Feijoa ou goyavier du Brésil

Le 8 octobre 2014 par Faustine Milard

Le goyavier du Brésil est un arbuste plein de surprises. Un fruit aux allures de petit avocat, un goût entre l'ananas, la fraise et la goyave, des feuilles persistantes et un joli port buissonnant. Découverte d'un exotique très rustique, qui frôle la perfection !

Le feijoa ou goyavier du Brésil : il est parfait !

Fleurs de feijoaOriginaire d'Amérique du Sud, le goyavier du Brésil, plus connu sous le nom de feijoa dans son pays d'origine, est en fait un Acca sellowiana de la famille des myrtacées. Il est autant apprécié pour son feuillage persistant vert-gris, que pour son écorce rouge torturée ou même sa floraison imposante ou ses délicieux fruits acidulés.

Son port naturellement buissonnant en fait un arbuste très décoratif, souvent utilisé en haie voire en port isolé. Il ne monte pas haut et se contente souvent de culminer à 3/4 m en atteignant rarement les 6 mètres.

Le goyavier du Brésil est également une plante rustique. Aussi bien par sa résistance au froid (jusqu'à -15°C) que par sa capacité à supporter une sécheresse passagère. Pas difficile pour un sou, il accepte aussi une gamme de sols variés. Quoi d'autre ? Ah oui, il est particulièrement résistant aux maladies et parasites...

Feijoa, de belles fleurs pour de bons fruits

Goyave du BrésilSous nos lattitudes, le feijoa a surtout été cultivé à des fins ornementales. Un succès dû à sa floraison spectaculaire. Dès le mois de mai et tout au long du mois de juin, l'arbre se couvre en effet de fleurs blanches, dévoilant d'énormes étamines rouge vif. Ces fleurs originales sont très appréciées dans les jardins.

Elles laissent ensuite la place à de petits fruits verts et charnus, semblables à des avocats à la peau rugueuse. Le goyavier ne donne cependant pas de fruits dans toutes les régions. Mais les jardiniers s'accordent à dire que là où le kiwi pousse, le feijoa aussi.

Comme son ami, le fruit du feijoa se récolte vers octobre/novembre. Il est également très riche en vitamine C. Mais il doit en revanche être consommé jeune et rapidement. Pour la dégustation, le mieux est alors d'avoir une petite cuillère dans la poche et de dévorer sur place, directement sous les arbres. Enfin, pour une bonne fructification, le goyavier du Brésil nécessite une pollinisation croisée et donc l'achat de plusieurs arbres si on veut être sûr de savourer quelques fruits...

Entretien du goyavier du Brésil

Feijoa cultivé en bacLe goyavier du Brésil est un arbuste à croissance plutôt lente les premières années. Si on souhaite l'utiliser en haie, aucune taille n'est à prévoir. Par contre, si on préfère conserver un individu sur tige, pour en faire une belle boule, une petite coupe de mise en forme en fin d'hiver s'impose. En sachant que les fruits pousseront ensuite sur les rameaux du printemps.

De son origine exotique, le feijoa a gardé son amour pour le soleil et demande donc une belle situation. Il supporte quelques sécheresses passagères et accepte des sols neutres à légèrement acides sans broncher. A condition qu'ils soient toujours bien drainés ! Le reste du temps, il n'y a plus qu'à admirer. Et pour certains à déguster...

>> A lire aussi :

Crédit photos : Topjabot - HortResearch - H. Zell

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 10

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Feijoa ou goyavier du Brésil

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes à fleurs.

549 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Radox
24/11/2016, à Narbonne

Répondre

Le feyjoa est un arbre formidable, j'en ai 5. Ils donnent beaucoup de fruits. Les fleurs sont très belles, la couleur des feuilles est magnifique, elle ressemble à l'olivier. Mon problème est que je suis la seule à manger ce fruit car pour un européen le goût est très fort. J'aimerais avoir des conseils pour melanger d'autres fruits (par exemple pommes ou oranges) en faisant des confitures. Qui peut me donner une recette.

Carmina
20/03/2016, à Toulouse

Répondre

J'ai dans mon jardin (Toulouse, plein soleil)un feijoa qui grandit beaucoup trop: environ 4,5 m de hauteur, et presque autant de largeur.Il a déjà été taillé il y a 3 ans,mais je ne me souviens plus à quel mois ( ce qui avait bien diminué sa production de la saison). Très fructifère par ailleurs , bien que sans compagnon. Est-ce qu'il n'est pas trop tard( fin mars) pour le tailler à nouveau ? Si vous avez une idée sur la question, merci de m'aider. J.

Goya
01/11/2015, à Toulouse

Répondre

Je possède deux feijoas à côté l'un de l'autre, l'un à fruits ronds, l'autre à fruits oblongs. Ils ont maintenant une vingtaine d'années et font 6 mètres de haut. Ils poussent contre un mur dans mon jardin en ville et sont bien exposés au soleil, même lors des étés brûlants toulousains. Ils ont produisent tous les ans et cette année c'est bien une cinquantaine de kilos que nous avons. On en donne, on en fait des confitures, seuls ou avec des pommes et même des coings : délicieux. Bien sûr, en cette fin octobre, c'est une véritable cure que l'on fait : on en mange au petit déjeuner, au déjeuner et même le soir. Un arbre fruitier aussi régulièrement prolifique, résistant au froid et au chaud et donnant des fruits aussi savoureux, je n'en connais pas d'équivalent.

Velia
31/10/2014, à Ariccia (italie)

Répondre

J'ai trois arbustes de feijoa et chaque année ils produisent beaucoup de fruits déliceux. Ils sonts très riche en iode. Je prépare la confiture de fruits et utilise également la peau, aussi les fleurs sont bonnes à manger.

Sixquatre
31/10/2014, à Vouzan

Répondre

Cet arbrisseau faisait partie des haies européennes naguère. Il s'acclimate donc sans problème, mais est un peu capricieux quant à la fructification. Après tout nos mirabelliers le sont aussi!... Les fruits sont somptueux en bouche et ne ressemblent à rien d'autre! Le mien fait 2m de haut et a bien fructifié il y a deux ans. Comme c'était la première fois, je ne l'ai remarqué qu'en voyant des fruits oblongs tombés à terre. J'ai goûté par curiosité, et ce fut une découverte de saveurs complexes! Mes papilles en furent tout étourdies! Depuis il a eu quelques branches qui ont séché, mais a bien fleuri, sans que les fruits arrivent à maturité. Ils sont tombés avant! L'an prochain peut-être? Ils n'en seront que plus savoureux!!!

Voir tous les commentaires (10)