Une haie aux couleurs d'automne

Le 13 février 2017 par Xavier Gerbeaud

Finie la haie triste et uniforme, massive et rectiligne. La haie de jardin a évolué, vive la haie composée ! Découvrez les principes de base de la haie libre, ainsi qu'une sélection de végétaux intéressants à l'automne.

Principe de la haie libre

Inspirée de la haie bocagère, cette version moderne met en valeur des végétaux plus décoratifs. Depuis quelques années, les murs de verdure ont perdu leur attrait, trop rigide, trop opaque, trop froid.

Avec les haies libres, autour du jardin, on voit pousser à nouveau les valeurs d'une vie plus foisonnante, diverse, colorée. Les plantes s'y mélangent au gré de vos envies, enchevêtrant leurs formes libres et souples. Arbustes à fleurs, à fruits ou à feuillage coloré, les caducs du terroir s'associent aux persistants touffus pour une haie, véritable écrin végétal vivant.

Haie variée
Haie variéeAgrandir l'image

Au fil des saisons, vous verrez votre haie changer de couleurs, comme autant de plaisirs renouvelés (lire : Pourquoi les feuilles se colorent en automne). Et même si, l'hiver venu, ces espèces se font plus discrètes, qu'importe ! Passez-vous vraiment de longs moments en plein air à la mauvaise saison ? Et d'ailleurs, parmi les espèces proposées, certaines conservent même un attrait hivernal, et pas des moindres !

Réussir une haie mélangée

Caduc et persistant

La proportion d'espèces caduques doit être de 2/3 environ, en privilégiant les arbustes à fleurs. Côté plantes à feuillage persistant, évitez les conifères dans ce type de haies (lire : Arbustes persistants : lesquels choisir ? ainsi que Arbustes pour haie persistante).

>> Lire : Que planter au pied d'une haie ?

Cornus sanguinea 'Winter Beauty' - Feuillage d'automne et baies
Cornus sanguinea 'Winter Beauty' - Feuillage d'automne et baiesAgrandir l'image

Distances de plantation

La différence entre un massif et une haie composée, vient de la disposition alignée des plantes (l'idéal étant toutefois de planter sur deux rangs en quinconce) et de leur position plus serrée. L'écartement moyen entre deux arbustes est de 1 m (contre 2 m à 2,50 m dans les massifs).

Taille

Une haie en mélange s'entretient très facilement. La taille n'est plus une corvée ! Une seule taille annuelle est suffisante (généralement en septembre).

Il suffit d'équilibrer la silhouette de chaque arbuste et d'alléger la ramure des plantes trop entreprenantes qui cherchent à gagner du terrain sur les voisines. Les arbustes à fleurs gagnent aussi à être rajeunis tous les trois ans en éliminant le vieux bois au profit des jeunes pousses. Si vous avez utilisé des arbustes à baies colorées, attendez le début de l'hiver pour pratiquer la taille.

Callicarpa bodinieri 'Profusion'
Callicarpa bodinieri 'Profusion'Agrandir l'image

Soins

Autre atout majeur de la haie mélangée : elle est plus résistante ! La diversité des espèces qui la composent la met à l'abri des attaques foudroyantes qui ont parfois détruit des haies de conifères.

Entretien et arrosage

Pour limiter l'entretien, posez un film de plantation sur le sol bien préparé. Il évite la prolifération des mauvaises herbes et conserve bien l'humidité. La mise en place d'un système d'arrosage au goutte à goutte est aussi conseillé.

Couleurs d'automne pour ma haie libre !

Impossible d'être exhaustif pour lister les végétaux qui pourront vous offrir de belles haies mélangées. Les essences suivantes présentent des couleurs splendides à l'automne :

