Planter un arbuste en fleurs

Le 7 septembre 2016 par Xavier Gerbeaud

Si la période de plantation idéale pour la plupart des arbustes se situe plutôt à la fin de l'automne, la culture en conteneur permet aujourd'hui de mettre en place des arbustes au jardin assez tard dans la saison. Et au printemps, ces derniers sont parfois en fleurs. Voici quelques conseils adaptés pour réussir leur transplantation.

Envie de fleurs

Seringat et lilas

Seringat et lilas

Le printemps donne des envie de fleurs au jardin, et les arbustes ne sont pas laissés de côté ! Succombez à quelques coups de coeur, pour un lilas, un seringat, un choisya ou une spirée qui, il faut bien l'avouer, ont plus d'allure en cette saison. Ne négligez d'ailleurs pas ce point : certains arbustes à la floraison de printemps spectaculaire n'ont bien souvent que ceci pour eux, et sont le reste de l'année beaucoup plus quelconques (songez par exemple au forsythia, tellement à la mode dans les années 70, et aujourd'hui nettement moins populaire). A bien prendre en considération avant de leur donner une place au premier plan dans votre jardin.

La place idéale pour ces arbustes est bien souvent au milieu d'une haie libre, qu'ils animeront magnifiquement au moment de leur floraison.

A l'achat

Pour profiter au maximum, choisissez un arbuste en tout début de floraison. Sans quoi, entre le transport, les mouvements et le "choc" dus à la plantation, les dernières fleurs auront tôt fait de tomber !

Avant de "craquer", posez-vous tout de même quelques questions :

  • est-ce que cet arbuste se plaira dans mon jardin ?
    • sol,
    • exposition...
  • ai-je un emplacement de disponible ?
  • est-ce qu'il rentrera toujours une fois adulte (la mention type 60/90 portée sur l'étiquette correspond à la taille actuelle en cm; le vendeur doit pouvoir vous informer sur la croissance à attendre) ?

Faire un trou

Forsythia

Forsythia

Creusez un trou à peine plus profond que le container, et environ deux fois plus large (lire aussi : Planter à la bonne profondeur). Si votre sol est dur, retournez cependant un peu la terre en profondeur : cela facilitera l'enracinement.

Pendant ce temps, faites tremper le conteneur dans un seau d'eau ou couché dans une brouette pour bien détremper la motte. Ceci facilitera l'extraction, et améliorera l'adhérence de la terre sur les racines lors du "dépotage".

Si le pot s'extrait facilement, pas de souci. S'il résiste, sacrifiez-le en pratiquant une incision au sécateur sur toute la hauteur pour dégager la plante.

Défaites délicatement la surface de la motte avec une griffe, ainsi que le "chignon" racinaire à la main s'il est trop dur et emmêlé.

Arroser, c'est la clef du succès

Les beaux jours approchent, donc les chaleurs estivales et peut-être la sécheresse. L'arbuste récemment planté reste fragile l'année de sa plantation, car il aura peu raciné avant l'été. Arrosez donc régulièrement, avec un bon arrosoir par semaine entre juin et août, ou mieux en installant un goutte à goutte.

Mise en place

SpiréeInstallez l'arbuste dans son trou. Vérifiez la hauteur de plantation à l'aide d'un bâton posé en travers de ce dernier : le haut de la motte doit être au niveau du sol.

Comblez avec un mélange de terre de jardin et de compost; ajouter un peu de terreau de plantation si nécessaire.

Tassez la terre avec le pied ou les mains, et réalisez une petite cuvette à la base de l'arbuste : elle concentrera l'eau d'arrosage sur les racines.

Arrosez généreusement, même s'il pleut.

Crédit photos : CHRIS230*** / equipaje

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Planter un arbuste en fleurs

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes à fleurs.

575 questions

Voir tout Poser une question