Dentelaire du Cap, Plumbago

Le 22 juin 2016 par Clémentine Desfemmes

Le plumbago, ou dentelaire du Cap, est un arbuste généreux pour qui apprécie le bleu au jardin : durant tout l'été, il offre une multitude de fleurs couleur d'azur. Au jardin ou en pot, sa culture n'est pas difficile, la principale contrainte étant sa faible rusticité.

Des fleurs tout l'été avec le plumbago !

La dentelaire du Cap (Plumbago auriculata, syn. Plumbago capensis, famille des Plumbaginacées), également appelée plumbago du Cap, est un arbuste au feuillage vert moyen à vert clair, semi-persistant, qui offre une floraison généreuse de mai à octobre. Les petites fleurs, regroupées en panicules, sont d'un bleu très doux (plus ou moins clair selon les variétés, parfois tirant sur le mauve).

Laissé libre, le plumbago prend une forme buissonnante ou retombante ; on peut également le palisser sur un support (pergola, tuteurs, grillage... attention, contrairement aux "vraies" plantes grimpantes, il ne s'accroche pas seul, il faut l'aider !), ses longues tiges très ramifiées peuvent alors "grimper" à plusieurs mètres de hauteur. En forme libre, il atteint tout de même un à deux mètres de haut et de large.

Plumbago - Dentelaire du Cap
Plumbago - Dentelaire du CapAgrandir l'image

La dentelaire, fleur bleue... et frileuse

La dentelaire du Cap est originaire, comme son nom l'indique, d'Afrique du Sud : elle n'est donc pas adaptée aux climats où les hivers sont rigoureux. Peu rustique (certaines variétés le sont un peu plus), elle commence à souffrir dès que les températures deviennent négatives, et l'arbuste meurt à coup sûr à -5°C.

On ne pourra donc cultiver le plumbago en pleine terre que dans les régions où les hivers sont doux (un palissage contre un mur exposé plein Sud peut lui permettre de gagner quelques précieux degrés en hiver). Ailleurs, on l'installera dans un pot ou un grand bac et on l'hivernera hors gel, dans un endroit lumineux et plutôt frais, comme pour les plantes d'orangerie (une véranda ou une pièce peu chauffée peut convenir). 

Plumbago - Dentelaire du Cap
Plumbago - Dentelaire du CapAgrandir l'image

Utilisation du plumbago, au jardin ou en pot

Sous les climat doux (c'est une plante idéale en bord de mer et dans les jardins méditerranéens), vous pouvez le planter en sujet isolé, l'intégrer à une haie basse et fleurie, le laisser retomber depuis le haut d'un muret ou l'installer dans un massif d'arbustes, ou encore le palisser sur une balustrade, contre un mur, une clôture... En bac, il sera parfait sur une terrasse, un balcon, ou judicieusement mis en valeur dans le jardin (lire aussi : Arbustes pour terrasse fleurie).

Plumbago et pétunias
Plumbago et pétuniasAgrandir l'image

Plantation du plumbago

Plantez le plumbago entre avril et juin. Dans le Sud de la France, vous pouvez aussi le planter en septembre. Enrichissez le sol en ajoutant du compost ou un bon terreau au fond du trou de plantation, et paillez le pied de l'arbuste, afin de conserver de la fraîcheur pendant l'été. Un épais paillage à l'automne protègera également les racines des gelées hivernales.
Laissez un espacement de 2 mètres entre deux plumbagos.

Haie de plumbago
Haie de plumbagoAgrandir l'image

Entretien du plumbago

  • Sol : léger et fertile, bien drainé. Idéalement, plutôt sec en hiver et frais en été. En pot, un terreau spécial agrumes et plantes méditerranéennes convient (n'oubliez pas la couche de drainage au fond du pot.
  • Exposition : soleil.
  • Arrosages : abondants et réguliers en été. En hiver arrosez les sujets en pot seulement lorsque le substrat a séché en surface.
  • Engrais : faites un apport d'engrais complet au début du printemps pour les sujets en pleine terre. Pour les plumbagos en pot, apportez de l'engrais liquide tous les 15 jours au printemps et en été.
  • Rempotage des sujets en pot : au début du printemps.
  • Taille : en mars, taillez les rameaux trop vigoureux et supprimez le bois mort. Vous pouvez aussi rabattre plus sévèrement tous les 3 ou 4 ans pour rajeunir l'arbuste (lire : La taille des arbustes à floraison estivale).
  • Multiplication : bouture de tige en été, à l'étouffée ; semis au chaud en mars.
  • Parasites : pucerons, araignées rouges, aleurodes.

>> Lire aussi : Un jardin bleu pour les vacances

Plumbago en pot
Plumbago en potAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Dentelaire du Cap, Plumbago

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes à floraison estivale.

281 questions

  • plantes florales
    Question de Lauréanne, le 23/06/2017 |  7 réponses
  • Hortensias
    Question de yicha, le 14/06/2017 |  5 réponses
  • Albizia gelé
    Question de Fleur36, le 17/05/2017 |  1 réponses
Voir tout Poser une question

Réactions

Baro
30/05/2014, à En face de l'ile de noirmoutier

Répondre

Dans mon coin de littoral vendéen, où les lauriers-roses et les jasmins passent l'hiver en pleine terre à l'abri des oliviers et des mimosas, je dois en effet rentrer le plumbago sous une serre froide. Il n'a pas bronché à -7° mais, quoique répétés, c'étaient des pics nocturnes de brève durée. Dès que je le sors (immédiatement après les saints de glace), il brandit ses fleurettes pour 4 mois de porcelaine bleu-tendre. En 5 ans, c'est devenu une énorme potée remplissant une jarre d'1 mètre de diamètre. Seul regret: il n'intéresse pas vraiment les abeilles.