Faire mûrir les fruits

Le 6 novembre 2015 par Isabelle C.

Soleil, chaleur : l'été fait du bien au moral... et aux fruits qui mûrissent et qui développent leurs saveurs. Mais une saison pluvieuse, un automne précoce peuvent retarder le processus ou le stopper. Comment aider les derniers fruits de la saison à terminer leur cycle ? Voici quelques astuces qui vous permettront de déguster, jusqu'au dernier, de bons fruits !

Mûrissement des fruits sur l'arbre : effeuillage

Pour finir de mûrir, et d’acquérir toutes ses qualités gustatives, un fruit a besoin de soleil, de chaleur et d'oxygène. Hormis le placement de l'arbre sous serre, il est difficile de pallier directement le manque de chaleur.

Cependant, il existe une technique utilisée sur certains fruitiers permettant aux fruits d'accéder plus facilement à ces trois éléments, et donc, de mûrir et de se colorer plus rapidement. Cette technique est l'effeuillage. Elle se pratique surtout sur la vigne, le pêcher et l'abricotier (mais aussi la tomate !). Elle consiste à supprimer les feuilles trop proches des fruits, leur faisant de l'ombre et les enfermant dans une atmosphère humide.

Effeuillage
EffeuillageAgrandir l'image

Deux précautions sont à prendre durant cette opération :

  • D'une part, il ne faut intervenir que lorsque le fruit a fini de grossir (les feuilles sont indispensables à son développement) ;
  • D'autre part, il faut laisser le pétiole (queue de la feuille) attaché à la branche ; il tombera de lui-même sans laisser de blessure.

>> Lire aussi :

Finir de faire mûrir les fruits à la maison

Si certains fruits sont tombés ou ont été cueillis trop tôt, si vous les avez achetés encore « verts », il est toujours possible de les aider à mûrir, sous certaines conditions.

Climactérique ou non climactérique ?

Si vous avez l'habitude de ranger vos fruits dans une coupe à fruits, vous avez, sans doute, déjà remarqué qu'une banane posée près d'une pomme mûre avait une fâcheuse tendance à mûrir très vite. Pour comprendre le processus, il faut d'abord savoir que tous les fruits ne se développent pas de la même façon :

  • Il y a les fruits qui ne mûrissent que sur pied. C'est le cas des fraises, des cerises, des framboises, des raisins, des pastèques mais aussi des citrons, des oranges, des concombres et des olives. Ils doivent être cueillis mûrs pour les déguster. Récoltés trop tôt, ils ne muriront pas mais pourriront ;
  • Puis il y a les fruits qui ont la capacité de continuer à mûrir après avoir été cueillis (fruits climactériques), comme les pommes, les bananes, mais aussi les abricots, les avocats, les figues, les kiwis, les melons, les pêches, les poires, les prunes ou les tomates. En murissant, ces fruits produisent un gaz, l'éthylène, qui accélère, à son tour, le processus de mûrissement. Plus un fruit est mûr, plus il dégage de l'éthylène.
Pomme mûre pour la cueillette
Pomme mûre pour la cueilletteAgrandir l'image

Grâce à ce processus, vous pouvez faire mûrir un fruit climactérique non mûr en le plaçant près d'un fruit climactérique mûr.

Attention, si vous n'y prenez pas garde, un fruit très mûr peut faire pourrir l'ensemble de la corbeille, très rapidement.

Production d'éthylène

La production d'éthylène est ralentie par des températures basses. Dans un réfrigérateur, où la température avoisine 3 à 4°C, le processus de maturation se fera, mais plus lentement. Pour plus d'efficacité, placez plutôt vos fruits à mûrir à température ambiante, sur un plat, dans la cuisine.

Et pour accélérer davantage le processus, vous pouvez toujours recouvrir la coupe d'une cloche, afin que le gaz dégagé reste concentré près des fruits.

Bananes mûres
Bananes mûresAgrandir l'image

>> Voir aussi:

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Faire mûrir les fruits

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres fruitiers.

1482 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Nidmad
15/09/2016, à Pontchateau

Répondre

Mes figues ne mûrissent plus après la récolte. Au contraire elles ont tendance à noircir, quelque soit l'endroit ou elles sont entreposées. (Ce sont des figues jaunes)

Tine
20/11/2015, à Castelnau montratier

Répondre

Bonjour pour les physalis est il possible de faire comme avec les pieds de tomates de les couper et suspendre la tête en bas pour faire murir les fruits qui reste sur le pied ? il reste une cinquantaine de fruits et les première gelées sont annoncé !!!

Papy77
03/03/2015, à Le mée sur seine

Répondre

Je n'ai que des poires et elles sont dures; ce sont des conferences comment les faire murir, je n'ai pas d'autres fruits !

Bruno deborde
02/11/2014, à Aulnay la rivière

Répondre

Merci Xavier pour ces conseils. Je vais laisser mes figues mûrir sous cloche dans la cuisine avant de les congeler. Nous les utiliserons à Noël avec le foie gras.