Sorbus aucuparia, sorbier
Sorbus aucuparia, sorbierAgrandir l'image

  • Acer ginnala 'Flame', avec son port en touffe, parfait pour constituer une grande haie (de 3 à 4 m de haut) qui nécessite peu de tailles en raison de sa vitesse de croissance moyenne. Le feuillage devient d'un rouge flamboyant à l'automne.
  • Amelanchier lamarckii, puissant arbuste très drageonnant, pour de grandes haies vives de 3 à 5 m de haut à croissance rapide. Superbe floraison blanche au printemps. Les feuilles coriaces deviennent rouge orangé à l'automne.
  • Callicarpa bodinieri 'Profusion', surtout cultivé pour ses fruits violacés très étonnants en hiver, cet arbuste touffu de 2 m de haut, est aussi intéressant pour son feuillage jaune vif en automne. Assez cher hélas.
  • Carpinus betulus (charmille), grand classique de la haie taillée et structurée, à redécouvrir. Cet arbre rustique et de culture facile voit son feuillage devenir jaune clair en automne, puis se crisper et se maintenir sur les rameaux durant tout l'hiver (on dit qu'il est marcescent). Pour une haie de 3 à 4 m de haut.
  • Cornus alba, ce buisson dense aux branches dressé se décline en de nombreuses variétés au feuillage coloré ou panaché, qui devient systématiquement jaune orangé en automne. Les rameaux sont décoratifs par leur écorce rouge vif. Culture très facile dans toutes les régions.
  • Cornus sanguinea 'Mid Winter Flame', compact, bien développé, il s'intègre bien dans les haies libres en mélange de 2 m de haut. Les rameaux jaune orangé sont très décoratifs en hiver. Les feuilles se colorent de jaune orangé en automne.
  • Cornus stolonifera, arbuste apprécié en haie libre de 2 m de haut, aussi attrayant en hiver pour son bois rouge qui colore le décor hivernal. Les feuilles deviennent rouges en automne. Il convient aux haies de 1,50 m de haut.
  • Cotinus coggygria (arbre aux perruques), à la mode ces dernières années, on le retrouve dans beaucoup de massifs de ville. Buisson vigoureux à croissance très rapide, ce grand arbuste est apprécié pour sa floraison estivale vaporeuse, mais aussi pour ses feuilles arrondies qui se parent d'un superbe orange vif en automne. Pour une haie de 2 à 3 m de haut. Il supporte parfaitement la taille.
Cotinus coggygria en automne
Cotinus coggygria en automneAgrandir l'image

  • Euonymus europaeus (fusain d'Europe) cet arbuste à port souple qui peut atteindre 5 m de haut, convient bien en arrière plan des haies bocagères. On l'apprécie tout autant pour ses fruits orangés en forme de bonnet d'évêque que pour son coloris automnal aux nuances de jaune et de rouge.
  • Fraxinus americana 'Autumn Purple', (frêne), destiné aux grands brise-vent, il pousse vite et se montre intéressant pour sa résistance à la pollution et son étonnant coloris pourpre violacé dès septembre.
  • Hamamelis x intermedia 'Diane', outra sa floraison hivernale magnifique d'un rouge assez vif, cet arbuste qui convient aux haies livres de 2 m de haut, prend des teintes exceptionnelles en automne avec un mélange d'or, de cuivre et de pourpre.
  • Mahonia aquifolium, destiné au premier rang des haies vives, car il ne dépasse guère 1,50 m de haut, cet arbuste persistant au feuilles épineuses, prend une teinte rouge en fin de saison. On le cultive aussi pour ses fleurs hivernales jaune d'or et ses fruits bleutés.
  • Nandina domestica, cet arbuste au feuillage persistant très aérien convient dans les haies de moins de 2 m de haut. Les feuilles deviennent pourpre à l'automne. On l'apprécie aussi pour sa floraison blanche en grappes estivales très légères.
Nandina domestica
Nandina domesticaAgrandir l'image

  • Sorbus aucuparia (sorbier des oiseleurs), taillé régulièrement, cet arbre reste buissonnant, pouvant s'intégrer dans les haies de plus de 3 m de haut. On l'apprécie pour ses corymbes printaniers blancs et ses fruits rouge corail d'août à décembre. Les feuilles deviennent d'un beau jaune d'or en automne.
  • Spiraea thunbergii, ce petit arbuste très touffu, convient bien pour les haies de moins de 1 m de haut. On dirait une boule de flocons de neige au printemps. Le feuillage fin évolue au jaune orangé en automne. Culture très facile.
  • Viburnum lantana (viorne mansienne), ample, gracieux, cet arbuste qui pousse vite fleurit joliment au printemps. Il est apprécié pour ses fruits rouges puis noirs à la fin de l'été, mais aussi pour son feuillage jaune vif en automne.
  • Viburnum opulus (boule de neige), cet arbuste pousse bien partout et forme un buisson arrondi couvert de grosses fleurs blanches sphériques en mai. Les feuilles sont jaunes, puis rouge foncé en automne. Pour une haie de 2 m.

>> Pensez aussi aux hortensias à feuillage décoratif en automne !

Hamamelis x intermedia 'Primavera'
Hamamelis x intermedia 'Primavera'Agrandir l'image

A noter

En composant votre haie, veillez bien à équilibrer les périodes d'attrait. Equilibrez entre les floraisons de printemps, les floraisons d'été, les feuillages d'automne, les baies et écorces d'hiver. Mais il n'est pas nécessaire de multiplier les espèces à l'infini.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Une haie aux couleurs d'automne

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes de haie.

174 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Http://www.paysagistebordeaux.com
27/07/2015, à Bordeaux

Répondre

En tant que professionnel je vous invite à pensez aussi aux distances de plantation mitoyennes : Au moins à 2 mètres de la clôture si vous souhaite atteindre une hauteur minimum de pousse de 2mètre et au moins 50 cm de la clôture mitoyenne si la hauteur de votre haie ne dépassera jamais les 2m. On fait souvent appel à nous pour des réductions sévères de haies. R.M Paysagiste à Bordeaux