Savoir nourrir les plantes en pot

Le 14 mars 2016 par Isabelle C.

Les plantes en pot n'ont pour nourriture que ce que le substrat contenu dans le pot peut fournir. C'est dire si leurs réserves nutritives sont limitées ! Il incombe donc au jardinier de leur apporter des engrais adéquats et bien dosés pour les voir belles et en bonne santé, dans la durée.

Rempotage et surfaçage : enrichir le substrat

La façon la plus naturelle et la plus économique de nourrir ses plantes consiste à leur offrir une terre riche et équilibrée dans laquelle elles puisent leur nourriture en fonction de leurs besoins. Pour une plante en pot, c'est la même chose ; lorsque le substrat semble épuisé par la plante et les arrosages successifs, l'idéal est de le remplacer. On procède alors au rempotage, au début du printemps.

Rempotage d'un hortensia au printemps
Rempotage d'un hortensia au printempsAgrandir l'image

Si toutefois, la manipulation des pots vous est trop pénible ou tout simplement impossible du fait de leur poids, vous pouvez remplacer seulement les premiers centimètres du terreau. C'est le surfaçage. On procède généralement au mois de mars ou à l'automne.

Les engrais du commerce : nourrir la plante

Certaines plantes sont très gourmandes, notamment au moment de la mise à fleur (et éventuellement de la mise à fruit), et les éléments nutritifs contenus dans le terreau ne sont pas toujours suffisants pour assurer leur bon développement durant toute l'année. De nombreux engrais pouvant offrir les oligo-éléments, l'azote (N), le phosphore (P) et la potasse (K) nécessaires au développement d'une plante, sont disponibles dans le commerce.

Engrais spécifiques

Suivant les besoins spécifiques des plantes (agrumes, orchidées, fruitiers...), vous trouverez des mélanges spéciaux aux dosages NPK différents : ainsi, un engrais "spécial plantes fleuries" est enrichi en potassium, les engrais pour fruitiers ou plantes potagères favorisent le phosphore et un engrais pour plantes vertes a un pourcentage d'azote supérieur. Les engrais sont directement assimilables par les plantes (ils n'ont aucune action améliorante sur la qualité du sol). Cependant, suivant leur forme, cette assimilation est plus ou moins étalée dans le temps.

Engrais liquide orchidées
Engrais liquide orchidéesAgrandir l'image

Engrais liquides et engrais foliaires

Les engrais liquides et solubles agissent vite et sont rapidement absorbés par les plantes. On les utilise de préférence en période de pleine croissance. Leurs effets étant de courte durée, il est nécessaire d'effectuer des apports réguliers.

Parmi les engrais liquides, on trouve les engrais foliaires. Fortement dilués, ils sont pulvérisés directement sur les feuilles pour une action « coup de fouet », dans le cas d'une carence en un élément nutritif particulier ou suite à une situation de stress.

Engrais en poudre ou en granulés

Les engrais en poudre ou en granulés existent en libération rapide ou au contraire progressive (appelés aussi "engrais à libération lente"), avec une diffusion des éléments nutritifs pouvant s'étaler sur plus de six mois, en fonction des besoins de la plante. Ce sont ces fertilisants longue durée qui sont recommandés pour la culture des plantes en pot qui restent au minimum une saison dans le même substrat.

Apport d'engrais en granulés à un oranger en pot
Apport d'engrais en granulés à un oranger en potAgrandir l'image

Utilisation des engrais pour les plantes en pot

Une plante achetée en jardinerie possède généralement dans son pot une réserve nutritive pour à peu près 6 semaines. Lorsque vous la rempotez à la maison, incorporez de l'engrais à diffusion lente au terreau. Une seule application au cours de la saison suffit. L'année suivante, au printemps, effectuez un nouvel apport en surface. Il se diffusera dans le substrat au fil des arrosages.

Si vous utilisez des engrais à action rapide, les apports se font essentiellement lorsque la plante est en pleine végétation (de mars à septembre), dilués dans l'eau d'arrosage. La fréquence des apports dépend évidemment des besoins de la plante ; certaines sont plus gourmandes que d'autres.

Attention ! Un apport trop important de nutriments peut causer des brûlures aux racines. Une astuce pour éviter de tomber dans ce piège : diluez votre engrais deux fois plus que ce qui est recommandé sur l'emballage, mais utilisez-le plus régulièrement.

Conseil : les apports d'engrais ne se font jamais sur un substrat asséché.

Griffage pour incorporer l'engrais au substrat
Griffage pour incorporer l'engrais au substratAgrandir l'image

Engrais naturels : les recettes maison

Regardez autour de vous ; vous trouverez surement de quoi nourrir vos plantes en pot, à moindre coût et écologiquement !

  • Le compost : lorsque vous surfacez vos plantes, remplacez le substrat enlevé par du compost. En se décomposant au fil des arrosages, il enrichit le substrat et nourrit les plantes.
  • Le marc de café : matière organique riche en potassium et magnésium immédiatement assimilables, mais également en azote (libéré progressivement), il est à saupoudrer en surface sur le substrat, avant un arrosage.
  • Les feuilles de thé usagées (après infusion) : enfoui en surface, le thé libère petit à petit des nutriments et enrichit le substrat en matière organique.
  • L'eau de cuisson des œufs, refroidie : riche en minéraux, c'est le seul engrais qu'apporte ma grand-mère à ses plantes d'intérieur, une fois par semaine ; elles sont magnifiques !
  • L'eau de cuisson des légumes : une partie des vitamines et des minéraux qu’ils contiennent s'est diffusée dans l’eau de cuisson ; ne la jetez pas !
  • Et puis : il y a bien sûr les purins de plantes mais l'odeur peut être un frein à leur utilisation, les fonds de verre de vin rouge (à vérifier!), la farine de plumes (pour ceux qui ont beaucoup de volatiles à la maison)...
Marc de café dans une potée de bulbes
Marc de café dans une potée de bulbesAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Savoir nourrir les plantes en pot

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'entretien des plantes vertes.

354 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Nhout
15/09/2016, à Metz

Répondre

J'ai un coleus en jardinière...il a atteint la taille d'environ 35cm....puis-je le rempoter maintenant ( 18.09 )? Sinon comment le consezrver?

Aïe aulit
25/03/2016, à Annecy le vieux

Répondre

Depuis que j'arrose mon papyrus avec l'eau de rinçage de mon extracteur de jus, fruits et agrumes, il n'arrête pas de se fortifier et battre des records de hauteur.