Hibiscus syriacus (althéa)

Le 16 juin 2014

Avec ses magnifiques fleurs aux couleurs vives, l’Hibiscus a les accents enchanteurs des tropiques. Il en existe toutefois une forme arbustive, qui se plaît sous nos latitudes et enchante nos étés de ses fleurs multicolores. Un peu de rêve dans notre jardin ou sur le balcon.

Althéa, ketmie, mauve en arbre…

Hibiscus syriacusOriginaire de l’Inde et de Chine, d’où il a été introduit en 1596, l’Hibiscus syriacus se décline en nombreuses appellations populaires : althéa, guimauve en arbre, mauve en arbre, ketmie des jardins (à ne pas confondre avec la ketmie des marais), etc. C'est un arbuste très facile à vivre, doué d'une grande faculté d’adaptation.

Une longue floraison de corolles exotiques

La floraison très spectaculaire se renouvelle constamment de juillet à octobre. Les fleurs, superbes
et éphémères corolles de 6 à 8 cm de diamètre, apparaissent successivement, solitaires ou portées par paires. Bleues, roses, blanches ou rouges, simples ou doubles, elles présentent parfois un cœur plus soutenu, ce qui en souligne l'effet décoratif.

Un arbuste aux multiples usages

Cultivés en forme libre, vos hibiscus formeront de beaux arbustes, buissons très ramifiés aux tiges dressées. Ils peuvent atteindre 2 à 3 m de hauteur et environ 1,50 m de large. En compagnie d’autres arbustes ou de plantes vivaces, ils apporteront une touche de gaieté à vos massifs (distances de plantation : 1,50 m environ). On peut aussi planter l’Hibiscus syriacus dans les plates-bandes de vivaces, pour donner un peu d’ampleur au décor. Un ou plusieurs hibiscus plantés dans des haies mixtes seront du plus bel effet (lire aussi : Haie fleurie : des arbustes pour chaque saison). Dans les petits jardins, ils conviennent aussi en isolé sur une pelouse (lire : Une pelouse fleurie). Si vous êtes patient, vous pouvez tailler un hibiscus pour lui donner la forme d'un petit arbre. Grâce à des tailles successives, constituez un tronc court en préservant le volume de la tête. Vous aurez ainsi un bel arbre miniature, original et florifère.

A tailler sévèrement

L’hibiscus fleurissant sur des pousses de l’année, vous pouvez le tailler tous les ans, en février-mars. Toutes les pousses latérales sont rabattues entre 8 et 10 cm de leur point de départ, afin d’éviter que la plante forme trop de bois et se dégarnisse. La ramure peut être aussi réduite du tiers de sa hauteur.

Pour vos balcons, le charme irrésistible de l'hibiscus sur tige

En raison de son aspect assez compact et de sa bonne adaptation aux tailles sévères, l’hibiscus convient bien sur un balcon. Ne résistez pas à l'élégance originale de l'hibiscus sur tige. Vous pouvez l'acheter déjà formé. Installez-le dans un récipient de 30 à 40 cm de profondeur. Un bac carré convient fort bien. Votre mini arbre très florifère ne manquera pas de se faire remarquer !

Plantation

Pour la plantation, préférez un endroit en plein soleil, à l’abri des vents dominants, dans une bonne terre de jardin équilibrée, bien fertile et correctement drainée. Une fois planté, l’hibiscus ne pose guère de problèmes. Veillez simplement à ce que la plante ne soit pas exposée aux gelées printanières tardives ni aux vents froids, qui peuvent provoquer le flétrissement et la chute des boutons floraux en formation. L'hibiscus tolère bien le calcaire.

Une plante facile, qui pousse vite…

Rustique, l’Hibiscus syriacus résiste jusqu’à - 15 °C sans problème. Aucun entretien spécifique n’est recommandé, si ce n’est une bonne fertilisation au printemps, pour stimuler la croissance et des arrosages copieux les soirs de canicule. Côté ennemis et maladies, méfiez-vous des attaques des pucerons en mai-juin. Aucune maladie n'est vraiment à redouter. Sa croissance est assez rapide : dans de très bonnes conditions, la plante peut développer des pousses de 30 à 40 cm par an, chez les sujets adultes.

En résumé

  • Au jardin et au balcon : Un des plus beaux arbustes à fleurs de l'été

  • Fleurs : Ephémères, mais qui se renouvellent de juillet à octobre Des corolles vives bleues, roses, blanches ou rouges

  • Feuillage : Caduc, feuilles vert foncé, légèrement denté

  • Croissance : Assez rapide

  • Exposition : Plein soleil

  • Sol : Bonne terre fertile, bien drainée

  • Soins : Plante facile, bien fertiliser au printemps, bien arroser en été

  • Taille : Raccourcir les tiges trop longues après la floraison

>> A découvrir aussi : Anisodontea ou mauve du Cap

 

Crédit photos : Wildfeuer

Commentez cet article 17

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Hibiscus syriacus (althéa)

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes à fleurs.

432 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Gilberte
06/07/2011, à Bourgoin jallieu

Répondre

Depuis quelques jours, mon hibiscus a les feuillez molles et jaunes et elles tombent. il est sur une terrasse au nord depuis l'année dernière, sans problèmes. pouvez vous me conseiller

Hélène-aline
30/10/2010, à Bordeaux

Répondre

Les fleurs de notre hibiscus de jaune sont devenues orange foncé en quelques jours ?

Titine36
18/07/2010, à Le poinçonnet 36330

Répondre

Bonjour, j'ai un hibiscus à fleurs bleues depuis 3 ans, il m'a fait plusieurs jeunes pousses au pied et je voudrais les replanter ailleurs, à quelle époque puis-je le faire ? merci d'avance pour votre réponse.

Tine74
13/12/2009, à Annecy

Répondre

Comment se débarrasser des pucerons sur un althea

Lolo11
18/05/2009, à Narbonne

Répondre

Comment se debarrasser des nombreux pucerons de l\'althéa?? merci

Voir tous les commentaires (17)

Ceci peut aussi vous intéresser