Les engrais à libération lente

Le 25 mars 2017

Apparu sur le marché domestique depuis quelques années, les engrais à libération lente (populaires sous la marque Osmocote®) s'avèrent très pratiques d'emploi. Constitués de granules, ils diffusent sur une longue période les éléments nutritifs dans le sol, sans que le jardinier ait besoin d'y revenir. A découvrir...

Le principe

granules d'engrais à libération lenteCes engrais se présentent sous la forme de petites sphères dégradables, poreuses, qui diffusent progressivement l'engrais qu'elles contiennent avec l'humidité.

Avantages

L'alimentation des plantes est régulière au fil du temps, et s'adapte au besoin des végétaux. Le contraire d'un engrais liquide, plutôt "coup de fouet", mais dont les effets s'estompent au bout de quelques jours : gare alors aux oublieux qui n'y pensent qu'une fois par mois en pleine période de floraison...

Pas besoin d'y revenir : un apport tous les 6 mois est généralement suffisant. Pour les plantes en pot comme les pétunias, 1 ou 2 dépôts au milieu et en fin d'été permettent cependant de soutenir la floraison.

Remarquez...

Ce type d'engrais est aujourd'hui fréquemment utilisé par les professionnels : n'avez-vous jamais été intrigué(e) par ces petites billes beiges mélangées à la terre d'un arbuste acheté en container, et qui éclatent entre les doigts ? De l'engrais à libération lente...

Utilisation

L'utilisation est possible de plusieurs manières :

  • en incorporant la quantité préconisée de granulés au mélange que vous utilisez pour vos plantations en pot. Bien sûr, vous pouvez utiliser cet engrais également pour les rempotages.
  • en jettant une bonne poignée de granules au fond du trou de plantation d'un jeune arbuste : efficace pour lui garantir de bons apports nutritifs sur les premiers mois.
  • en déposant en surface de vos plantes en pot (par exemple à la fin de l'hivernage) une petite poignée de granules : ce sont alors les arrosages successifs qui diffuseront les éléments de croissance aux végétaux.

Différentes formules

très pratique : les cônes, à disposer directement dans les potsOutre des conditionnements variables (le plus classique étant la boîte de 1kg), ces engrais existent en différents dosages, plus ou moins adaptés à tel ou tel type de culture.

Ainsi, le spécial rosier aura un dosage NPK de type 9 - 14 - 19, et contiendra de la magnésie et des oligo-éléments.
Pour les fraisiers, la formule est mieux dosée en azote, avec un 15-9-15.
Une version "fleurs du jardin", polyvalente, sera essentiellement renforcée en potasse (10-11-18). Regardez donc ce que vous achetez en fonction de l'usage auquel vous le destinez : un conseil qui vaut pour tous les engrais.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Les engrais à libération lente

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les engrais.

130 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Philippe bertrand
18/01/2009, à 39100 dole

Répondre

Vous devriez lire puis faire de la pub pour le livre sur la culture les origines et l'histoire des chrysanthèmes, "La Fleur d'Or" éditions Gunten à Dole, le seul paru depuis cinquante ans et le seul en français de nos jours.