Créer un jardin zen

Le 16 juin 2016 par Iris Makoto

Très particulier, le style du jardin zen, à la fois minéral et minimaliste, fait de plus en plus d'adeptes. Accompagnant parfaitement une demeure de style design ou lové comme une surprise dans une zone d'un jardin plus classique, il saura toujours faire son effet ! Voici nos conseils pour créer votre jardin zen.

Qu'est-ce qu'un jardin zen ?

Le jardin zen ne doit pas être confondu avec le jardin japonais, beaucoup plus végétalisé et incluant un plan d'eau. Le jardin zen, inspiré par la tradition du même nom, se veut minimaliste, très minéral et de petite taille.

Ce n'est pas un jardin de promenade mais de contemplation ; on ne traverse pas un jardin zen, on l'observe tranquillement installé sur un banc ou au travers d'une baie vitrée, comme un bijou préservé derrière sa cage de verre.

Généralement rectangulaire, ce type de jardin, réduit à sa plus simple expression, est composé de roches agencées selon une symbolique précise, et de sable savamment sculpté au râteau pour créer des mouvements évocateurs d'ondes aquatiques.

Jardin zen : un jardin à contempler
Jardin zen : un jardin à contemplerAgrandir l'image

Comment créer un jardin zen ?

Choix du lieu

Comme vous l'avez compris, le jardin zen doit conduire à la méditation, à la réflexion et à la paix intérieure, il doit donc pouvoir être contemplé sereinement. Choisissez judicieusement son emplacement ! Il sera idéal dans un patio vitré ou faisant le lien entre deux blocs d'une demeure contemporaine, mais il peut aussi s'intégrer dans un jardin plus classique, caché dans une niche de bambou par exemple. Il créera alors la surprise et invitera à un moment bienvenu de paix intérieure.

Jardin zen
Jardin zenAgrandir l'image

Mise en œuvre

  • Commencez par nettoyer le futur emplacement du jardin en supprimant toutes les mauvaises herbes et les végétaux en place ;
  • Aplanissez le sol sur toute la zone choisie avec un rouleau ;
  • Installez un feutre géotextile sur la terre en le laissant dépasser d'une vingtaine de centimètres de chaque côté ; celui-ci empêchera la pousse des herbes indésirables.
  • Délimitez l'espace dédié à votre jardin zen avec des lambourdes de bois exotique, des traverses de chemin de fer, des gros galets ou des ardoises plantées à la verticale. Vous vous servirez de ces éléments pour maintenir le géotextile en place.
  • Placez les pierres en prenant soin d'en installer certaines à la verticale et d'autres plus plates à l'horizontale pour casser la monotonie et évoquer un paysage naturel. Groupez-les par 3, 5 ou 7 et tentez de respecter la symbolique du cosmos entouré des neuf montagnes sacrées souvent évoquée dans le jardin zen.
  • Vous pouvez si vous le désirez, planter au centre du jardin, près de quelques roches, une fougère, un érable du Japon ou un bambou si vous voulez vraiment introduire une touche végétale. Le mieux serait alors de contenir la plante dans un pot vernissé pour éviter de percer le géotextile ; une autre solution consiste à installer des mousses sur les pierres, mais votre jardin devra alors être situé en zone humide et ombragée pour que celle-ci perdure.
  • Versez ensuite une épaisse couche de sable de granulométrie moyenne ou de graviers blancs sur toute la zone ;
  • Munissez-vous d'un râteau, placez-vous dans un angle et ratissez le sol vers vous pour ne pas le marquer de vos pas ;
  • Façonnez des ondes autour des roches et des lignes droites partout ailleurs pour créer du mouvement. Vous pouvez aussi jouer sur les épaisseurs et dessiner de petites "collines" avec le sable surtout si vous avez pris pour option le minimalisme total, c'est à dire un jardin sans pierres et sans végétaux.
Jardin zen : pierres, mousse et gravier
Jardin zen : pierres, mousse et gravierAgrandir l'image

Comment entretenir un jardin zen ?

La phase la plus compliquée pour entretenir ce type de jardin est le nettoyage des feuilles mortes sur le sable ou le gravier. Le jardin zen nécessite un passage de râteau hebdomadaire pour garder son bel aspect minéral. Attention aux feuilles mouillées qui pourraient laisser des traces de tanins sur les graviers, ôtez-les au plus vite ! Vous partirez alors du centre et ratisserez en tirant le râteau vers vous afin de couvrir la trace de vos pas. N'oubliez pas de former des vagues qui briseront les zones linéaires afin de le rendre encore plus attractif.

Si vous y avez introduit une ou plusieurs plantes, n'oubliez pas les opérations de taille nécessaires à la maîtrise parfaite des formes. L'arrosage ne devra pas non plus être négligé en été : un arrosoir dans un main et dans l'autre un râteau pour redessiner le décor du sol !

Jardin zen d'inspiration contemporaine
Jardin zen d'inspiration contemporaineAgrandir l'image

Origines du jardin zen

Le jardin zen trouve son origine chez les moines bouddhistes zen au XIVe siècle. Ceux-ci composaient alors ce type de jardin minéral dans l'enceinte du temple. Il était dédié à la méditation et foncièrement opposé aux jardins ostentatoires. Il devient alors impossible d'y circuler, et le paysage est réduit au strict minimum sous la forme de "Karesansui" c'est à dire de paysage sec et minéral. La vision sur le jardin doit être globale et supérieure afin de suivre un des préceptes de la philosophie zen.

>> Lire aussi :

Jardin zen traditionnel devant un temple
Jardin zen traditionnel devant un templeAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Créer un jardin zen

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur savoir composer un beau jardin.

117 questions

Voir tout Poser une question