Le camélia

Le 1er février 2003 par Xavier Gerbeaud

Les camélias constituent une éblouissante famille d'arbustes, dont les centaines de variétés illuminent les jardins de décembre à mars. Rouge, roses, blanc, jaune, à fleurs simples ou double, ils trainent pourtant derrière eux une réputation de culture difficile. Suivez nos conseils et n'hésitez-plus : c'est le moment de planter...

Bien acheter

Fleur de caméliaDès la fin du mois de janvier apparaissent en jardinerie les conteneurs de camélias, en pleine floraison ou en boutons.

Si vous voulez être sûr de bien choisir, achetez-le en fleur : cela vous permettra d'apprécier exactement sa teinte et la forme de ses fleurs; les photos ne sont pas toujours très fidèles... N'hésitez-pas ! Contrairement à beaucoup d'arbustes, le camélia peut sans problème être planté au milieu de sa floraison.

Le camélia s'avère assez coûteux. Sachez cependant qu'en container de 2L l'arbuste a déjà 3 ans, et en 4L généralement 4. Toute chose a un prix.

Des floraisons échelonnées

Si la plupart des camélias fleurissent entre février et mars, certains commencent début décembre, et d'autres finissent au mois de mai ! Si vous êtes amateur, vous pouvez ainsi réaliser un massif où les floraisons spectaculaires s'étaleront sur 6 mois de l'année!

Quand planter ?

Aujourd'hui, les camélias sont vendus, comme la plupart des végétaux, en conteneur, ce qui autorise en théorie une plantation toute l'année.

Déconseillons tout de suite une plantation entre juin et août; ensuite il y a les tenants d'une plantation automnale (comme pour les conifères avec lesquels ils partagent la persistance du feuillage); mais globalement vous pouvez faire comme la plupart des arbustes : de novembre à mars.

boutons de camelliaComme toujours, évitez absolument les périodes de gel. Si c'est le cas lors de l'achat, conservez votre camélia à l'abri en attendant un temps plus propice.

Installation

Terrain acide ?

Le camélia est dans son ensemble assez récalcitrant aux terres calcaires (pH>7). On le considère généralement comme une plante de terre de bruyère, au même titre que l'hortensia, le pieris et les rhododendrons.

Camellia japonica (une espèce possédant d'innombrables variétés) supporte cependant sans problème un sol neutre (pH=7), et certains hybrides comme Camellia sasanqua tolèrent un sol légèrement calcaire (pH 7,5 à 8).

Exposition

Le camélia doit être planté à la mi-ombre. Il ne supporte ni le soleil direct en permanence, ni les fortes chaleurs.

Plantation

Le moment venu, plantez votre sujet à la mi-ombre, dans un sol plutôt acide, riche et frais.

Le trou de plantation doit être très large (environ 1m), mais peu profond (50 cm suffisent).

Choisissez un emplacement à l'abri des vents froids. Les camélias forment de superbes massifs, mais peuvent également être plantés "en isolé" au milieu d'une pelouse (lire : Une pelouse fleurie).

En pot

potée de camélia - D.R.Le mélange préconisé est : 2/3 de terre dite de bruyère, 1/3 de tourbe brune (ou de terreau de feuilles).

Attention à la stagnation de l'eau qui étouffe les racines : votre mélange doit être suffisamment drainant. Le cas échéant, incorporez quelques écorces de pin.

En sol argileux

Si vous tenez absolument à planter un camélia dans ce sol qui ne lui convient pas, le meilleur conseil qu'on puisse donner est de mettre en terre une grande poubelle plastique percée de multiples trous.

Remplie d'un mélange approprié, elle fournira à l'arbuste les qualités de sol indispensable, sans les "pertes" qui se produisent inévitablement si vous vous contentez de creuser à même le sol une "fosse" ensuite garnie de terre acide.

L'arbuste pourra rester ainsi de nombreuses années, moyennant des arrosages réguliers en été. Vous pourrez même le déplacer...

Entretien

En pot, méfiez-vous des gelées ! L'enracinement du camélia est assez faible, et la moindre petite incursion en dessous de 0°C peut abîmer ses racines superficielles.

De même, les sujets en pleine terre doivent être paillés soigneusement avant les grands froids.

Au printemps, on peut envisager une taille "de nettoyage".

Pour la beauté de la floraison, supprimez les fleurs fanées.

En été, arrosez régulièrement.

>>A lire aussi :

Crédit photos : Darkfoxprime

Bricomarché(Publicité)

Terre de bruyère, engrais, traitements... Le nécessaire pour vos arbustes de terre de bruyère se trouve dans votre magasin Bricomarché

Commentez cet article 34

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Le camélia

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes de terre de bruyère.

163 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Mamoonie
18/02/2015, à Vesoul

Répondre

J'ai un camélia qui possede au moins 50 boutons mais qui ne fleuri pas que faire ?

Madeli
16/02/2015, à

Répondre

On vient de m'offrir un camélia en fleurs et boutons superbe! on m'a dit de le mettre en pleine terre mi-avril; il est donc à l'intérieur or,les fleurs sont tombées et maintenant,c'est au tour des boutons. que me conseillez-vous?

Chantalaine
25/01/2015, à Neuillé pont pierre

Répondre

Bonjour, j'aimerais savoir s'il faut couvrir les feuilles du camélia l'hiver, en plus du paillage. merci pour votre réponse.

Jostri
19/10/2014, à Blois

Répondre

Mon camélia planté en gros pot de terre de bruyère au printemps dernier présente quelques boutons floraux mais son feuillage comporte des taches brunes. que faire?

Tilapia66
07/04/2014, à

Répondre

Mon camélia...... perd feuilles , bourgeons & fleurs sans qu'elles arrivent à maturité, que faire ??? j'ai commencé par en changer la terre, à peu près 2/3 de terre de bruyère, 1/6 de terre de jardin et 1/6 de compost fait maison.... à voir les divers articles de ma recherche, pourrait aussi manquer d'azote,que diable utiliser pour en ajouter !!! mille merci a celle ou celui qui veut bien me repondre & bonne journee a tous !cordialement ,tilapia66

Voir tous les commentaires (34)

Ceci peut aussi vous intéresser