Caryoptéris

Le 29 mars 2016

Il est parfois difficile de trouver un arbuste qui fleurisse à la fin de l’été. Un petit tour en pépinière devrait vous permettre de trouver un caryoptéris... Laissez-vous séduire par ce petit arbuste, rond et tout en souplesse qui se pare d’une magnifique floraison bleue, une merveille avec les premiers tons or de l’automne...

Enfin une jolie floraison de fin de saison !

Caryopteris

Caryoptéris

De petits bouquets bleus, un feuillage aromatique, facile à cultiver, résistant aussi bien au froid qu'à la sécheresse et aux maladies, le caryoptéris mérite assurément d'être mieux connu. Sa floraison dure de mi-août à octobre. D'un beau bleu, plus ou moins soutenu selon les variétés, elle attire les abeilles, qui produisent un miel très doux, proche du miel de lavande. Sa jolie forme arrondie et ses fines branches lui donnent une allure décontractée tout à fait au goût du jour. Son feuillage froissé dégage une odeur balsamique caractéristique.

Où le placer ?

Les caryoptéris sont essentiellement destinés à la décoration des massifs où ils seront plantés en première ou seconde ligne, selon l’importance du décor. Ils se mélangent avec bonheur parmi les vivaces, d’autres arbustes et des conifères nains.

Vous jouerez avec les teintes pour former des camaïeux de bleu (perovskia), un beau contraste or et bleu (marguerites d'automne, spirées au feuillage doré...), une scène blanc-bleu très chic (rosier blanc ou potentille blanche)... Les possibilités ne manquent pas pour illuminer votre jardin d'automne.

Planté tous les 50cm, le caryoptéris peut également constituer une jolie petite haie fleurie de séparation. En association avec des Weigelia, Deutzia, spirée ou lavande il composera une haie vive très agréable.

Enfin, vous pouvez tout à fait créer sur votre balcon ou terrasse une ambiance provençale dans une belle poterie avec lavandes et caryoptéris. Vous pouvez aussi prévoir quelques bulbes de printemps dans un grand pot carré de 30 cm de côté. Si votre balcon est exposé au risque de gel, prévoyez une protection hivernale en enveloppant le pot dans plusieurs épaisseurs de voile protecteur.

Planter un caryoptéris

Les caryoptéris adorent le soleil. Ils résistent bien à la sécheresse et aussi au froid ( - 15 °C pour les hybrides, les espèces pures sont plus frileuses et supportent entre - 5 °C et - 10 °C, sauf C. incana qui tolère -20 °C). Plantez-les dans un sol de préférence léger, bien drainé, même pauvre et caillouteux. La présence de calcaire est bien tolérée. Dans une terre trop riche, la floraison sera moins abondante. La croissance est assez rapide, la plante atteint ses dimensions adultes en cinq ans. Pensez à stimuler le développement par un apport d’engrais pour rosiers, juste après la taille. Distances de plantation : 50 cm pour une haie. 1 m dans un massif. Dans les régions aux hivers rigoureux, plantez le Caryopteris le long d’un mur exposé au sud et couvrez la base du pied d’un épais paillis de compost.

Les Verbénacées

Le caryoptéris fait partie de la famille des Verbénacées dans laquelle on retrouve bien sûr les verveines (des jardins ou de Buenos Aires), mais aussi des arbustes d’ornement intéressants : Callicarpa, Clerodendrum, Lantana, Vitex. Les Verbénacées comptent 75 genres et plus de 3 000 espèces, la plupart étant tropicales et subtropicales. On y trouve notamment le teck (Tectona grandis). Beaucoup de verbénacées sont aromatiques comme la verveine officinale dont on fait des tisanes et la verveine citronnelle (Lippia citriodora).

Taille du caryoptéris : soyez sévère

Arbuste de culture très facile, le caryoptéris a pour seule exigence une taille sévère chaque année. Supprimez toute la partie aérienne à 5 cm environ de la souche. Il faut couper sur les bourgeons (yeux) situés le plus près possible de la souche ligneuse, mais également réduire le nombre de rameaux, car le buisson devient très touffu au fil des années. Intervenez plutôt en automne dans les régions au climat froid, vous pourrez mieux protéger la souche et la plante offrira moins de prise au gel. Dans les zones plus privilégiées, une taille printanière permet un démarrage plus rapide si elle se pratique dès que le bois reperce. Pour lui maintenir une forme très compacte, taillez-le de préférence au printemps. Si vous souhaitez le laisser un peu grandir, taillez-le juste après la floraison.Donnez-lui un peu d’engrais pour rosiers après chaque taille. Cet arbuste n’est pour ainsi dire jamais attaqué par les maladies.

Crédit photos : X.G.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Caryoptéris

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes à fleurs.

549 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Nicole,
22/03/2014, à Mutigny

Répondre

J ai teille mon caryopteris pour le premiere fois a environ 40cm du tronc,et je ne vois toujours pas que la plante bouge? est normal ?merci

Jardini
30/06/2009, à Warmeriville

Répondre

Juste qqs petites questions? Peut on le bouturer?. quand et comment? Merci pour votre réponse..Nicole

Rudox
12/01/2009, à Cavaillon

Répondre

Il faudrait mettre une photo d'un caryoteris: http://www.talltreesgroup.com/Copy%20of%20Caryopteris%20x%20clandonensis%20'Longwood%

Cajou
30/06/2008, à Les ventes

Répondre

Nous avons un caryopteris de deux ans, cette année ses feuiiles deviennent marron surtout dans le bas de l'arbuste, pouvez-vous nous dire ce qui provoque ces dégats. merci d'avance