Dichelostemma multiflorum

Le 6 octobre 2017 par Céline Delhaye

Le dichelostemma multiflorum et une plante bulbeuse peu répandue qui fleurit en été. Sa fleur est proche de celle de l’ail (Allium), dressée sur une haute tige sans feuille. Très élégante dans un massif !

Dichelostemma multiflorum, la belle américaine

Sous ce nom un peu compliqué, se révèle une jolie fleur originale. Originaire de Californie, à l’ouest des Etats-Unis, cette espèce de plante bulbeuse (de 30 à 85cm de haut) appartient à la famille des Liliacées, dans laquelle on retrouve entre autres l’agapanthe, l’ail, le muscari, le lys, et le muguet ! Toutes ont la particularité d’être des plantes bulbeuses.

On l’appelle aussi le Dichelostemma multiflorum "jacinthe sauvage", car sa fleur rappelle celle des jacinthes des bois. La floraison a lieu à partir du mois de mai.

Dichelostemma multiflorum
Dichelostemma multiflorumAgrandir l'image

Culture du Dichelostemma multiflorum

La culture du Dichelostemma multiflorum n’est pas très compliquée. Il suffit d’appliquer les mêmes soins que pour toute plante bulbeuse.

Exposition

Dichelostemma multiflorum a besoin de soleil.

Sol

Dichelostemma multiflorum, comme toute les plantes bulbeuses, n’aime pas les sols détrempés ou argileux. Il préfère les sols bien drainés et riches.

Arrosage

Il est conseillé d’arroser généreusement au printemps, car c’est à cette époque que la plante en a besoin pour sa croissance et le développement de ses fleurs. Puis, laisser sécher après la floraison.

Engrais

Dichelostemma multiflorum a besoin d’engrais pour le développement de ses fleurs. Du compost apporté à l’automne fera parfaitement l’affaire. Sinon, procédez à un petit rattrapage en fin d’hiver avec un engrais organique à renouveler à des intervalles réguliers jusqu’à sa floraison.

Dichelostemma multiflorum
Dichelostemma multiflorumAgrandir l'image

Résistance au froid

Dichelostemma multiflorum est une plante rustique. Les bulbes peuvent ainsi être mis en terre à l’automne et traverser l’hiver. Ils fleuriront l’été suivant. Mais dans les régions aux hivers très rigoureux, il est recommandé de les protéger du froid (un bon paillage).

Hivernage

Si l’hiver est trop rigoureux (au-delà de -18°C), il est possible de sortir les bulbes de terre en automne, de supprimer les tiges à 10cm, éliminer la terre, et les conserver dans une cagette dans une pièce hors gel et sèche.

>> Lire : Hivernage du dahlia

Floraison

Les fleurs de Dichelostemma multiflorum sont de couleur mauve, en forme d’ombrelle et sont groupées en haut de la tige comme un petit bouquet rond.

Maladies et nuisibles

L’excès d’eau sera responsable de la pourriture du bulbe. Côté nuisibles, attention aux escargots et limaces toujours très friands des plantes bulbeuses. Pensez aux solutions naturelles (pour ne pas empoisonner les oiseaux qui les mangent avec plaisir) telles les tuiles, cendre de bois, bière…

Multiplication

Le semis de graines est très long (4 ans).

Il est plutôt conseillé de récupérer délicatement les petits bulbes qui se sont formés autour du bulbe mère que vous aurez pris soin de déterrer après la floraison (utiliser une fourche-bêche pour ne pas l’abîmer). Les caïeux seront plantés individuellement en automne en pleine terre. Compter au moins 2 ans pour voir la première fleur !

>> Lire : Division des bulbes

Derniers petits conseils…

Les tiges du Dichelostemma multiflorum peuvent être victimes du vent et se plier : trouvez un espace abrité !

C’est aussi une plante qui peut être utilisée en bac pour décorer la terrasse. Superposez plusieurs variétés de bulbes pour des potées très fleuries.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Dichelostemma multiflorum

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les bulbes de printemps.

54 questions

Voir tout Poser une question