à l’arroser régulièrement par temps chaud, afin de maintenir le sol frais. En pot, arrosez tous les dix jours d’octobre à fin février, puis une fois par semaine de mars à mai et ensuite deux ou trois fois par semaine selon la température ambiante. Fertilisez la plante au printemps, en utilisant de préférence un engrais en granulés à diffusion lente (une seule application par an).

Taillez-le juste après la floraison

Après la floraison, réduisez tous les rameaux qui ont porté des fleurs de la moitié de leur longueur. Le laurier tin fleurissant sur des pousses de l’année, cette intervention favorise les ramifications et la formation de nouveaux départs florifères pour l’année suivante. Eliminez aussi le vieux bois pour empêcher que l’arbuste se dégarnisse de la base.

>> Voir aussi le diaporama : Des fleurs au coeur de l'hiver

>> Lire aussi :

Crédit photos : wicutier / guille.querol

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 22

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Laurier tin

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes de haie.

174 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Gabriel du gard
03/08/2017, à

Répondre

Bonjour à tous Ayant planté une haie de Laurier-tin que je souhaite voir grandir dans les meilleures conditions possibles... Toute plante est sensible au climat, le mieux est de prévenir avant de guérir les maladies. LE CONTEXTE Dans mon secteur, il y a souvent un fort mistral, une proximité avec les vignes des Côtes du Rhône, les nuits sont souvent humides avec de la rosée le matin, hiver comme été. Les étés sont secs, l'ensoleillement très bon. Le sol est sablo-argileux avec forte teneur en galets (environ 75% de galets). J'ai cependant fait des tranchées de 50 cmx50cm pour planter des godets de 3 litres espacés de 80 cm, avec ajout de terreau horticole drainant. Le Laurier-tin est une plante destinée à être plantée dans le sud de la France pour une meilleure longévité. Son sol sans être exigeant doit bien être drainant... les tranchées ou trous de fondation de la plante sont essentiels pour son développement et son épanouissement dans les meilleures conditions. En règle générale les plantes n'aiment pas l'eau qui stagne à leur pied. TRAITEMENT PREVENTIF NATUREL Il existe un traitement en prévention qui couvre pas mal de problèmes liés aux insectes et aux maladies en fortifiant la plante : un mélange de purins d'ortie-fougère-consoude-prêle (10cl pour 5 litres de produit fini), avec un ajout de savon noir pour une meilleure fixation foliaire (1 cuillère à café par litre de produit fini). Ce mélange doit être pulvérisé (investissez dans un bon pulvérisateur) sur les feuilles après chaque pluie importante ou tous les 15 jours entre début février et fin novembre. Traitements foliaire a effectuer en soirée. TOUTE PLANTE SUBIT DES STRESS plus ou moins durables. Une longue sécheresse, une période anormalement pluvieuse... et longue. Un déplacement de la plante et donc un replantage. Avant un départ en vacances je conseille de faire un traitement à titre préventif car certaines espèces se font ravager par les insectes rapidement en quelques semaines... ARROSAGES Les arrosages doivent s'effectuer copieusement la première année de plantation au moins deux fois par semaine, voir 3 en plein été brûlant. Evitez absolument de mouiller les feuillages. Pour l'arrosage utilisez un fusil d'arrosage en bout de tuyau pour un meilleur confort. Les systèmes goute à goute ne favorisent pas l'enracinement car l'eau reste en surface. C'est fastidieux mais la première année de plantation est vitale pour l'installation de la plante dans son contexte terrain/climat. Arrosages à effectuer en soirée. SENTEUR NAUSEABONDE PAR TEMPS DE PLUIE ? Personne ne s'est posé la question pourquoi certains ne constatent aucune mauvaise odeur et d'autres oui ? Bizarre de chez bizarre... J'ai eu 60 pieds mouillés par la pluie proche de mon entrée avant leur plantation... le LAURIER-TIN ne sent pas mauvais... Beaucoup font la confusion...c'est une erreur avec une autre variété... le Laurier-cerise (appelé aussi Laurier-palme) dégage une odeur de cyanure d'hydrogène et est connu des centres anti-poison...(odeur d'amande amère, ou odeur de cadravre et oui...). les animaux ne doivent pas s'approcher de ces plantes. Notez qu'en règle générale qu'en cas de stagnation d'eau des pourrissements sont possibles, donc risques d'odeurs... attention donc.. les plantes n'aiment pas avoir les pieds dans l'eau, surtout le Laurier-tin qui est peu demandeur d'eau à partir de la 3eme année de plantation. NON, le Laurier-tin (sans "h" ni de "m" rien à voir avec l'aromate) ne sent pas mauvais. Si vous voulez vous assurer de la variété, coupez une branche et amenez-la chez un pépiniériste... (surtout pas dans un magasin de jardinage !). Pensez toujours au respect des préconsations de plantation... Si y'a des observations ou questions... soyez clairs et précis svp merci

Rrrr
05/08/2016, à Ttt

Répondre

Un laurier tin qui sent très mauvais lorsqu'il y a de l'humidité ou qu'il pleut. Dans un tout petit jardin, l'odeur nauséabonde (ça sent les déjections animales) est une vraie nuisance pour profiter de l'extérieur en toute quiétude...:-( Cela est-il propre à une variété particulière d'arbuste? Est-il possible de remédier à ce problème d'odeur? (je me dis qu'il s'agit peut être d'une réaction végétale en lien avec la nature du sol ou autre...) Quoi qu'il en soit j'envisage même de supprimer et de remplacer cet arbuste par un autre qui serait d'une compagnie odorante plus neutre ...

Remini
18/06/2016, à Lisieux

Répondre

Moi aussi j ai une boule de magnifique laurier tin devant ma terrasse mais malheureusement cela sent l excrément de chien. Nous ne pouvons plus manger dehors à cause de cette odeur. Je vais etre obligée de m en débarrasser c est dommage car c est vraiment un bel arbuste et bien robuste.

Hardy
23/04/2015, à Deauville

Répondre

Les feuilles sont rouillées . Que faire?

Pannpi
05/03/2015, à Plouhinec

Répondre

Bonjour, J'ai un laurier tin de 1,80 m de haut dont la moitié des feuilles ont un aspect rouillé, ce qui évoque une maladie avec des branches qui meurent. Pourriez-vous m'indiquer un traitement pour arrêter cette maladie qui détruit l'arbuste ? Je vous remercie d'avance.

Voir tous les commentaires (22)