Erable sycomore

Le 15 juin 2017 par Stéphane

L’érable sycomore est un bel arbre à la silhouette harmonieuse fréquemment utilisé comme arbre d’alignement et très présent dans les parcs. Il a aussi sa place dans les grands jardins où son feuillage décoratif et son ombre bienfaisante durant l’été sont très appréciés.

Le sycomore, le plus grand de tous nos érables

Essence indigène en Europe, l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus), qui fait partie de la famille des Acéracées, est un arbre vigoureux à la croissance rapide qui peut atteindre de 20 à 25m de haut.

Erable sycomore en octobre
Erable sycomore en octobreAgrandir l'image

Il se caractérise par son tronc droit et élancé et sa cime étalée et arrondie. Son écorce est d’abord lisse et de couleur brune puis avec l’âge elle se crevasse et se détache par plaques. En avril-mai apparaissent des grappes de fleurs jaunes retombantes en même temps que de grandes feuilles palmées et dentées à cinq lobes qui sont accrochées sur de longs pétioles. Vert foncé sur la face supérieure et gris bleu sur le revers, elles prennent une teinte dorée en automne avant de tomber. Réunis en bouquets, les fruits (appelés samares doubles ou disamares) portent des ailes dont la forme évoque un accent circonflexe.

En raison de sa cime très développée et de son couvert épais, cet érable est un excellent arbre d’ombrage. Son bois souple et résistant est très utilisé en ébénisterie et en lutherie.

Erable sycomore : fleurs
Erable sycomore : fleursAgrandir l'image

Conseils de culture de l’érable sycomore

Exposition

L’érable sycomore accepte toutes les expositions : soleil, mi-ombre ou ombre. Il tolère parfaitement les situations ventées et les embruns.

Acer pseudoplatanus atropurpureum
Acer pseudoplatanus atropurpureumAgrandir l'image

Sol

Il accepte tous les sols même s’il préfère les terres légères, fraîches et aérées dans lesquelles il s’enracine plus facilement. Corrigez les excès de calcaire ou d’acidité qu’il craint en apportant un amendement approprié à la plantation.

Emplacement

Veillez à bien choisir l’emplacement que vous destinez à cet arbre imposant. Son enracinement profond et sa croissance rapide rendent vite impossible toute transplantation.

Jeune érable sycomore
Jeune érable sycomoreAgrandir l'image

Entretien

L’érable sycomore ne réclame que très peu d’entretien. Ramassez les feuilles mortes qui sont lentes à se décomposer et risquent d’étouffer la pelouse. Supprimez les pousses qui peuvent apparaître le long du tronc des jeunes sujets.

Multiplication de l'érable sycomore

Semez au printemps les graines dans un mélange de terre et de sable, après les avoir fait tremper 48 heures dans l'eau.

Les cultivars se multiplient par boutures herbacées d’avril à juin.

Fruits d'érable sycomore (disamares)
Fruits d'érable sycomore (disamares)Agrandir l'image

Maladies de l'érable

L’affection la plus fréquente de l’érable sycomore, par ailleurs solide et très rustique, est la maladie de la cime (ou maladie de la suie de l’érable) qui frappe les grands peuplements de cette essence mais épargne souvent les sujets cultivés en isolé dans les jardins. Elle entraîne le noircissement de l’écorce qui desquame, ce qui conduit à la mort de l’arbre.

Erable sycomore en avril
Erable sycomore en avrilAgrandir l'image

Principales variétés d’érable sycomore

  • Acer pseudoplatanus purpureum, feuillage pourpre très décoratif
  • Acer pseudoplatanus variegatum, feuillage vert et rouge panaché de crème
  • Acer pseudoplatanus atropurpureum, feuillage vert au revers rouge
  • Acer pseudoplatanus brillantissimum, feuillage jaune crème lavé de rose au printemps, puis blanc veiné de vert en été
  • Acer pseudoplatanus leopoldii, jeunes feuilles roses tachetées de jaune et rouge.
Acer pseudoplatanus brillantissimum
Acer pseudoplatanus brillantissimumAgrandir l'image

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Erable sycomore

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres.

465 questions

Voir tout Poser une question