Taille du citronnier et autres agrumes

Le 1er février 2006 par Xavier Gerbeaud

Citronnier, oranger, mandarinier, kumquats, poncirus, calamondin... Longtemps cantonnés au bassin méditerranéen, les agrumes se répandent aujourd'hui un peu partout. Qu'ils soient cultivés en pot ou en pleine terre se pose la question de leur taille, qu'on hésite souvent à effectuer croyant mal faire. Lancez-vous : elle est très simple !

Généralités

CitronsFeuillage, parfum, floraison enchanteresse et fruits : les agrumes ne manquent pas d'atout, ce qui explique sans doute le succès qu'ils remportent aujourd'hui dans les jardins et les vérandas.

Leur entretien est simple, et si vous avez acheté un sujet assez grand ou déjà bien formé, la taille pourra se limiter à un strict minimum. Un simple entretien, en ôtant de temps à autre les branches mal orientées et en aérant un peu l'intérieur de l'arbre, pourra bien souvent suffire.

Si vous taillez de façon un peu plus importante, travaillez toujours après la récolte.

Autre conseil habituel, qui vaut pour les agrumes comme pour les rosiers : un arbre vigoureux devra être taillé très légèrement; un arbre chétif sera taillé plus sévèrement (on dit "plus court").

Enfin, habitués que nous sommes aux tailles des arbres traditionnels du verger, nous avons tendance à dégarnir l'intérieur des arbres pour favoriser la pénétration de la lumière : ce serait une erreur avec les agrumes. Formez une boule, et gardez lui une bonne homogénéité intérieur - extérieur.

Les tailles de formation

Si vous avez acheté un jeune sujet, une taille de formation va s'avérer nécessaire, pour assurer la bonne conduite des "charpentières". Ces branches, qui soutiendront la croissance de l'arbre et lui donneront sa forme, seront issues des 3 ou 4 rameaux principaux qui doivent être bien visibles sur l'arbre que vous venez d'acheter en pépinière.

En sphère surbaissée

Cette forme est très intéressante pour peu que vous disposiez d'un jardin assez grand. En effet, si elle occupe beaucoup e place au sol, elle permet en revanche une récolte facile (l'arbre est bas) et protège l'arbre de façon optimale des coups de froid... ou de chaud !

On l'obtient en coupant successivement les rameaux principaux (ce qui produit des ramifications, er crée un deuxième étage de végétation), puis les rameaux secondaires (nouvel étage), etc.

taille du citronnier en sphère surbaissée

Pour ne pas obtenir un vaste fouillis, avant vos coupes, dégagez l'intérieur de l'arbre des rameaux les plus faibles pour favoriser les branches principales.

 

En tige

C'est une forme plus décorative, et qui tient moins de place.

On l'obtient en supprimant les départs latéraux du jeune plant, et en lui conservant sa flèche. Cette opération provoque la pousse de nouveaux bourgeons, que vous supprimerez sur la partie basse, favorisant ainsi la pousse de branches en hauteur.

Laissez grandir l'arbre à la taille désirée. Une fois celle-ci atteinte, étêtez et supprimez les branches latérales. Un étage de végétation équilibré se créera.

Il suffit alors d'appliquer le même principe de ramifications successives que la taille en sphère, pour créer une boule harmonieuse en hauteur.

Taille d'entretien

Une fois l'arbre formé, une taille légère tous les deux ans suffira pour renouveler les tiges et conserver à l'arbre des proportions raisonnables. Agissez après la fructification, puisque chez les agrumes, les fleurs et donc les fruits poussent sur le bois de l'année : en taillant avant vous amoindririez forcément votre récolte !

Taille de fructification

Il n'y a pas à proprement parler de taille de fructification, sauf pour les professionnels, qui cherchent à obtenir des rendements plus élevés, ou des fruits plus volumineux. Les petits fruits sont aussi savoureux que les gros, et comme les agrumes fructifient spontanément, usez du sécateur avec modération.

A la sortie de l'hiver, vous vous contenterez de :

  • ôter les bois morts,
  • couper à leur départ les branches qui croisent une autre,
  • supprimer les "gourmands" qui démarrent sur le tronc,
  • enlever les rameaux les plus faibles pour favoriser l'aération intérieure.

Oranges et pamplemoussesN'hésitez pas à intervenir plusieurs fois dans la saison : de petites coupes légères pratiquées à bon escient valent mieux qu'une grosse opération de taille annuelle. Et notamment, la croissance des orangers et des citronniers étant fort rapide, toute erreur de taille, qui provoquerait par exemple l'apparition d'une tige mal placée, peut être corrigée aussitôt sans attendre l'année suivante.

Crédit photos : littlegemtrees / X.G. (2,3)

Commentez cet article 215

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Taille du citronnier et autres agrumes

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les agrumes.

607 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Boualem-alibou
18/06/2015, à Algérie

Répondre

Mes citronniers produisent de très bons fruits, mais malheureusement tombent lorsqu'ils atteignent la taille d'une olive. que faut-il faire? merci.

Codol
18/05/2015, à

Répondre

Je crois avoir suivi tous les bons conseils pour faire fleurir mon citronnier ! rien à faire.... pas une fleur depuis 4 ans. je désespère. aidez moi svp .. il est en pot au soleil

Said
06/05/2015, à

Répondre

J'ai un citronnier bien garni mais il y a peu de floraisons et pas de fruits comment faire? merci d'avance de votre aide

Akli
12/02/2015, à Alger

Répondre

Je suis a la recherche d informations sur les arbres fruitiers et vigne .plantation taille greffage merci de l'aider.

Kilou
05/02/2015, à Tuffé

Répondre

J'ai pas mal d'agrumes et l'hiver ils perdent aussi des feuilles surtout les gros citronniers ils en refont au printemps mais les citronniers donnent énormément toute l'année je pense que c'est du au stress à l'entrée en serre froide toute l'année

Voir tous les commentaires (215)

Ceci peut aussi vous intéresser