Graines du jardin : la récolte

Le 1er août 2014 par Xavier Gerbeaud

Ramasser les graines de fleurs au jardin, c'est à la fois économique et réjouissant. Economique car si l'achat de sachets est moins coûteux que celui des plantes en godets, il peut néanmoins finir par représenter une somme pas négligeable. Réjouissant puisque cela permet de reproduire ou améliorer certaines scènes du jardin l'an prochain...

Quand procéder ?

Il n'y a pas de date type. Tout dépend des variétés concernées. Le but est de ne récolter que des graines matûres, bien sèches. L'observation du jardin doit vous guider. Disons néanmoins que la grande période de récolte se situe entre août et septembre.

Graines de rose trémière
Graines de rose trémièreAgrandir l'image

Attention à ne pas trop attendre! Car le vent pourrait avoir dispersé les graines légères avant votre arrivée; sans parler des écrins type "haricots", qui explosent littéralement lorsqu'ils sont bien secs, dispersant du même coup aux alentours leur précieux contenu...

.

Que ramasser ?

Là encore, l'observation s'impose. Chaque plante a des organes reproducteurs différents. Comparez par exemple les petits disques réunis en couronne de la rose trémière avec les gousses de grosses graines bien rondes des pois de senteur !

Avec un peu d'habitude, vous repèrerez les graines très facilement.

Récupération de graines dans une enveloppe
Récupération de graines dans une enveloppeAgrandir l'image

.

Comment procéder ?

Selon les espèces, le travail sera plus ou moins aisé. Les haricots à grosses graines sont forts pratiques. On ne parle même pas des grosses fleurs séchées de tournesol : un régal. En revanche, les petites gousses des eschscholzia (pavot de Californie), qui contiennent des graines très petites également et qui explosent au moindre contact s'avèrent un peu plus récalcitrantes...

Aidez-vous d'une assiette, que vous tiendrez tout près des graines à récolter : cela vous permettra de rattraper des catastrophes !

Graines du jardin dans une assiette
Graines du jardin dans une assietteAgrandir l'image

Conservation et stockage

Pour ranger les graines, une bonne solution consiste à employer des enveloppes papier petit format. Vous les glissez à l'intérieur et vous notez l'espèce, la variété et la date de récolte. C'est important, puisque les graines ainsi ramassées ne doivent pas être conservées plus d'une année et que rien ne ressemble plus à une graine qu'une autre graine ! Les enveloppes pourront être stockées ensemble dans une grande boîte hermétique, type Tupperware®.

Autre possibilité pour les amateurs : mettre de côté les boîtes plastiques de pellicules photos, ou encore les petits tube de paracétamol. De petit format, parfaitement étanches et opaques, elles cumulent bien des avantages. En effet, il est nécessaire de garder les graines bien au sec (à l'intérieur de la maison, donc) et à l'obscurité.

Semis

Pour les dates de semis, reportez-vous à nos conseils mensuels (le mieux est de vous abonner à notre lettre d'information).

Avec le temps, vous apprendrez à connaître les variétés pour lesquelles ce petit travail "vaut le coup". En effet, certaines plantes "dégénèrent" trop d'une année sur l'autre, et il vaut mieux alors s'en remettre aux graines du commerce.

>> Lire aussi : Stocker et conserver les graines

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 15

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Graines du jardin : la récolte

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les semis de fleurs.

126 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Crevette87
15/09/2016, à

Répondre

Pourquoi ne pas les conserver plus d'une année? La plupart des graines peuvent être conservées bien plus longtemps selon la variété, cette année j'en ai semé une bonne partie récoltée il y a trois ans, et la quasi totalité est repartie sans souci..

Coccinelle 94
28/04/2014, à Bry sur marne

Répondre

Pour les graines "humides" type tomates, potiron, courgette, je dispose les graines une par une et bien séparées sur du papier toilette; je laisse sécher à l'air 2 à 3 jours ; je roule le complexe graines/papier sur lui-même, j'identifie les graines, et je range dans une boite hermétique pendant l'hiver. Au printemps je déroule le papier avec les graines collées dans une jardinière garnie de terreau, je recouvre de terre, j'arrose et ça pousse !Le papier toilette se résorbe tout seul. Ca permet de semer pas trop serré et d'éclaircir un minimum.

Heri 1450
10/04/2014, à Gentinnes

Répondre

Recuperation de graines ! graines de choux de bruxelles

Jcb
09/09/2011, à 37270 veretz

Répondre

A vous lire je suis émerveillé de découvrir combien le jardinage peut être passionnant les graines et les semis entre autre, le jardinage est pour moi aussi une activité plaisante cependant, j'attire votre attention sur le fait qu'un jardin est aussi très utile à notre environnement de sorte qu'il n'est pas indispensable d'atteindre la perfection concernant l'ordre et la rigueur ,le jardin doit vous plaire pour ce qu'il est beau , vous apporte des produits sains et frais donc attention à la chimie,les meilleurs sols sont ceux que l'on obtient grâce aux adjonctions de composte de votre composte , je suis malheureux de voir combien de gens ne savent que faire de leurs tontes de pelouse par exemple et des débris organiques que vous trouverez du désherbage manuel par exemple,or c'est un matériaux compostable réservez un coin pour votre composte, je suis par ailleurs un fan de la biodiversité c'est pourquoi je me suis convaincu progressivement que il n'y a pas de mauvaises herbes mais des herbes sauvages , même si celles ci vous donnent l'impression d'un certain abandon en fait gardez en la maîtrise mais tolérez les , de même pour les insectes ,à ce propos évitez de tondre vos pelouses au cœur des journées chaudes car s'il y a des fleurs elles sont aussi convoitées par les insectes dont les abeilles qui nous sont très chères par leur miel et l'on sait aussi que les autres insectes sont utiles à la fécondation des fleurs porteuses des futurs fruits or les tondeuses sont des massacreuses d'abeilles elles sont déjà suffisamment décimées par les chimistes pour ne pas en rajouter une couche par méconnaissance . tondez , mais de bonne heure du moins avant l'arrivée des insectes et j'ai à cœur aussi la protection des oiseaux faites de votre territoire une terre d'accueil pour cette petite faune qui vous concurrence pour les récoltes défendez vous , mais raisonnablement ,tolérez leur présence ,j'ai par exemple partagé mon prunier de reine claude avec des escadrilles de mésanges de 4 espèces différentes mais nous nous sommes malgré tout régalé pendant un mois avec abondance de confitures et la je vais de ce pas récolter les figues ils les trouvent également succulentes partagez votre territoire et une partie de vos récoltes avec la faune naturelle en dépits de quelques déboires de cet ordre, enfin les bois morts ils ne sont pas toujours forcément inutile en tout cas les pics verts, épeiches et autres les adorent et moi je trouve ces oiseaux très beaux j'ajouterais même attirez le plus possibles d'oiseaux en plantant des haies d'espèces fructifères pour l'hiver c'est le moment,mais quel plaisir de pouvoir les observer lorsqu'ils viennent picorer dans les mangeoires mises à leur disposition . bon jardins à vous

Frantomar
13/08/2011, à Marseille

Répondre

Je récupère systématiquement les fleurs fanées de mes oeillets d'Inde et je les effrite au dessus de la terre où il n'y a rien. Très peu de jours après, une nouvelle petite plante sort. Attention, ce n'est pas systématique !

Voir tous les commentaires (15)