Bassin : évitez les plantes envahissantes !

Le 5 juillet 2017 par Iris Makoto

Rien n'est plus agréable à observer qu'un bassin d'ornement végétalisé. Fleurs et feuillages s'y font écho, attirant une faune variée et active. Cependant, certaines plantes peuvent s'y trouver un peu trop à leur aise, envahissant progressivement la zone. Voyons comment éviter ce désagrément !

Le bassin, un écosystème équilibré

Le bassin d'ornement est une zone de taille souvent restreinte contrairement à la mare ou à l'étang plus vastes. Les plantes aquatiques installées ne doivent pas devenir trop envahissantes au risque de rompre le fragile équilibre de cet écosystème. Envahi par les algues ou les plantes à fort développement, il perd en beauté transformant la scène enchanteresse en fouillis visuel déconcertant.

Lemna minor et Azolla caroliniana dans un bassin
Lemna minor et Azolla caroliniana dans un bassinAgrandir l'image

Les plantes les plus envahissantes dans un bassin

Certaines plantes ont tendance à envahir l'espace formant une couverture ombrageuse pas toujours bienvenue au bassin. Certaines se propagent très vite au moyen de racines traçantes, d'autres, flottantes, se divisent indéfiniment à la surface.

Voici une petite liste des plantes à éviter dans un petit bassin :

Lentilles d'eau et nymphea
Lentilles d'eau et nympheaAgrandir l'image

  • Les lentilles d'eau (Lemna minor) sont de petites plantes flottantes à fort développement. Elles peuvent en une saison couvrir toute la surface d'un bassin de leur belle teinte vert franc. Dans une zone très ensoleillée, elles ont toutefois leur utilité car elles assurent un ombrage léger pour les poissons de bassin. Certains d'entre eux les apprécient d'ailleurs beaucoup et les ajoutent à leur menu, régulant ainsi le phénomène d'étalement.
  • Très envahissante, Arundo donax, la canne de Provence, est une plante qui se développe non seulement en hauteur (plus de 2 mètres) mais qui s'étend aussi sur de belles distances. Méfiance, surtout dans les petits bassins dont elle risque de faire peu à peu disparaître les contours.
  • La renoncule d'eau (Ranunculus ficaria) est une plante de berge utilisée comme couvre-sol, qui ne dépasse pas 20 cm de hauteur. Appréciée pour sa floraison jaune d'or au printemps, elle s'étale peu à peu, grignotant ainsi l'espace à des plantes bien plus intéressantes au niveau ornemental.
  • Fleurissant sur une période bien plus étendue (juin à octobre), Oenanthe aquatica est elle aussi une plante de berges. Elle est intéressante pour sa floraison en ombelles blanches et son feuillage léger, cependant, elle est très envahissante.
  • Plante acceptant bien la profondeur, Thalia dealbata se plaît en centre de bassin.Elle y déploie son feuillage ornemental et ses épis bleu indigo durant toute la belle saison. Attention : en quelques années, elle peut s'étendre plus que de raison.
  • Du côté des exotiques, les jacinthes d'eau (Eichhornia crassipes) sont de redoutables envahisseuses. Elles se développent rapidement à la surface de l'eau formant une couverture opaque et empêchant le passage de la lumière. Heureusement, ces plantes non rustiques, ne résistent à l'hiver que dans les régions les plus méridionales !
Jacinthe d'eau (Eichhornia crassipes)
Jacinthe d'eau (Eichhornia crassipes)Agrandir l'image

  • Acorus calamus, plus connu sous le nom d'Acore odorant, est une plante à souche rhizomateuse pouvant atteindre 1,2 m de hauteur. Utilisée pour consolider les berges, elle a le mérite d'être assez discrète la première année suivant sa plantation. Ensuite, son développement s'avère parfois problématique.
  • L'élodée du Canada (Elodea canadensis), porte le nom vernaculaire de "peste d'eau", ce qui en dit long sur sa capacité à envahir tout le bassin. Elle se propage par tronçons qui émettent des racines se fixant au fond du bassin. Attention à ne jamais vous débarrasser de cette invasive dans la nature car elle est considérée comme nuisible.
Elodée du Canada, Elodea canadensis
Elodée du Canada, Elodea canadensisAgrandir l'image

  • Comment ne pas parler des algues vertes filamenteuses ! Envahissantes, elle donnent un aspect négligé au bassin. Nul besoin de les inviter pour qu'elles s'installent dès que les températures augmentent ou que le taux de nitrates est trop important.

Comment contenir les plantes envahissantes ?

Si certaines de ces plantes envahissantes suscitent cependant votre intérêt, quelques parades existent pour les contenir.

Plantation en pot

Une plantation en pot permet de contenir les racines rhizomateuses ou traçantes. Pour que cela fonctionne, choisissez un pot non troué en son fond car elles pourraient alors s'échapper. Préférez un pot plus haut que large et plantez la touffe bien en profondeur dans le pot afin que les racines ne s'évadent pas par le dessus.

Thalia dealbata dans un bassin
Thalia dealbata dans un bassinAgrandir l'image

Barrière anti-rhizome

Pour contenir les plantes de berges à rhizomes traçants (racines traçantes), vous avez aussi la solution de placer des barrières anti-rhizomes (comme pour les bambous) avant la plantation, mais attention ! Là encore, elles devront dépasser de terre d'une dizaine de centimètres afin que les envahissantes ne puissent pas passer par-dessus.

Vigilance

Une bonne façon de contenir les plantes envahissantes consiste tout simplement à ne pas se laisser envahir en les divisant souvent, en les taillant drastiquement et en surveillant leur expansion pour pouvoir intervenir vite.

>> Lire : Entretien d'un bassin de jardin

Bassin et plantes aquatiques
Bassin et plantes aquatiquesAgrandir l'image

Prévention des algues vertes filamenteuses

Concernant les algues vertes filamenteuses, la prévention est la meilleure parade. Sachant qu'elles se développent en cas de fort taux de nitrates et lorsque les températures augmentent, veillez à ce que votre bassin soit propre en ramassant toutes les feuilles mortes pour qu'elles ne tombent pas au fond de l'eau et s'y décomposent. La surpopulation en poissons peut aussi être responsable du phénomène ; sachez rester raisonnable lors de leur achat.

L'ajout de bactéries spécifiques lors de la remise en marche du système de filtration aidera aussi à maintenir un bon équilibre et à éviter l'envahissement par les algues vertes.

Algues vertes filamenteuses dans un bassin
Algues vertes filamenteuses dans un bassinAgrandir l'image

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Bassin : évitez les plantes envahissantes !

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le jardin d'eau.

55 questions

Voir tout Poser une question