Coryneum (criblure)

Le 7 mars 2017 par Clémentine Desfemmes

Le coryneum est une maladie causée par un champignon, qui atteint les arbres fruitiers. Feuilles tachetées et percées, chute des fruits : comment reconnaître la criblure, et comment protéger ses arbres ? Voici quelques conseils...

Le coryneum, ou maladie criblée

Coryneum sur cerisier, 1er stade

Coryneum sur cerisier, début de la maladie

Le coryneum, aussi appelé criblure, est une maladie cryptogamique qui concerne les arbres fruitiers à noyau. Cerisier, prunier, abricotier, pêcher ou encore nectarinier peuvent ainsi être atteints par un champignon, Coryneum beyerinckii, responsable de taches et de trous dans le feuillage.
Les attaques interviennent au printemps et en automne, et la contamination a lieu par la dispersion de spores. Le champignon hiverne dans les fruits momifiés, les exsudats gommeux ou les chancres, et l'offensive reprend dès le printemps suivant.

Symptômes et dégâts

Au premier stade de la maladie, de petites taches brun-rouge apparaissent sur les feuilles. Ces taches nécrosantes deviennent ensuite noires, puis se perforent : le feuillage est alors criblé de petits trous (d'où le nom de "criblure"). Les feuilles atteintes jaunissent, puis tombent.
Quant aux fruits, s'ils sont atteints précocément par le champignon, ils chutent prématurément ; en cas de contamination plus tardive, ils restent en place mais présentent des taches liégeuses de couleur brune. Aux stades les plus avancés, les jeunes rameaux sont eux aussi envahis par le champignon : des taches brun rougeâtre se forment alors sur les branches, et évoluent en chancre (ce qui occasionne souvent un écoulement de gomme).

Confusion possible
Attention à ne pas confondre le coryneum avec l'anthracnose, autre maladie cryptogamique qui occasionne des taches foliaires chez de nombreux végétaux, dont les arbres fruitiers.

Mesures préventives et traitements

La prévention consiste d'abord à empêcher la propagation de la maladie : au début de l'automne, supprimez les fruits momifiés, coupez le bois mort et taillez les branches atteintes de chancre ; veillez à bien désinfecter les outils ainsi que les plaies de taille, et appliquez un mastic cicatrisant

>> Lire : Faut-il protéger les plaies de taille ?

. Ensuite, des traitements préventifs au printemps permettent de limiter les risques d'attaque : pratiquez 2 à 3 pulvérisations de bouillie bordelaise entre début mars et le début de la floraison, puis traitez à nouveau après la chute des fleurs. A l'automne, après la chute des feuilles, traitez à nouveau, et renouvelez l'application un mois plus tard.

Crédit photos : Yug

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Coryneum (criblure)

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les maladies.

571 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Mamienicole
01/07/2017, à 69310 pierre-benite

Répondre

Les abricots atteint de cette maladie peuvent-ils être consommés ? soit crus ou cuits ou les eux merci pour votre reponse