Erythronium, érythrone

Le 8 novembre 2016 par A. Bihaki

Les Erythronium sont des plantes herbacées vivaces, peu connues, à bulbes, qui fleurissent au printemps. L'espèce Erythronium dens-canis, présente en Europe, est aussi appelée dent de chien.

L'Erythronium, une plante rare

L'Erythronium ou Érythrone est une plante herbacée vivace fleurie printanière, de la famille des Liliacées, originaire d'Amérique du Nord et d'Eurasie. Le genre compte une petite trentaine d'espèces, dont seulement trois asiatiques et une seule européenne, l'Erythronium dens-canis (lys des bois ou dent de chien). L'Erythronium est une plante à bulbe moyen, allongé et terminé par une pointe courbée, d'où le nom de « dent de chien » pour l'espèce européenne.

Erythronium, érythrone
Erythronium, érythroneAgrandir l'image

Le feuillage est composé de deux ou plusieurs feuilles basales, souvent opposées, qui ressemblent pour certaines espèces au feuillage des orchidées, par ses feuilles elliptiques, épaisses et vert sombre, se différenciant tout de même par leurs marbrures. La plante disparaît complètement en été et dort jusqu'au printemps suivant, moment où les feuilles réapparaissent avec la tige florale.

Les fleurs s'épanouissent au printemps, entre mars et juin, selon les espèces (mars-avril pour Erythronium dens-canis), au bout de longues tiges arquées, mesurant entre 20 et 50 cm de haut. Une ou plusieurs fleurs sur chaque tige, toujours selon les espèces, d'abord dressées, puis tournées vers le sol à pleine maturité, les six pétales éclatés, voire recourbés à la façon d'un cyclamen.

Une histoire de fourmis

Le fruit se présente sous forme d'une capsule ovoïde à trois angles, contenant des graines ; ces graines portent un excroissance qui attire les fourmis ; les fourmis emportent les graines dans la fourmilière pour nourrir leurs larves avec ces fameuses excroissances ; la graine est alors mise de côté dans un milieu fort propice à sa germination ! Un mutualisme profitable aux deux espèces, l'une végétale, l'autre animale (phénomène observé à l'état naturel, aux États-Unis).

Utilisation de l'érythrone au jardin

L'Erythronium peut être utilisée en jardinière avec des bulbes printaniers de petite taille comme des crocus par exemple. En massif, on peut les planter en groupe pour donner un bel effet de masse ou travailler des formes. C'est une plante facilement associable à d'autres bulbes et d'autres vivaces.

Erythrone dent de chien et primevère
Erythrone dent de chien et primevèreAgrandir l'image

Erythronium dens-canis, une espèce protégée

L'espèce européenne Erythronium dens-canis, appelée communément « dent de chien » pour son tubercule blanc en forme de canine, pousse spontanément dans les prairies et les sous-bois feuillus des montagnes comme les Alpes, le Massif Central et les Pyrénées. Mais attention elle reste rare et difficile à trouver : elle est considérée comme menacée dans son habitat et donc protégée, dans certaines régions française où sa cueillette est réglementée, voire interdite.

C'est une plante comestible et médicinale : feuilles et bulbes se consomment et/ou s'utilisent pour leurs vertus médicinales. Il paraîtrait même que les Indiens d'Amérique s'en servaient comme médicament...

Cultiver des Erythronium

Sol

L'Erythronium apprécie les sols humifères, assez riches (mais pas trop), frais et drainés.

Exposition

L'Erythronium aime le soleil, mais encore plus l'ombre légère qui sera propice à son plein épanouissement, car mieux protégé des grands écarts de températures.

Erythrone jaune au pied d'un arbre
Erythrone jaune au pied d'un arbreAgrandir l'image

Plantation

Pour planter des Erythronium, il faut travailler le sol sur une vingtaine de centimètres de profondeur et de large, avec un peu de compost et un peu de gravier pour les sols les plus lourds.

Les bulbes se placent à une bonne dizaine de centimètres de profondeur, voire 15 cm (lire : Bulbes : profondeur de plantation). En pot il faut placer un bon drainage en fond et utiliser un terreau humifère.

Arrosage

L'arrosage est modéré : l'érythronium ne supporte pas la sécheresse en été, mais n'aime pas non plus les détrempages prolongés en saison froide, d'où le sol drainé, l'arrosage occasionnel au plus fort de la saison chaude et le paillage naturel.

Entretien, maladies et nuisibles

C'est une plante qui ne demande aucun entretien particulier. Il faut juste savoir qu'elle n'aime pas être déplacée, qu'elle est sensible aux limaces au printemps et qu'elle peut éventuellement être touchée par la rouille en sol trop sec et/ou la pourriture dans les sols mal drainés.

Erythronium dens-canis
Erythronium dens-canisAgrandir l'image

Multiplication

La multiplication est lente quelle que soit la méthode. La division s'opère en fin d'été avec le plus grand soin et le transplant immédiat des jeunes bulbes. Le semis est tout aussi long et délicat avec des étapes de germination différentes selon les espèces. Dans les deux cas, la patience est de mise : une première floraison prend plusieurs années.

Espèces, variétés et cultivars d'Erythronium

Erythronium les plus faciles à trouver et/ou à cultiver :

  • Erythronium dens-canis : espèce de 10 à 20cm de haut, aux feuilles oblongues vert sombre marbrées. La floraison est printanière (mars-avril), blanc à blanc violacé pour l'espèce type et aux coloris variés pour les autres variétés, de lilas à rose en passant par le pourpre. Elle résiste à -40°C ;
  • Erythronium ‘White Beauty’ : un cultivar aux fleurs blanches, vigoureux et facile à cultiver ;
  • Erythronium 'Pagoda' : hybride très vigoureux au feuillage ample, aux tiges florales se dressant jusqu'à 50 cm de haut, avec plusieurs fleurs jaune vif très enroulées ;
  • Erythronium 'Kondo' : hybride au feuillage vert brillant légèrement marbré et aux fleurs jaunes parfumées ;
  • Erythronium ‘Susannah' : hybride affichant jusque 9 fleurs par tige, de couleur jaune pâle.
Erythrone blanche
Erythrone blancheAgrandir l'image

CARTE D'IDENTITÉ DES ERYTHRONIUM

  • Noms :  Erythronium, Érythrone
  • Origine : Amérique du nord et Eurasie
  • Famille : Liliacées (Liliaceae)
  • Type : herbacée fleurie vivace
  • Port : Duo de feuilles opposées ou « touffe » et tiges florales dressées
  • Système racinaire : tubercule
  • Taille : de 20 à 40 cm en moyenne
  • Rusticité : très rustique
  • Fleurs : blanc, jaune, rose à violacé, parfois panachées
  • Feuilles : vert, vert foncé, voire bleuté, caduques
  • Utilisation : pot, massif, bordure, couvre-sol
  • Sol : frais et humifère
  • Exposition : soleil ou mi-ombre
  • Plantation : août et septembre
  • Arrosage : modéré
  • Floraison : entre mars et juin
  • Croissance : lente
  • Multiplication : par semis ou division
  • Toxicité / usage médicinal : plante aromatique et médicinale.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Erythronium, érythrone

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les bulbes de printemps.

51 questions

Voir tout Poser une question