Diviser les plantes vivaces pas à pas

Le 16 octobre 2015 par Thibault

Diviser un pied de plantes vivaces, pour quoi faire ? Deux raisons principales justifient cette opération : la division permet de multiplier les plantes efficacement et rapidement, et c'est aussi un geste indispensable pour rajeunir les souches vieillissantes, qui fleurissent de moins en moins. Découvrez cette technique très simple, étape par étape.

L'exemple d'un vieux pied d'Hosta en pot

Cet hosta 'Blue Angel' est installé dans son gros pot en terre cuite depuis des années. Il a suscité l'admiration des visiteurs cet été encore, mais malgré tout il commence à donner des signes de fatigue : les feuilles deviennent moins grandes, les fleurs moins nombreuses. Il est temps de le diviser pour rajeunir la souche. Nous allons en profiter pour le multiplier et faire des petits cadeaux. Il y en a plus d'un qui sera heureux de pouvoir accueillir cette superbe variété dans son jardin. 

La division pas à pas

Vieux pied d'hosta en potCommencez par étaler une bâche en plastique car la division est une opération qui peut s'avérer salissante... 

.

Sortez la plante de son potSi le pot est imposant et lourd comme c'est le cas ici, couchez-le afin de pouvoir extraire facilement la motte sans avoir à tirer sur le collet. S'il s'agit d'une plante en pleine terre, utilisez une fourche-bêche ou une grelinette pour extraire l'ensemble de la souche. 

.

Racines d'un pied d'hosta en potOn constate que les racines de la plante ont pris possession de l'ensemble de l'espace disponible dans le pot. Cela nous confirme qu'il est temps de diviser la souche.  

.

Dégager les racinesDégagez les racines du substrat pour y voir clair et faciliter les coupes. Si les racines de la plante sont suffisamment rigides, aidez-vous d'un jet d'eau. Veillez à ce que la puissance du jet soit adaptée et n'abîme pas la plante. Placez-vous dans un bac si vous voulez récupérer l'eau. Lorsque les racines de la plante à diviser sont fragiles, il vaut mieux tremper l'ensemble de la motte dans un grand bac rempli d'eau. 

.

Racines apparentesL'objectif est de bien dégager non seulement les racines mais aussi et surtout les bourgeons au niveau du collet. Ce sont les organes vitaux de la plante à partir desquels elle se régénère. 

.

Division d'une plante vivaceCoupez le pied en deux à l'aide d'une bêche. La première moitié sera rempotée dans le pot d'origine. En gardant un gros morceau avec de nombreux bourgeons, on s'assure que la plante divisée aura de l'allure dès la saison suivante. Vous pouvez aussi remettre cette partie directement en pleine terre. Arrosez bien si l'automne et l'hiver sont secs, elle repartira sans problème. La seconde moitié va servir à multiplier la plante autant que possible. 

.

Séparation des bourgeonsPour obtenir un nouveau plant, il suffit en théorie d'un seul bourgeon avec ses racines. Essayez de séparer tous les bourgeons pour obtenir le plus de plants possible. Mais attention, il est parfois très délicat de séparer des bourgeons trop rapprochés ou bien ne disposant pas de suffisamment de racines. Ne prenez pas le risque de tout perdre. Il vaut mieux diviser moins et voir tout repartir le printemps suivant plutôt que de vouloir en faire le plus possible et en perdre la moitié. 

.

Conserver un maximum de racinesDans tous les cas, utilisez une lame bien affûtée pour réaliser des coupes nettes. Pensez aussi à bien désinfecter la lame entre chaque plante pour éviter de transmettre des maladies.  

.

bourgeon d'hostaEt voici un futur pied d'Hosta 'Blue Angel' ! On observe bien le bourgeon (ou « oeil ») et les racines qui l'alimentent. 

.

Marquez le nom des plantes sur les potsPensez à noter le nom des plantes sur les pots au préalable. Cela peut être très utile pendant l'hiver lorsque tous les pots se ressemblent, et même l'été pour distinguer deux variétés de plantes très similaires.  

.

Rempotage des éclatsIl ne reste plus qu'à rempoter les éclats de souche délicatement dans un substrat léger (nous utilisons un mélange de terreau et de terre de jardin). Surveillez les arrosages. Les hostas sont des plantes très rustiques, nous choisissons donc de les laisser dehors tout l'hiver. Si les jeunes plants sont issus d'une espèce sensible au froid, il faut rentrer les pots dans une pièce fraîche et hors gel. Soyez alors vigilant car les plantes dépendront entièrement de vous pour les arrosages.  

.

Les jeunes plants d'hostaSix mois plus tard, tous les bourgeons sont devenus de beaux pieds d'hosta, sains et vigoureux.  

>> Lire aussi : Diviser les végétaux : arbustes, vivaces, bulbes, graminées...

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Diviser les plantes vivaces pas à pas

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les vivaces.

232 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Webmaster
12/11/2014, à

Répondre

Bonjour, Vous saurez tout sur la plantation des iris et leur division en lisant cet article : http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/fp_iris_plantation.php3 Bon jardinage,

Brimeux bernard
31/10/2014, à Betheny

Répondre

Quand faut-il diviser les iris ?