10 erreurs fréquentes du jardinier débutant

Le 15 juin 2017 par Clémentine Desfemmes

C'est en forgeant que l'on devient forgeron, dit l'adage. Et c'est en jardinant que l'on apprend à jardiner ! Cet apprentissage passe souvent par quelques fautes de parcours : voici 10 des erreurs et échecs les plus fréquents pour le jardinier débutant...

Erreurs de culture des plantes en pot ou en jardinière

Laisser de l'eau dans les soucoupes

Laisser de l'eau stagner dans la soucoupe ou le cache-pot, voilà une erreur très courante ! Pourtant, trop d'eau tue encore plus sûrement que pas assez d'arrosage. La plupart des plantes ne supportent pas un sol détrempé en permanence, qui asphyxie les racines et entraîne leur pourrissement. La plante flétrit et meurt rapidement. Donc, 30 minutes après un arrosage, videz consciencieusement l'eau en excès dans les soucoupes, coupelles et cache-pots !

Attention à l'excès d'eau dans le cache-pot !
Attention à l'excès d'eau dans le cache-pot !Agrandir l'image

Sortir les plantes d'intérieur trop tôt au printemps

Qui n'a pas eu envie de mettre les plantes vertes dehors, pour leur faire profiter du soleil printanier après un hiver passé à l'intérieur ? Sortir les plantes, oui, mais attention : il faut attendre que les températures soient vraiment douces, et commencer par placer la plante à l'ombre et dans un endroit abrité du vent. Sinon, gare au choc thermique par rapport aux intérieurs chauffés (froid nocturne), au feuillage abîmé par les courants d'air froid, et attention aussi aux brûlures occasionnées par le soleil sur les feuilles.

Orchidée au soleil, en extérieur
Orchidée au soleil, en extérieurAgrandir l'image

Arroser des plantes de terre de bruyère avec de l'eau calcaire

On n'y pense pas toujours, mais l'eau du robinet peut être plus ou moins calcaire selon les régions. Dans ce cas, elle ne convient pas pour l'arrosage des plantes de terre de bruyère (camélias, azalées, rhododendrons, gardénia...), chez qui elle provoque une chlorose. Arrosez avec de l'eau de pluie ou de l'eau filtrée (carafe filtrante).

Azalées en fleurs et rhododendron en pots
Azalées en fleurs et rhododendron en potsAgrandir l'image

Associer dans une jardinière des plantes ayant des besoins différents

Besoins différents en arrosage, nature du substrat ou exposition : toutes les plantes ne peuvent pas être cultivées ensemble. Au moment de composer vos jardinières, tenez compte des besoins de chacune et associez celles qui ont des exigences équivalentes (ce conseil vaut d'ailleurs aussi au jardin : choisissez des plantes adaptées à la nature de votre sol et à l'ensoleillement que vous pourrez leur offrir).

Erreurs au jardin d'ornement et potager

Ne pas arroser après plantation

Tout végétal venant d'être planté doit être immédiatement arrosé copieusement, afin de bien tasser la terre au contact des racines. Et ce, même s'il pleut ! Dans les semaines suivant la plantation, il faudra également arroser régulièrement, notamment par temps sec, afin d'aider la plante à s'enraciner et lui donner un coup de pouce en attendant qu'elle puisse aller chercher l'eau en profondeur.

Arrosez généreusement lors de la plantation
Arrosez généreusement lors de la plantationAgrandir l'image

Planter trop serré

Quand on débute un jardin, massifs, bordures et haies paraissent bien vides et les plantes achetées en godets ou en conteneurs, bien petites ! Du coup, on peut être tenté de planter serré... trop serré. Une fois installées, les plantes s'étofferont bien vite et elles se gêneront les unes les autres, et les plus vigoureuses étoufferont les autres. Respectez bien les distances de plantation indiquées sur les étiquettes.

Au potager, planter toujours la même chose au même endroit

Ignorance, habitude, praticité... certains jardiniers plantent au potager, année après année, toujours les mêmes légumes aux mêmes endroits. C'est une grosse erreur ! La rotation des cultures est impérative au potager : elle préserve le sol de l'épuisement et limite les risques de maladies ou de parasites.

Rotation des cultures au potager
Rotation des cultures au potagerAgrandir l'image

Semer ou planter trop tôt

Un mois d'avril doux et ensoleillé, et hop, on a envie de semer ou de planter ! On se laisse séduire en jardinerie par un plant de légume en godet, une belle plante fleurie, vite on plante, vite on sème... Et les derniers coups de froid, fin avril ou début mai, réduisent à néant nos efforts. Le jardinier aguerri sait qu'il faut se méfier des fameux Saints de glace !

Plantation de tomate en pleine terre
Plantation de tomate en pleine terreAgrandir l'image

Rabattre le feuillage des bulbes défleuris

Encore une erreur classique du jardinier débutant : lorsque les fleurs des tulipes, jacinthes, narcisses et crocus ont fané, le spectacle du feuillage n'est pas très réjouissant et on aurait bien envie de tout rabattre pour "faire propre". Ce serait pourtant condamner la floraison de vos bulbes l'année prochaine : ce sont en effet les feuilles qui permettent à la plante de reconstituer ses réserves en vue du printemps suivant. Attendez donc que le feuillage ait jauni et séché pour le supprimer.

Craquer pour des plantes frileuses sous climat trop froid

Olivier, oranger et autres agrumes, fuchsia, eucalyptus, laurier-rose, passiflore, cordyline, mimosa, palmiers, bananiers... autant de plantes plus ou moins exotiques qui sont à la mode et qu'on trouve facilement en jardinerie, dans toutes les régions de France. Pourtant, bon nombre d'entre elles sont frileuses et craignent les gelées. Avant de craquer, assurez-vous, si les hivers sont froids chez vous, que vous avez la possibilité de les hiverner à l'abri ou de les protéger correctement.

Clémentinier en pot sur une terrasse
Clémentinier en pot sur une terrasseAgrandir l'image

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
10 erreurs fréquentes du jardinier débutant

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'entretien du jardin.

217 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Jean-charles
29/10/2016, à Romilly-sur-seine

Répondre

Mon jardin n'a pas été cultivé depuis plus de 2 ans dois je mettre du fumier?

Louis n-b
14/05/2016, à Edmundston

Répondre

J`ai besoin de conseil pour planter mes concombre en seer

Isabelle c
29/09/2015, à

Répondre

Les principes de bases de la taille des fruitiers reposent effectivement sur le principe suivant : en hiver, les opérations de taille pour les arbres à pépins (pommier, poirier), en août ou septembre pour les arbres à noyaux (prunier, cerisier). http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/fp_fruitiers_taille_1.php3 Cependant, les adeptes de la taille douce pensent que la taille peut se faire tout au long de l'année, sauf en période de gel, de sécheresse, au cours du printemps (quand la montée de sève est forte) et début d'automne (constitution des réserves).

Jean23
03/09/2015, à

Répondre

Jean23 , Quand peux t'on tailler les fruitiers ? On me dit : pour ceux qui ont les fruits a noyaux = dès qu'ils n'ont plus de fruits (pêches , reines-claudes ,mirabelles )? Et pour les fruits a pépins , attendre l'hiver ( poiriers, pommiers ) ? Merci d'avance, Cordialement ,