Semer des cosmos

Le 11 avril 2014 par Xavier Gerbeaud

De la famille des marguerites, les cosmos font incontestablement partie des annuelles les plus faciles à réussir. Ces fleurs mexicaines au feuillage léger offrent de plus une floraison continue pendant tout l'été : un atout de poids pour des massifs réussis.

Comment faire ?

CosmosOn pratique de nombreux semis au mois d'avril. Ceux-ci peuvent être réalisés sous abri, sous serre (voire mini-serre) ou en pleine terre.

C'est là un des intérêts des cosmos : le semis de leurs graines s'effectue le plus simplement du monde en pleine terre, à partir du milieu du mois d'avril.

  • Choisissez un emplacement ensoleillé.
  • Ameublissez la terre sur 30 cm de profondeur en bêchant.
  • Faites le cas échéant un apport de terreau ou de fumure : le sol doit être riche pour soutenir la floraison.
  • Semez les graines à la volée pour un effet plus naturel.
  • Enfouissez les graines sommairement avec un petit rateau à main.
  • Tassez la terre puis arrosez.

Et après ?

Cet été, veillez à supprimer les fleurs fanées régulièrement : cela prolonge nettement la floraison et confère aux massifs un aspect plus soigné.

Il faut ensuite arroser très régulièrement jusqu'à la "levée" (apparition des jeunes plants).

Lorsque les plantules ont atteint quelques centimètres, il faut pratiquer l'éclaircissage, c'est à dire supprimer les plants trop serrés (un plant tous les 30cm environ en tout sens). En conserver davantage (on est toujours tenté de le faire), n'aboutirrait qu'à produire des pieds moins forts.

Variétés

graines de cosmos en sachetOn trouve généralement en sachets 2 groupes de cosmos :

  • bipinnatus, le plus classique, aux fleurs blanches, roses ou rouges. Essayez par exemple le géant "sensation rose radiance", ou le plus modeste "purity", aux jolies fleurs d'un blanc très pur.
  • sulphureus, moins courants, qui étalent leurs teintes entre le jaune et l'orange. Attention : leurs fleurs sont plus petites.

Qu'en faire ?

Les cosmos garniront avec bonheur vos massifs, qu'ils soient très construits ou très spontanés, façon "jardin de curé".

Si vous plantez les tubercules de dahlias ce mois-ci, semez à la volée à la fin de l'opération les grosses graines de cosmos : la cohabitation sera parfaite, et la finesse des cosmos contrastera remarquablement avec le côté un peu massif du dahlia.

Commentez cet article 5

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Semer des cosmos

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les semis de fleurs.

99 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Canard85
03/04/2014, à Saint urbain

Répondre

Les cosmos c'est très joli et cela est favorable pour les chardonnerets et très agréable de les voirs si près de la fenêtre de cuisine....

Limousine
28/03/2011, à Chateauneuf la foret

Répondre

Merci pour l'idée de mélanger avec les dahlias je vais essayer cette année.l'année dernière je les avais semé dans les vivaces (delphinium et lupin) près joli aussi...

Lulu62
19/04/2010, à Rillieux la pape

Répondre

J'ai un massif actuellement occupé par des jonquilles. or en été, plus rien... que puis-je faire ? ce massif est en plein soleil et en pente, le terrain est très sec. merci !

Vapala
09/09/2008, à Beauchery st martin 77560

Répondre

Mes cosmos n\'ont pas fleuri pourquoi ? merci

Annette
08/03/2008, à Blégny

Répondre

L'été dernier j'avais planté des dahlias et semé des cosmos dans un même parterre, c'était magnifique et cela jusqu'aux premières gélées, j'en profite pour vous dire qeu votre site,fanfan est très intéressant et riche de bons conseils, ici je fais à nouveau l'essai de faire un semis de cobées mais ce n'est pas évident, j'attends la germination avec impatience en ayant suivi tous les conseils, amitiés annette

Ceci peut aussi vous intéresser