Croton

Le 27 mars 2016 par Iris Makoto

Plante d'intérieur très commune, le Croton au feuillage coriace et bariolé, n'a pas son pareil pour apporter couleur et luminosité dans un appartement. Le choix est vaste parmi les nombreuses variétés présentant toutes des feuilles de formes différentes et des coloris changeants.

Un feuillage très décoratif

Le magnifique feuillage du crotonLe croton (Codiaeum variegatum), est un arbuste persistant originaire des forêts claires de Malaisie et des îles de l'Est du Pacifique. Il fait partie de la vaste famille des Euphorbiacées dont il possède la floraison caractéristique et un latex toxique et irritant pour la peau.

Très décoratif, le feuillage de cette plante, toujours coriace et brillant, se décline sous diverses formes ; ainsi, les feuilles peuvent être longues et étroites, lancéolées, découpées, larges ou arrondies selon les variétés. De même pour la couleur qui offre une  incroyable palette allant du jaune au vert en passant par le rouge et le pourpre, le tout, tacheté, nervuré ou marginé.

Le pouvoir ornemental du croton n'est plus à démontrer puisqu'il trône dans les salons depuis des décennies. Sa taille généreuse, puisqu'il peut atteindre près d'un mètre cinquante de hauteur, permet de l'installer en fond de décor pour orner de ses couleurs le coin d'une pièce ou tout simplement pour servir d'écrin à d'autres plantes au feuillage moins coloré. 

Conditions de culture

Une plante qui se plaît bien en potLe croton est une plante qui demande quelques soins appropriés. Originaire des tropiques, il ne supporte ni les courants d'air, ni le froid. La température ne devra donc jamais descendre en dessous de 15° et il faudra éviter de le placer devant une fenêtre en hiver pour qu'il ne souffre pas des éventuelles différences de température entre le jour et la nuit.

Une forte luminosité est essentielle à la beauté de son feuillage et quelques heures d'ensoleillement aux heures les moins chaudes de la journée ne lui feront aucun mal, bien au contraire, les coloris n'en seront que plus resplendissants.

Un cultivar au feuillage rougeQuant à l'arrosage, tout est question d'équilibre : le croton ne doit jamais manquer d'eau sans pour autant en recevoir trop. En période de croissance un arrosage copieux une à deux fois par semaine devrait suffire. Ajoutez de l'engrais pour plantes vertes tous les quinze jours  et ne laissez jamais d'eau stagner dans les soucoupes au risque de voir les racines pourrir ou la plante atteinte de maladies. Pensez aussi à vaporiser souvent le feuillage car le taux d'hygrométrie doit rester très élevé sinon les araignées rouges ne tarderaient pas à s'installer. En hiver, qui correspond à la période de repos végétatif, réduisez les arrosages pour laisser sécher le mélange sur 3 cm en surface avant d'arroser à nouveau, vous stopperez alors les apports d'engrais jusqu'au printemps suivant.

Le rempotage a lieu dès les beaux jours,  dans un pot profond et drainé à l'aide de billes d'argile. Le substrat doit être composé d'un mélange de terreau et de terre franche à laquelle on aura ajouté une poignée de compost bien décomposé. Il est inutile de rempoter les grands sujets chaque année, un simple surfaçage et des apports d'engrais réguliers devraient suffire à les satisfaire.

>> Lire : Savoir nourrir les plantes en pot

 Multiplication du Croton

Des couleurs variéesLe bouturage des tiges se pratique au printemps. Il suffit de prélever l'extrémité d'une tige latérale de 15 cm, de l’effeuiller pour ne laisser en place que les deux feuilles sommitales, puis de planter la base de la tige dans un pot assez profond rempli de sable et de tourbe. Arrosez pour humidifier correctement le mélange, puis couvrez ensuite la bouture avec un sachet en plastique translucide fixé au pot par un simple élastique. Gardez le tout sous une lumière tamisée pendant un mois ou deux, jusqu'à ce que la croissance reprenne. La nouvelle plante sera alors rempotée et traitée comme un sujet adulte.

En pratique

De superbes contrastes de couleurExposition

lumière vive

Sol

terreau et terre franche, bon drainage.

Végétation

vivace

Rusticité

plante tropicale, minimum 13°C.

Maladies et parasites

araignées rouges, cochenilles.

Espèces et variétés

  • Codiaeum variegatum pictum ' Aucubifolium': longues feuilles vert brillant tacheté de jaune
  • Codiaeum variegatum pictum ' Commotion' : feuilles en forme de lyres, vert bleuté panaché de rose, de jaune et de crème
  • Codiaeum variegatum pictum ' Gloriosum superbum' : larges feuilles vertes ondulées se terminant en pointe. Veinage et pourtour jaune devenant orange éclatant avec le temps
  • Codiaeum variegatum pictum ' Tortile' : feuilles rubanées, enroulées sur elles-même. Vert panaché éclaboussé de jaune orangé.
  • Codiaeum variegatum 'Tamara' : une nouveauté à découvrir

>> Lire aussi : Plantes toxiques au jardin et dans la maison

 

Crédit photos : highrockphoto / Office hollandais des fleurs (2, 4) / milesizz / PL Tandon

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Croton

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes d'appartement.

Réactions

Nova1974
22/06/2017, à Carling

Répondre

Bonjour ! C ' est mon père qui ma enseigné le respect du vivant . La dernière plante verte d ' intérieure , dont j ' ai fait l ' acquisition , est un Croton . Tout de suite , après son achat , je l ' ai rempoté avec du terreau , dans un pot bien plus grand , que le misérable godet d ' origine . J ' ai acheté des bâtonnets d ' engrais , pour plantes vertes d ' intérieures . Un mois plus tard , jour pour jour , je ne reconnais plus ma plante , elle est magnifique ! Je l ' ai juste arrosé une fois . Pour indication , les feuilles sont très longues , larges ondulées et se terminent en pointes .

Judith
03/11/2014, à Saint-hyacinthe

Répondre

Mon croton à gélé dans mons solarium...qu'est ce que je peu faire??