Cotoneaster

Le 6 novembre 2015 par Clémentine Desfemmes

Le cotoneaster est un arbuste très rustique et peu exigeant. On l'apprécie au jardin, en haie ou isolé, pour sa floraison printanière, son feuillage dense et surtout ses jolis fruits rouges, décoratifs en automne et en hiver.

Un arbuste décoratif en toute saison

Cotoneaster horizontalis

Cotoneaster horizontalis

Le cotoneaster est un arbuste buissonnant de la famille des Rosacées, très répandu dans les jardins. On le cultive en haie libre ou taillée, comme sujet isolé ou encore dans les massifs, les rocailles ou pour stabiliser les talus. Selon les espèces, le feuillage peut être caduc ou persistant. Les feuilles sont généralement de forme elliptique, plus claires sur leur face inférieure. La floraison printanière du cotoneaster, blanche ou rose, fera le bonheur des abeilles, qui apprécient ses fleurs mellifères ; quant aux fruits rouges ou orangés, ils nourriront les oiseaux en automne et en hiver.

Plantation et multiplication

Le cotoneaster sera planté de préférence en automne, ou éventuellement au printemps. L'arbuste peut être multiplié par semis, par bouturage ou par marcottage.

En pratique

Sol

Cotoneaster lacteus

Cotoneaster lacteus

Tous, avec une préférence pour les sols drainés et humifères.

Exposition

Soleil, mi-ombre.

Floraison et fructification

Floraison à la fin du printemps, fruits à maturité en septembre-octobre.

Entretien

L'entretien se limite à une taille de formation les 2 premières années (en février), et à des arrosages par temps sec durant l'année qui suit la plantation pour favoriser un bon enracinement. Le cotoneaster est sujet au feu bactérien.

Espèces

Cotoneaster franchetii

Cotoneaster franchetii

Le genre Cotoneaster compte environ 200 espèces, parmi les plus courantes au jardin, citons :

  • Cotoneaster lacteus : feuillage persistant, jusqu'à 3 à 4 mètres en tous sens, feuilles vertes sur le dessus et vert-gris sur le dessous ; idéal en haie libre ou taillée.
  • Cotoneaster horizontalis : feuillage caduc rouge orangé en automne (lire : Pourquoi les feuilles se colorent en automne), petites feuilles, port étalé (80 cm de haut pour 2 mètres de large), fruits nombreux ; convient aux rocailles, talus, haies basses.
  • Cotoneaster franchetii : feuillage persistant vert brillant sur le dessus, 3 mètres de hauteur, port retombant ; fleurs réunies en corymbes, fruits abondants.

Crédit photos : brianpettinger / Pe?re Igor / srloarie2

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Cotoneaster

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes.

248 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Claude aubert
26/02/2015, à 08 villers devant le thour

Répondre

Je veux déplacer 5 cotonéasters, que doit on faire aux racines et aux feuillages avant de les replanter ailleurs, sachant qu'ils ont 3 ans et font environs 1.50 m de haut. merci de me répondre